Envie de vous sentir mieux dans
votre peau
pour être plus heureux ?
Et recevez ma formation (offerte !)
qui vous donne les clés pour
améliorer votre vie

Objectifs : qui doit les fixer (le piège)

Bonjour ! Si ce n'est pas déjà fait, vous voudrez peut-être vous procurer le livret Cadeau :
« TADÉA, méthode pour fixer et atteindre vos objectifs »
Cliquez ici pour le télécharger gratuitement
Merci de votre visite et bonne lecture :)
Temps de lecture moyen : ~ 8 minutes

Avoir des objectifs c’est bien pour avancer. Mais il ne faut pas tomber dans le piège de se méprendre sur qui doit les fixer.

Se fixer des objectifs

Objectifs : qui doit les fixer (le piège)

Se fixer des objectifs est indispensable pour avancer.

Les objectifs impulsent un élan et participent à la direction que l’on donne à notre vie.

Si vous n’avez pas d’objectifs plus ou moins définis, vous risquez de vous laisser ballotter par le flot de la vie, comme une pauvre bouteille jetée à la mer.

  • Quelle direction souhaitez-vous donner à votre vie ?
  • En avez-vous au moins une petite idée ?

C’est très important.

Car sinon, il y a des chances que vos objectifs ne soient pas compatibles entre eux.

Ni avec ce que vous voulez réellement.

Pour être pertinents
, vos objectifs doivent être en accord avec :

Mais si vous n’en n’avez pas la moindre idée ?

Alors prenez le temps pour être plus au clair là-dessus.

Surtout, ne restez pas dans l’indécision, véritable plaie pour votre estime personnelle et donc votre bien-être et votre bonheur.

L’indécision vous amène à délaisser les objectifs.
Ou a en avoir qui se contredisent.

Faites des choix.

Même si vous vous « plantez », ce ne sera pas un échec, qui est une illusion.

Car vous pourrez apprendre ce qui ne vous convient pas.

Ce qui vous rapprochera donc un peu plus de ce qui vous convient.

Rappelez-vous que vous êtes le résultat de vos choix. De vos décisions.

Et donc en grande partie de vos objectifs.


Qui fixe les objectifs ? Le piège

Avoir des objectifs, alignés avec ce que vous souhaitez et ce qui est important pour vous, est important.

Mais pour avoir un impact, les objectifs ne doivent pas rester à l’état d’objectifs.

Ils doivent se manifester dans l’action. Dans le concret.

Sinon, comment espérez-vous que la réussite arrive ?

Malgré tout, vous devez questionner les objectifs pour lesquels vous souhaitez passer à l’action.

Les objectifs pour lesquels vous êtes déjà passé à l’action.

Pourquoi ?

Parce que sinon, vous pouvez tomber dans le piège dans lequel on peut tous tomber.

Et très rares sont ceux qui ne sont pas (encore) tombés dans ce piège au cours de leur vie.

Le piège, c’est de ne pas prendre garde à qui fixe les objectifs.

Vos objectifs.

Vous allez me dire : « ben c’est moi ».

Mais en êtes-vous sûr ?

Trop souvent on se fait avoir.

On pense que l’idée d’un objectif vient de nous.
Il nous plait.
On passe à l’action dessus.

Et après un temps plus ou moins long, qui peut durer quelques heures à des (dizaines) d’années…

…On se rend compte finalement que…

Cet objectif, ce n’était pas nous qui l’avions fixé en réalité.

Car le problème est que – inconsciemment la grande majorité du temps – on a tendance se laisser dicter nos objectifs par d’autres.

Objectifs : le problème de ne pas se les fixer soi-même

On se laisse dicter nos objectifs par notre famille, nos amis, nos collègues, notre boss.

Par la société.

Mais aussi par diverses entreprises qui ont tout intérêt à ce que nos objectifs soient ceci plutôt que cela.

Ce piège dans lequel on tombe de se laisser fixer nos objectifs par d’autres – tout en croyant qu’ils viennent de nous – est l’une des raisons pour lesquelles on vit dans une société de surconsommation.

On consomme plus qu’on ne le devrait.
Plus qu’on en a besoin en réalité.
(Des objets, des gadgets, des vêtements, des sorties, des voyages, des loisirs, etc.)

Parce qu’on se laisse embarquer dans des tas d’objectifs dont ont croit qu’ils nous apporteront une chose dont l’on a vraiment besoin.

Mais qui en réalité, ne comblent pas ce besoin.

Ces tas d’objectifs sont censés nous apporter ce que l’on recherche vraiment.
Ce qui peut nous rendre heureux.

Et on nous fait croire qu’acheter telle voiture, telle tenue, d’aller à tel endroit nous rendra enfin heureux.

Mais c’est un leurre.

Un piège entretenu par la différence entre l’envie et le besoin.

La surconsommation joue à fond sur l’envie.
Et surtout les émotions liées à ce que l’on recherche vraiment.

Vous verrez, si vous y prêtez attention, que la grande majorité des publicités jouent sur l’émotionnel plutôt que sur le produit en lui-même.

Du genre, achetez tel déodorant et toutes les filles se jetteront à vos pieds.
Achetez tel gel douche et vous serez mince et joyeuse.
Achetez telle voiture et vous serez confiant, viril et libre.

Mais ce sont des illusions.

Des pièges dans lesquels on tombe si on n’y prend pas garde.

Et qui ont des conséquences négatives importantes dans votre vie.

Elles peuvent vous faire gaspiller de l’argent.

Vous faire perdre du temps, de l’énergie.

Elles vous font dévier des objectifs que vous devriez poursuivre.
Des objectifs réellement fixés par vous.

Objectifs : fixez-les vous-même

Donc ce que je vous invite à faire, c’est mettre plus de conscience dans vos objectifs.

Pour ne pas laisser les autres vous les fixer à votre place.

Vous êtes responsable de votre vie.

Vos choix, vos objectifs conditionnent qui vous êtes, comment est votre vie.

Si votre vie n’est pas celle que vous vouliez. Ne vous apporte pas ce que vous recherchez, ce dont vous avez besoin au fond.
C’est certainement parce que vous avez cru vous fixer vos propres objectifs.
Vous les avez peut-être atteints ces objectifs.

Mais ils n’étaient pas les vôtres.

  • Faites de votre mieux pour fixer vos propres objectifs

Gardez à l’esprit que vos objectifs dépendent de ce que vous pouvez contrôler.
Hors une bonne partie de la vie est hors de votre contrôle.
Vous devez donc lâcher prise dessus.

Ne pas vous acharner à avoir des objectifs sur lesquels vous n’avez pas ou très peu de contrôle.

Plus vous êtes sensible au regard des autres, plus vous avez le potentiel de tomber dans le piège de laisser à d’autres fixer vos objectifs, ce que vous croyez être vos propres objectifs.

Parce votre estime est certainement trop basse.
Vous ne vous connaissez pas assez, vous voulez être accepté à tout prix.
Et vous faites votre maximum pour ça.
Quitte à vous dénaturer.
Quitte à avoir des objectifs qui ne vous correspondent pas.
Parce que vous avez trop peu confiance en vous.
Vous pensez que les autres savent mieux que vous.

Et vous vous mettez à avoir des objectifs de posséder les derniers gadgets à la mode, les dernières fringues tendances.
D’avoir des loisirs (activités, voyages, centres d’intérêts, etc.) comme les autres.
Mais la norme, c’est pourri!

Évitez le piège

Évitez au maximum de tomber dans ce piège de vous laisser dicter vos objectifs par d’autres.

Parfois vous tomberez dedans, comme tout le monde ou presque.

Il est logique de faire des erreurs, de se laisser avoir parfois.
Parce qu’on est humain.

Mais faites de votre mieux pour fixer vous-même vos objectifs.

Lorsqu’un objectif vous vient à l’esprit, demandez-vous s’il est en accord avec vos valeurs, avec ce qui est important pour vous, avec vos priorités, avec la direction que vous souhaitez donner à votre vie.

Demandez-vous si cet objectif ne vous a pas été soufflé comme un remède superficiel pour combler certains de vos besoins profonds.

Comme le besoin de réconfort, d’appartenance, de valorisation, etc.

Demandez-vous si vous n’êtes pas en train de tomber dans le piège de la gratification immédiate. Qui vous apporte un résultat rapide qui vous satisfait durant un court instant. Qui est souvent plus facile à obtenir que ce qu’exige un besoin profond que l’on a besoin de combler.

Prenez la responsabilité de votre vie.

Ce n’est pas parce que la société, les autres vous « disent » que c’est comme ci et comme ça que vous devez mener votre vie que vous devez acquiescer et faire ce qu’ils « disent ».

Que vous devez leur donner ce pouvoir énorme sur votre vie de décider à votre place.

Oui vous pouvez malgré tout vous planter dans vos choix, dans vos objectifs.
Mais au moins, ce sera les vôtres. Et ils seront bien plus source d’inspiration et d’apprentissage pour vous rapprocher de ce qui vous convient vraiment.

Ce n’est pas à dire que vous ne devez écouter personne.
Suivre les conseils de personne.

Mais vous devez mettre de la conscience sur les objectifs que vous poursuivez.
Ne pas suivre aveuglément un défi qu’un YouTuber vous a lancé sur le Net alors que ça ne vous convient pas.

Apprenez à mettre plus de conscience sur vos objectifs, sur vos choix en général.
Pour être plus maître de votre vie.
Pour avoir plus de chance d’être heureux.

Quels sont les objectifs qui ne viennent pas réellement de vous, et que vous pouvez abandonner parce qu’ils ne vous conviennent pas en réalité ? Partagez votre expérience dans les commentaires ci-dessous 🙂

Se fixer des objectifs c’est très bien. Passer à l’action pour les concrétiser, c’est encore mieux !
Mais garde à ne pas tomber dans le piège de laisser à d’autres fixer vos objectifs que vous croyez être les vôtres alors qu’en réalité, ils ne le sont pas.
Car cela peut avoir des répercussions négatives importantes sur votre vie. Vous faire perdre du temps, de l’argent, de l’énergie…
Alors mettez plus de conscience sur vos choix en matière d’objectifs pour qu’ils vous correspondent au mieux.

Si ce n'est pas déjà fait, vous voudrez peut-être suivre ma Formation Offerte pour vous sentir mieux dans votre peau pour être plus heureux.
Composée de 8 cours par e-mail, elle vous donne les clés pour améliorer votre vie au quotidien
Cliquez ici pour commencer maintenant la formation
(pour être moins stressé, savoir dire "non",
prendre soin de vous, etc.
)

Laisser un commentaire

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

🡱
Fermer le menu