Envie d’être davantage vous-même
pour vous sentir mieux dans votre peau
(sans vous faire rejeter par les autres) ?
Et recevez mon cours offert qui vous donne les clés pour améliorer votre vie

Intelligence : le niveau d’étude ne fait pas tout

Bonjour ! Si ce n'est pas déjà fait, vous voudrez peut-être vous procurer le livret Cadeau :
« 8 étapes pour arrêter de vous dévaloriser et acquérir une bonne estime de vous-même »
Cliquez ici pour le télécharger gratuitement
Merci de votre visite et bonne lecture :)
Temps de lecture moyen : ~ 7 minutes

Il arrive souvent de penser automatiquement que niveau d’études et intelligence sont corrélés. Pourtant, ce n’est pas forcément le cas.

L’intelligence, c’est quoi ?

Intelligence : le niveau d’étude ne fait pas tout

On peut déjà se demander au fond, qu’est-ce que l’intelligence ?

C’est vrai, on en parle souvent et malgré tout, que met-on dedans ?

C’est important de se poser la question car de nombreuses personnes souffrent du fait de se croire peu ou pas assez intelligentes. Cela impacte négativement leur estime personnelle et de ce fait, leur bien-être et leur bonheur.

D’après le dictionnaire Larousse, l’intelligence peut être vue comme :

Ensemble des fonctions mentales ayant pour objet la connaissance conceptuelle et rationnelle ;
Aptitude d’un être humain à s’adapter à une situation, à choisir des moyens d’action en fonction des circonstances ;
Qualité de quelqu’un qui manifeste dans un domaine donné un souci de comprendre, de réfléchir, de connaître et qui adapte facilement son comportement à ces finalités ;
Capacité de saisir une chose par la pensée

Partant de là, on comprend bien que l’intelligence est liée au mental, au fait de percevoir les choses de façon à les comprendre.

Intelligence vs Niveau d’étude

On en vient souvent à penser que l’intelligence d’une personne est liée au niveau d’étude qu’elle a atteint.

Au premier abord, cela peut paraitre sensé.

Une personne ayant poursuivi durant de longues années un cursus scolaire manifeste nécessairement de l’intelligence.
Et donc on en conclu que cette personne est intelligente.
Cela parait cohérent.

D’un autre côté, on peut se dire qu’une personne ayant abandonné tôt ses études, parce qu’elle avait de mauvaises notes à l’école et qu’elle ne parvenait pas à suivre les cours, est peu intelligente.
On suivrait alors la même logique que précédemment.

Pourtant cette logique n’a pas de sens.

Il existe de nombreuses personnes ayant arrêté leurs études tôt qui pour autant sont perçues comme intelligentes.

Comme il existe de nombreuses personnes qui ont atteint un niveau d’étude supérieur à d’autres sans être plus intelligentes, y compris au niveau scolaire.

En France par exemple, le niveau d’étude détermine souvent (certains diront de plus en plus) la capacité d’une famille (ou de la personne) à financer des études longue durée.

En réalité, on se rend bien compte si l’on prête attention dans la vie de tous les jours que l’intelligence n’a rien à voir avec le niveau d’instruction.

Si votre rêve est de devenir ébéniste, nul besoin de faire 15 ans d’études après le Bac.
En revanche si vous souhaitez devenir avocat ou médecin, il est nécessaire de faire de longues études.

En fait, le niveau dépend donc grandement de ce qui vous intéresse.

L’intelligence n’a rien à avoir avec le niveau d’étude

L’intelligence n’a donc rien à voir avec le niveau d’étude. Ni avec les diplômes amassés par une personne.

Certes, cela dénote une certaine intelligence, notamment en matière scolaire.

Bien sûr, il existe des personnes très intelligentes qui ont de nombreux diplômes et donc un niveau d’étude élevé.

Mais cela ne veut pas dire qu’une personne ayant un Bac+5 est forcément plus intelligente qu’une personne qui n’a aucun diplôme.

Non mais imaginez un peu.
Ce n’est pas parce que le niveau d’étude est plus élevé dans les pays dits occidentaux qu’au fin fond de l’Afrique, de l’Asie ou de l’Amérique du Sud que les habitants des pays occidentaux sont forcément plus intelligents.
Il y a des gens intelligents partout dans le monde.

En plus, beaucoup de gens n’aiment pas l’école par exemple.
Et ce, pour tout un tas de raison comme des matières ou profs qu’ils n’aiment pas.
L’esprit du « chacun pour soi » et de compétition.
Le fait d’être bridé et d’avoir peu d’interaction avec les enseignants et les autres élèves.
L’aspect beaucoup plus théorique que pratique, etc.

L’intelligence, comme le met bien en avant le Larousse, représente notre faculté à utiliser notre cerveau pour nous mouvoir dans le monde, pour le comprendre, pour en saisir le sens.

Il est illusoire et faux de croire qu’il existe une et une seule forme d’intelligence.

L’intelligence revêt plusieurs formes

Il existe en effet plusieurs formes d’intelligence.

Vous le savez, vous l’avez sans doute remarqué.

