Les briseurs d’estime #1 : danger pour notre bien-être

Bonjour ! Si ce n'est pas déjà fait, vous voudrez peut-être vous procurer le livret Cadeau :
« 8 étapes pour arrêter de vous dévaloriser et acquérir une bonne estime de vous-même »
Cliquez ici pour le télécharger gratuitement
Merci de votre visite et bonne lecture :)
Temps de lecture moyen : ~ 6 minutes

Cet article est le premier d’une série dédiée aux briseurs d’estime qui peuvent littéralement casser votre estime personnelle et représenter un danger. Il est donc important de les reconnaitre et de les contrer.

Les briseurs d’estime

Les briseurs d'estime #1

Les briseurs d’estime, ce n’est pas un terme de psychologie ou quoi.

C’est une expression que j’utilise pour qualifier les personnes qui ont une propension à attaquer l’estime personnelle d’une ou plusieurs autres personnes.

En fait, par leur comportement, leur propos, ou les deux conjugués, les briseurs d’estime influent sur la façon dont l’autre se perçoit, et ce de façon négative.

Un briseur d’estime réveille quelque chose au cœur d’une ou plusieurs personnes, un mal-être, une douleur, un besoin non satisfait.

Un peu comme lorsque vous vous êtes cogné par exemple. Cela entraine l’apparition d’un bleu. Eh bien c’est comme si une personne appuyait dessus.
Autrement dit, ça fait mal, et cela plus ou moins en fonction de la gravité du bobo et de la pression exercée dessus.

Les briseurs d’estime agissent pareil.
Ils font en sorte de mettre le doigt là où ça fait mal.

Parfois aussi, vous avez mal nulle part et le briseur d’estime va vous mettre le doute.
Genre « mais si regarde là ça fait mal hein, tu le sens pas ? eh bien, c’est bizarre parce que c’est flagrant pourtant ! »

Autrement dit, il va vous mettre dans la tête que vous avez des problèmes là où vous n’en n’aviez pas avant (consciemment ou non).

Les briseurs d’estime peuvent donc être très nocifs, jusqu’à entrainer un sentiment de dévalorisation pour les personnes qui les subissent : elles voient leur estime personnelle fondre comme neige au soleil.
Or avoir une bonne estime personnelle est super important pour notre bien-être et notre bonheur.

Les briseurs d’estime, de vilains personnages ?

On peut alors penser que les briseurs d’estime sont vraiment méchants.
Que ce sont des êtres horribles qui se repaissent du malheur des autres.
Qui se nourrissent de leur douleur.

Alors oui, cela peut être le cas de rares personnes.

Certains peuvent prendre un malin plaisir à faire souffrir les autres.
Ils ne semblent pas savoir comment faire autrement…

On peut aussi distinguer ceux atteints d’une pathologie, comme les pervers narcissiques qui manquent cruellement d’empathie. Voici ce qu’en dit par exemple Psychologies.com :

Séduisants, sympathiques, parfois réservés, ils plaisent par leur côté charmeur et flatteur. Mais très vite, à leur contact, un malaise s’installe. Et leurs victimes entrent dans une spirale infernale de culpabilisation et de dévalorisation. Véritables dangers pour notre intégrité physique et mentale, les manipulateurs sont des personnalités narcissiques qui représentent, selon Isabelle Nazare-Aga, auteure des Manipulateurs sont parmi nous (éditions de l’Homme, 1997), 2 à 3% de la population.

Si vous en rencontrez, il est évidemment recommandé de vous en éloigner au maximum.

Cela dit, les briseurs d’estime peuvent être bien cachés…

Les briseurs d’estime : où se cachent-ils ?

Les briseurs d’estime peuvent être très bien cachés.
Tellement bien qu’on ne les remarque pas.

On ne se rend même pas compte que ces personnes sont des briseurs d’estime en puissance. Parfois oui on ressent un malaise mais on ne pousse pas la réflexion plus loin.
Ou alors, on se dit que l’on est trop sensible. Trop susceptible.

Prenez bien conscience d’une chose : les briseurs d’estime se cachent partout.
Rares sont ceux qui peuvent y échapper.

Vous vous dites peut-être que vous n’en n’avez jamais rencontré.
En êtes-vous si sûr ?

Vous n’avez jamais fait face à quelqu’un qui retournait le couteau dans la plaie (façon de parler évidemment) ? Qui vous ramenait à des choses douloureuses pour vous ?
Et ce, sans réelle raison apparente, juste comme ça ?

Les briseurs d’estime sont potentiellement partout autour de nous.

Ils n’agissent pas toujours comme ça évidemment.
Certains peuvent revêtir ce rôle plus souvent que d’autres qui l’endossent rarement.

Flippant hein ?

N’ayez pas peur cependant. Ne devenez pas parano à vous demander à chaque personne que vous croisez si c’est ou non un briseur d’estime en puissance.
Cela ne serait pas bénéfique pour vous car vous risquez un repli sur soi, une méfiance excessive à l’égard des autres.

Ouais, OK, mais on fait comment alors ?

Eh bien, l’une des principales choses à savoir, c’est que…

Nous sommes tous (potentiellement) des briseurs d’estime

Chacun d’entre nous peut l’être.
On peut tous avoir en nous une partie « briseur d’estime ».

Non mais tu délires ou quoi ? Je suis pas comme ça moi hein !

Cela fait mal d’entendre (de lire) cela, mais c’est un fait.

On ne se rend pas compte du mal que l’on peut faire aux autres parfois.
Rien que par notre comportement et nos mots.
Même lorsque cela part d’une bonne intention.

Nous sommes tous différents, uniques. Nous avons tous notre passé plus ou moins chargé. Nous avons tous nos propres paramètres de vie.

Et nous pouvons tous, oui, agir comme un briseur d’estime.
Sans même nous en rendre compte parfois.

Car il arrive que l’on perçoive ça, cette partie briseur d’estime en nous.
Comme quand on lâche une critique acerbe à quelqu’un parce qu’on est de mauvaise humeur.

J’imagine que vous voulez éviter ça un maximum ?

Commencez déjà par vous demander si vous n’êtes pas un briseur d’estime pour vous-même.

Briseur d’estime pour les autres… et pour soi

On peut en effet être un briseur d’estime d’une autre personne, mais aussi de notre estime personnelle à nous.

Nous pouvons être notre propre bourreau en la matière !

Comment savoir si vous agissez contre vous-même ?
Si vous cassez vous-même consciemment ou non votre estime personnelle ?

Posez-vous ces questions :

  • est-ce que vous vous prenez soin de vous ? Est-ce que vous vous offrez du temps pour vous-même ? Pour vivre des expériences qui vous font du bien, qui vous font plaisir ? (ex : du temps pour lire si vous aimez ça)
  • est-ce que vous vous parlez correctement ? Avec compassion ? Ou est-ce que vous avez (fortement) tendance à vous critiquer vertement, que ce soit à voix haute ou dans votre tête ? Peut-être vous faites vous des remarques blessantes ? est-ce que vous vous dites que vous n’êtes bon à rien ?
  • vous arrive-t-il de vous récompenser ?
  • estimez-vous être une bonne personne ?
  • est-ce que vous avez tendance à répondre OUI à tout ? Même quand on vous demande quelque chose, et que cela vous fait suer (pour parler poliment) ?
  • est-ce que globalement vous vous respectez ?

Ces questions peuvent paraitre banales et pourtant, elles sont très importantes.

En premier lieu, vous devez donc faire en sorte de ne pas être votre propre briseur d’estime. Faites votre maximum pour ne pas vous affliger de ce lourd fardeau.

Je vous donne rendez-vous dans un prochain article pour en savoir plus sur les briseurs d’estime.

Les briseurs d’estime sont partout. Certains le sont consciemment, d’autres non. En fait, nous pouvons tous être des briseurs d’estime, que ce soit pour les autres ou pour nous-même. Il convient donc de prêter attention à nos comportements et paroles, à commencer par ceux que l’on s’adresse à nous-même

Avez-vous déjà rencontré un briseur d’estime ?
Pensez-vous l’avoir déjà été pour vous-même ?

Envie de booster votre estime ? Une solution existe 🙂

Vous souhaitez faire partie de mes contacts ? Cliquez ici

Cet article vous a plu ?



Téléchargez gratuitement votre livret cadeau
« 8 étapes pour arrêter de vous dévaloriser et acquérir une bonne estime de vous-même »


Astuce : Utilisez le symbole @ suivi du nom de la personne à laquelle vous souhaitez répondre. (ex : @marine).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *