Envie de vous sentir mieux dans
votre peau
pour être plus heureux ?
Et recevez ma formation (offerte !)
qui vous donne les clés pour
améliorer votre vie

Comment changer son comportement

Bonjour ! Si ce n'est pas déjà fait, vous voudrez peut-être vous procurer le livret Cadeau :
« TADÉA, méthode pour fixer et atteindre vos objectifs »
Cliquez ici pour le télécharger gratuitement
Merci de votre visite et bonne lecture :)
Temps de lecture moyen : ~ 8 minutes

Changer son comportement est possible. Et même souhaitable pour se sentir mieux dans sa peau et dans sa vie.

Changer de comportement

Comment changer son comportement

Dans la vie, on ne peut pas tout contrôler.
Et il faut savoir lâcher-prise sur ce qui n’est pas en notre contrôle.

Mais on peut continuer à avoir des frustrations.
Notamment vis-à-vis de nous-même.

On peut en effet se rendre compte que certains de nos agissements représentent un obstacle à notre bien-être. À notre bonheur.

Dans cas, soit on se morfond.
On se dit qu’on n’a pas de chance, qu’on est comme ça et puis c’est tout.
Et on peut, parfois, parvenir à faire avec.
Voire même trouver une certaine paix dans cette acceptation.
Et c’est OK.

Soit on réalise que l’on a du contrôle sur notre comportement.
Que cela dépend de nous avant tout.
Et que donc, on est en mesure de le changer.

À ce stade, soit on en reste à des fantasmes.
« Ah ce serait bien si je pouvais…. Si je serai…. Si j’avais…. »

Soit on prend le taureau par les cornes.
On décide d’agir.
De tendre vers le changement que l’on souhaite.

Et donc de changer de comportement.

Mais est-ce bien souhaitable ?
Ne risque-t-on pas de se dénaturer à vouloir se changer ?

En réalité, si vous sentez le désir de changer, il y a de fortes chances que ce soit parce qu’actuellement, vous êtes éloigné de vous-même.
Peut-être parce que votre estime n’est pas assez bonne.

Ou tout simplement, peut-être que vous souhaitez devenir la meilleure version de vous-même.

Changer de comportement peut donc vous aider à vous rapprocher de qui vous êtes au plus profond de vous.

Mais comment s’y prendre concrètement pour changer de comportement ?


Être au clair

Tout d’abord, vous devez être au clair sur ce que vous souhaitez changer dans votre comportement.

Votre volonté de changement doit venir de vous.
Non des autres.

Peut-être que les autres vous font sentir qu’il faudrait que vous changiez.

Mais ce n’est pas à eux de décider pour vous.

Ne donnez pas aux autres ce pouvoir sur vous de déterminer qui vous devez devenir, être.

Bien sûr, prêtez attention à la critique constructive.
Mais décidez par vous-même la direction que vous souhaitez emprunter.

Donc, faites un point sur le ou les comportements que vous souhaitez améliorer, changer chez vous.

Ne cherchez pas à modifier plusieurs comportements à la fois.

Changer de comportement prend de l’énergie, de volonté.
Or vous avez un quota de volonté quotidien, qui n’est pas le même tous les jours, et qui s’épuise au fil de la journée à mesure que vous faites des choix, que vous prenez des décisions.

Vous pouvez commencer par modifier :

  • Le comportement qui vous semble le plus facile à changer
  • Celui pour lequel vous êtes le plus motivé. Pour lequel vous avez un Pourquoi Intrinsèque fort
  • Et si possible, celui qui aura a potentiellement un impact important, dont les répercussions pourront se faire sentir dans divers domaines de votre vie. Un comportement qui a le potentiel de faciliter d’autres changements positifs

Gardez à l’esprit que changer votre comportement va prendre du temps.

Changer de comportement : temps et habitudes

Grâce aux avancées scientifiques, on connaît le phénomène de plasticité du cerveau.

Vos comportements les plus ancrés empruntent comme des autoroutes neuronales dans votre cerveau.

Lorsque vous modifiez votre comportement, vous créez un autre chemin, plein de broussailles au début, puis plus dégagé. Il va devenir comme un chemin de terre, puis une route de campagne, etc. jusqu’à lui aussi devenir une autoroute neuronale.

Durant ce processus, le plus rapide pour le cerveau est la voie facile. L’autoroute (= votre comportement habituel).
Mais au fur et à mesure que vous persévérez dans votre changement, l’ancienne autoroute (comportement dont vous ne voulez plus, dont vous empruntez de moins en moins la route) va régresser, se mettre à repasser en route nationale, puis départementale, etc. Pour finir par être plus difficile d’accès que le nouveau chemin tracé par votre nouveau comportement positif.

Donc plus votre comportement jugé « négatif » est ancré, plus vous le pratiquez souvent et depuis longtemps, plus il possède un chemin gros qui demandera du temps pour s’effacer.

Cela étant dit, lorsque l’on parle de changer son comportement en fait on évoque en fait : les habitudes.

Changer de comportement signifie que vous allez devoir abandonner certaines de vos habitudes que vous jugez mauvaises pour les remplacer par ce que vous estimez être de bonnes (ou tout du moins meilleures) habitudes.
Cela vaut évidemment pour vos croyances, qui sont des habitudes de pensée.

Les habitudes représentent en effet un outil puissant pour faciliter le changement de vos comportements.

Questionnez vos habitudes, recensez-les, identifiez celles qui vous portent le plus de préjudice pour agir dessus, les modifier.

En tous les cas, faites de votre mieux (dans le sens du 4ème accord Toltèque). Et persévérez.

Comment changer de comportement

Encore une fois, mais c’est très important : c’est à vous et à vous seul de déterminer le ou les comportements que vous allez changer.

Ensuite, une fois que c’est fait – en gros que vous avez identifié une mauvaise habitude – établissez un plan d’action pour atteindre votre objectif : vous débarrasser de votre mauvaise habitude et la remplacer par une meilleure.
Vous pouvez pour cela vous aider de la méthode TADÉA ainsi que des 4 étapes pour changer durablement.

Passez à l’action en suivant votre plan.

Persévérez.

Et si vous le pouvez et que vous en avez besoin, entourez-vous de personnes qui vous soutiennent dans votre démarche.
De personnes qui ont déjà le nouveau comportement (meilleur) que vous souhaitez adopter.

Par exemple, l’un des comportements que vous souhaitez changer, c’est de voir plus le verre à moitié plein qu’à moitié vide.
De réaliser que le négatif est l’exception.

Pour ça, et si vous souhaitez être moins « négatif » et plus « positif », vous entourer de personnes qui sont positives et ne mettent pas souvent l’accent sur le côté négatif des choses pourra vous aider.

Vous pouvez aussi dans ce domaine adopter des outils pour vous libérer des émotions et pensées négatives.

Quels comportements changer ?

Outre le fait de réduire les émotions et pensées négatives, d’autres changements de comportements pourraient vous aider.

Peut-être que vous les adopter déjà, et c’est génial !
Et encore une fois : c’est à vous de décider quels comportements vous voulez changer. Ce ne sont que des suggestions 😉

Vous pouvez par exemple apprendre comment dire non aux autres, car poser vos limites est important tout comme le fait de vous affirmer.

Vous pouvez arrêter de vous sentir coupable mais aussi ne plus vous comparer aux autres et devenir moins sensible au regard des autres.

Peut-être qu’actuellement, vous ne prenez pas assez soin de vous, et vous pouvez changer cela.

Peut-être aussi que vous souhaitez devenir plus productif, que vous voulez être moins stressé, plus zen.

Et si vous avez des difficultés à modifier vos comportements, voyez si ce n’est pas la peur qui vous empêche de changer et apprenez à lâcher-prise sur votre ancien « vous », votre passé.

Gardez en tous les cas en tête que c’est à vous de vous définir, à personne d’autre.

Et vous, quel(s) comportement(s) souhaitez-vous changer ? Comment allez-vous vous y prendre ? Partagez cela dans les commentaires ci-dessous 🙂

Changer votre comportement peut être nécessaire pour vous sentir mieux dans votre peau et dans votre vie. Pour vous rapprocher de qui vous êtes au plus profond de vous et ainsi vous sentir plus heureux.
Pour cela, vous devez être au clair sur ce que vous voulez changer. Avoir une motivation interne forte. Établir un plan d’action puis agir. Et surtout faire de votre mieux et persévérer tout au long du processus qui peut prendre d’autant plus de temps que les « mauvais » comportements que vous souhaitez abandonner sont ancrés.
En tous les cas, n’oubliez pas que c’est à vous seul de décider quels comportements vous souhaitez modifier. Ne donnez pas ce pouvoir aux autres sur vous. Car sinon, vous aurez de fortes chances de vous dénaturer, d’en vouloir aux autres et de le regretter amèrement.

Si ce n'est pas déjà fait, vous voudrez peut-être suivre ma Formation Offerte pour vous sentir mieux dans votre peau pour être plus heureux.
Composée de 8 cours par e-mail, elle vous donne les clés pour améliorer votre vie au quotidien
Cliquez ici pour commencer maintenant la formation
(pour être moins stressé, savoir dire "non",
prendre soin de vous, etc.
)

Laisser un commentaire

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

🡱
Fermer le menu