Certaines personnes ont un diplôme d’études supérieures et sont incapables de monter un meuble, même avec les instructions adéquates ou alors il leur faut beaucoup plus de temps qu’une autre sans diplôme qui fait ça les doigts dans le nez.

On parle souvent d’ailleurs d’intelligence de la tête vs intelligence des mains.
Alors que nous fonctionnons tous avec notre tête.

Simplement, certaines personnes sont plus intellectuelles on va dire, et d’autres plus manuelles.

Une personne peut être les deux, ou peu forte dans les deux a priori mais avoir par exemple ce que l’on appelle l’intelligence du cœur.
Il s’agit d’une forme d’intelligence très intuitive qui se manifeste par des pensées, paroles et émotions bénéfiques pour les autres et nous-même. Une forme d’empathie poussée nous permettant de comprendre très bien ceux qui nous entourent.

Intelligence vs Culture vs QI

On peut penser également que le fait d’être intelligent est lié à la culture de la personne.

Par culture, j’entends par là non l’origine de la personne mais le fait d’être cultivé ou du moins, perçu comme tel.

Le dictionnaire Larousse explique la culture comme :

Enrichissement de l’esprit par des exercices intellectuels ;
Connaissances dans un domaine particulier

Or encore une fois, dans la vie de tous les jours, on peut rencontrer des personnes qui possèdent un ou plusieurs diplômes d’études supérieures et qui pour autant semblent avoir de (grosses) lacunes en culture générale.

L’inverse est aussi vrai. On peut tomber sur des gens qui n’ont aucun diplôme ou un diplôme qualifié de peu élevé et qui pour autant possèdent une grande culture.

Idem en ce qui concerne le QI, méthode controversée de mesure de l’intelligence d’une personne.

On en revient à la même équation simpliste que précédemment avec le niveau d’étude.

C’est notamment ce qu’explique Jacques Lautrey, ancien professeur à l’université Paris Descartes spécialisé en psychologie :

Les tests qui sont habituellement utilisés pour évaluer le quotient intellectuel cernent une forme d’intelligence que l’on pourrait dire « académique », en ce sens qu’il s’agit de la forme d’intelligence la plus sollicitée dans les apprentissages scolaires. Les principales composantes en sont la compréhension verbale, le raisonnement logique, la visualisation spatiale et la mémoire.
Parmi les autres formes d’intelligence qui ont fait l’objet de recherches, on peut citer notamment l’intelligence sociale, l’intelligence émotionnelle, l’intelligence pratique et la créativité.

Vous êtes intelligent

Il existe plusieurs formes d’intelligence et se cantonner au seul niveau d’études, de culture ou de QI ne suffit pas à déterminer si une personne est intelligente ou non.

En réalité, nous possédons tous une intelligence qui nous est propre.
Nous sommes tous intelligents.
Vous êtes intelligent.

Y compris ceux qui pensent ne pas l’être.
C’est simplement que dans la société dans laquelle nous vivons, notre forme d’intelligence n’est peut-être pas valorisée, ou peu.

Cela ne veut pas dire que « les autres » ont raison.
Alors oui, cela aide d’être brillant dans les études, on va souvent vous percevoir intelligent, et souvent aussi plus que la moyenne. Tant mieux.

Ceux qui n’entrent pas dans cette case de la réussite académique peuvent en souffrir, percevant de leur entourage large qu’ils ne sont « pas assez » intelligents par exemple. Pourtant, la réalité est tout autre.

Prenez bien conscience du fait que tout le monde est intelligent, même si vous ne le percevez pas au premier abord (et même en creusant). La mesure quelconque de l’intelligence est une perception fondée sur des critères plus ou moins pertinents.

S’il vous plait, ne commettez pas l’erreur de vous sentir inférieur, pas intelligent, idiot, simplement parce qu’on vous le dit, que vous le percevez et que dans la société dans laquelle vous vivez votre intelligence n’est pas mise en avant.

Vous êtes intelligent.
Gravez-le dans votre esprit.
Votre estime personnelle et votre bien-être vous en remercieront.

Estimez-vous que l’intelligence est forcément liée au niveau d’étude ?
Dites-le moi dans les commentaires ci-dessous 🙂

On confond souvent l’intelligence avec le niveau d’étude, la culture générale ou le QI.
Pourtant, il existe tellement de formes d’intelligence que tout le monde est intelligent à sa manière. Même si l’entourage large auquel nous sommes confrontés valorisent plus grandement certaines intelligences que d’autres.
Gardez en tête que nous sommes tous intelligents à notre façon.
Cela vous évitera de tomber dans la dévalorisation tellement néfaste pour votre vie de tous les jours.

Cet article vous a plu ?



Livret 8 étapes pour arrêter de vous dévaloriser et acquérir une bonne estime de vous-même Vous êtes libre de télécharger gratuitement mon livret
« 8 étapes pour arrêter de vous dévaloriser et
acquérir une bonne estime de vous-même »

Une bonne estime = plus de confiance en soi, moins de stress, etc.


Astuce : Utilisez le symbole @ suivi du nom de la personne à laquelle vous souhaitez répondre. (ex : @marine).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *