Envie de vous sentir mieux dans
votre peau
pour être plus heureux ?
Et recevez ma formation (offerte !)
qui vous donne les clés pour
améliorer votre vie

Comment parvenir à lâcher prise (et réduire le stress) grâce aux 4 ZI

Bonjour ! Si ce n'est pas déjà fait, vous voudrez peut-être vous procurer le livret Cadeau :
« 8 étapes pour arrêter de vous dévaloriser et acquérir une bonne estime de vous-même »
Cliquez ici pour le télécharger gratuitement
Merci de votre visite et bonne lecture :)
Temps de lecture moyen : ~ 9 minutes

On peut se rendre compte que l’on est trop stressé, notamment parce qu’on veut trop contrôler. Alors, on se dit qu’il serait bon de savoir lâcher prise. Mais comment faire concrètement ?

Contrôle

Comment parvenir à lâcher prise (pour réduire le stress) grâce au concept 4 ZI

Quand on se rend compte que le stress nous pourrit la vie et qu’on souhaite s’en détacher, on peut réaliser qu’une bonne partie de ce stress est dû à notre besoin de contrôle.

Aimez-vous contrôler un maximum de choses ?

Si oui, vous n’êtes pas le seul, loin de là !

Car si certains aiment ne pas avoir le contrôle sur certains choses, pour la plupart d’entre nous, contrôler de nombreux aspects de notre vie (y compris de petits détails!) nous semble primordial.

Il est alors intéressant de se pencher sur une définition du verbe « contrôler » donnée par le dictionnaire Larousse :

Pouvoir diriger un phénomène, un processus, intervenir dans son évolution

Ça parait logique de vouloir contrôler de nombreux domaines de notre vie.
Surtout si on est du genre anxieux.

Pourquoi ?

Parce que comme ça on acquiert de la certitude.
En clair : on sait à quoi s’attendre.

Et cerise sur le gâteau : on sait qu’on peut diriger notre vie comme on l’entend et éviter des désagréments.

Sauf que…

On sait bien qu’en pratique, il est impossible de pouvoir tout contrôler et c’est justement ce qui nous stresse !

On se dit « oui OK, je peux pas tout contrôler, mais quand même… »

Quand même, cela ne nous empêche pas d’avoir ce besoin de contrôle.

Pour nous rassurer.

Pour mettre toutes les chances de notre côté.


Contrôle et estime de soi

En fait, ce qu’il faut bien saisir, c’est que plus votre estime personnelle est basse, plus votre besoin de contrôler est important.

Idem pour votre confiance en vous.

Si votre estime est au ras-des-pâquerettes, il y a de fortes chances que votre confiance en vous ne soit pas top non plus.

De ce fait, très probablement :

  • Vous avez un fort besoin d’être accepté des autres
  • Vous voulez être le plus parfait possible en toutes circonstances
  • Vous êtes hyper-sensible aux critiques, celles qu’on vous fait et celles que vous pensez que les autres font à votre propos derrière votre dos ou dans leur tête
  • Vous êtes peu sûr de vous
  • Vous avez une tendance au perfectionnisme
  • Vous trouvez que vous n’êtes pas assez ceci ou trop cela

Sauf que…

  • Vous n’avez aucun contrôle sur les autres
  • Vous ne pouvez être parfait en tout : personne ne le peut
  • Vous ne pouvez plaire à tout le monde

Rien que ça peut être une grosse source de stress pour certains.

De ce fait, développer une meilleure estime (ce qui au passage entraine une plus grande confiance en vous) est une clé importante pour vous détacher du besoin de contrôle et lâcher prise.

Quand notre estime personnelle est bonne, on sait que l’on est une personne de valeur, on sait qu’on ne peut plaire à tout le monde, et on est OK avec ça (même si parfois ça n’empêche pas que ça fasse suer). On a bien plus confiance en nous et en notre capacité à faire face à l’inconnu, à l’imprévu.

Après, ce n’est pas parce que votre estime est bonne que vous n’avez aucun besoin de contrôle : savoir lâcher prise est donc bénéfique à tous.

Mais comment lâcher prise exactement ?

Lâcher prise

D’abord, il faudrait savoir ce que l’on met dans cette expression souvent utilisée.

Lâcher prise, c’est être OK avec le fait de ne pas tout contrôler

Ça veut dire qu’on accepte de ne pas avoir le pouvoir sur 100% des aspects de notre vie.

Alors dit comme ça, ça peut être flippant, surtout si notre besoin de contrôle est grand.

Lâcher prise, ça ne veut pas dire n’en n’avoir plus rien à faire de tout.
Ça ne veut pas dire qu’on se fiche de la Terre entière !

Lâcher prise, c’est accepter nos limites en tant qu’être humain d’abord, et en tant que personnalité individuelle et unique.

Parce que si nous sommes tous humains, nous ne sommes pas tous égaux.

Accepter cela, c’est déjà un grand pas.

Lâcher prise OK mais sur quoi justement ?

Eh bien, la réponse est simple : sur ce qui nous fait souffrir et nous cause du stress.

En fait quand on y réfléchit, on remarque qu’on parvient à lâcher prise sur certaines choses, sur certaines parties ou aspects spécifiques de notre vie, alors que sur d’autres non.

Lâcher prise, on sait tous faire.

Sauf qu’on s’en rend pas compte.
Inconsciemment, on lâche prise sur tout un tas de choses.

On ne remarque donc même pas souvent qu’on lâche prise.
Parce que ça nous vient naturellement.

Un peu comme nos qualités, nos talents, nos compétences : parfois on éprouve des difficultés à les nommer, à les mettre en évidence, parce que ça parait « normal » pour nous. Alors que pour d’autres, ce n’est pas du tout le cas !

Mais pourquoi lâche-t-on prise aussi facilement sur certaines choses, tellement aisément qu’on ne s’en rend pas compte ?

Parce que ça ne nous touche pas émotionnellement.
Parce qu’on ne se sent pas diminué, en danger, mais au contraire apte et en sécurité face à ces choses.

Lâcher prise, acceptation, confiance

Ce qu’il est donc intéressant de faire, c’est déjà de reconnaitre votre besoin de contrôle.

Quand un truc vous stresse, demandez-vous quel besoin de contrôler quoi se cache derrière.

Acceptez ensuite que vous avez ce besoin de contrôle sur ce truc.

Demandez-vous si un besoin profond non comblé ne serait pas la cause de votre désir de contrôle (outre une mauvaise estime).

Et agissez en conséquence.

Lâcher prise, c’est avoir confiance.

Confiance que même si on ne peut pas contrôler la chose qui nous stresse, ça va bien se passer. Que de toute façon, même si on ne voit pas pourquoi ni comment, tout se déroulera pour le mieux.

Pas pour le mieux dans le sens tout se déroulera impeccablement comme on le souhaite.

Mais pour le mieux dans le sens que les choses se passeront comme elles le doivent pour notre bien, même si on perçoit au premier abord que c’est négatif.

C’est un changement de point de vue pour beaucoup, mais ça fonctionne réellement pour lâcher prise sur bien des choses et ainsi réduire le stress.

Lâcher prise avec les 4 ZI

Au-delà de ce ça, pour vous aider à lâcher prise sur ce qui vous stresse, vous pouvez vous appuyer sur ce que j’appelle les 4 ZI.

Le concept des 4ZI peut être ramené à la célèbre citation d’Épictète :

Parmi les choses qui existent, certaines dépendent de nous, d’autres non

Concept des 4 ZI

Le concept des 4ZI se compose de 2 parties principales :

  • La Zone Indépendante : il s’agit de tout ce sur quoi on aimerait avoir le contrôle, mais qu’on ne peut pas contrôler. (Ex : la météo)
  • La Zone d’Influence : il s’agit des choses que l’on peut contrôler.

La Zone d’Influence se compose elle-même de 2 parties :

  • La Zone d’Influence Totale : ce sont les trucs sur lesquels on a 100% de contrôle. (Ex : lire cet article)
  • La Zone d’Influence Partielle : ce sont les trucs sur lesquels on a du contrôle, mais qu’en partie (Ex : avoir une augmentation)

À partir de là, dès que quelque chose nous ennuie, nous stresse :

  • On va se demander comme vu plus tôt si un besoin de contrôle se cache derrière
  • Si c’est le cas, on va se demander si cette chose pour laquelle on recherche le contrôle fait partie de la Zone Indépendante ou de la Zone d’Influence
  • Si la chose en question est dans la Zone Indépendante, cela signifie qu’on ne peut rien y faire, on n’a aucun contrôle. Cela peut nous permettre de réduire la pression et de lâcher prise
  • Si la chose en question est dans la Zone d’Influence, on va déterminer si elle entre dans notre Zone d’Influence Totale ou Partielle
  • Si la chose en question est dans la Zone d’Influence Totale, alors on a tout loisir d’agir comme on le souhaite pour rendre le truc qui nous ennuie moins (ou plus du tout) stressant
  • Si la chose en question est dans la Zone d’Influence Partielle, alors on va se demander : « Sur quoi ai-je du contrôle ? » et agir en conséquence

Zone d’Influence et lâcher prise

Vous pouvez agir au moins un minimum sur tout ce qui entre dans votre Zone d’Influence.

À vous de voir à quel point vous avez du contrôle dans ce cas.

Est-ce un contrôle total ?
Est-ce un contrôle partiel ?

Bien évidemment, la Zone d’Influence Totale représente le vrai pouvoir, un contrôle absolu.

Et malgré tout, même si vous avez un pouvoir de contrôle sur quelque chose, ce n’est pas pour autant que vous êtes obligé de l’exercer.

Vous pouvez aussi tout aussi bien lâcher prise sur ce contrôle total, c’est-à-dire : ne pas vous en servir. Laisser couler.

C’est un choix qui s’offre à vous en tous les cas :

  • Celui d’utiliser ou non le concept des 4 ZI
  • Celui de continuer à vous agripper à un espoir de contrôle alors que la chose qui vous stresse fait partie de votre Zone Indépendante, et donc de continuer à vous faire du mal pour rien, à laisser le négatif prendre le dessus
  • Celui d’agir au mieux si la chose qui vous stresse fait partie de votre Zone d’Influence
  • Celui de ne pas agir, de laisser couler, de lâcher prise, même si le truc qui vous embête fait partie de votre Zone d’Influence

Vous pouvez à chaque instant faire le choix de lâcher prise, de laisser filer entre vos doigts la poignée de sable que vous serrez (parfois de toutes vos forces) dans votre main…

Ce n’est certes pas évident, mais plus on pratique, plus cela devient facile et automatique.

Dites-moi dans les commentaires dans quelle situation qui vous stresse habituellement vous pourriez appliquer le concept des 4ZI afin de lâcher prise ?

En tant qu’humain, nous aimons avoir du contrôle sur un maximum de choses.
Le problème, c’est qu’on ne peut pas tout contrôler : tout ne dépend pas uniquement et à 100% de nous. De ce fait, s’agripper au désir de contrôle peut engendrer de grandes souffrances, comme du stress.
Pour lâcher prise, réduire le stress et être plus serein face à certaines situations, on peut s’aider de diverses techniques comme le concept des 4 ZI.

Cet article vous a plu ?



Livret 8 étapes pour arrêter de vous dévaloriser et acquérir une bonne estime de vous-même Vous êtes libre de télécharger gratuitement mon livret
« 8 étapes pour arrêter de vous dévaloriser et
acquérir une bonne estime de vous-même »

Bonne estime = plus de confiance en soi, moins de stress, etc.


Astuce : Utilisez le symbole @ suivi du nom de la personne à laquelle vous souhaitez répondre. (ex : @marine).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.