Envie de vous sentir mieux dans
votre peau
pour être plus heureux ?
Et recevez ma formation (offerte !)
qui vous donne les clés pour
améliorer votre vie

La peur vous empêche-t-elle de changer ?

Bonjour ! Si ce n'est pas déjà fait, vous voudrez peut-être vous procurer le livret Cadeau :
« TADÉA, méthode pour fixer et atteindre vos objectifs »
Cliquez ici pour le télécharger gratuitement
Merci de votre visite et bonne lecture :)
Temps de lecture moyen : ~ 11 minutes

Parfois, on veut que des trucs change dans notre vie. Mais, on ne parvient pas à vraiment agir pour ça car on a peur …

On veut changer mais…

La peur vous empêche-t-elle de changer ?

En tant qu’être humain, on se satisfait peu du statut quo.

On a besoin d’évoluer, de ressentir que l’on est en croissance.

Que ce soit d’un point de vue intérieur ou extérieur, il faut que les choses bougent.

Que les choses changent.

Et après tout comme le disait le philosophe grec Héraclite :

Rien n’est permanent, sauf le changement

Donc il est normal de changer.
Et de vouloir changer.

Le problème c’est que ce n’est pas parce qu’on veut que les choses changent… qu’elles changent justement.

Déjà, parce qu’on ne peut tout contrôler.

Il faut alors parvenir à lâcher-prise et pour ça, vous pouvez vous aider de la technique des 4 ZI.

Ensuite parce que même si on a une part de contrôle sur les choses pour lesquelles on souhaite un changement…

Eh bien, on n’agit pas forcément pour que ces choses changent justement.

Comme si ça allait arriver d’un coup de baguette magique, par simple souhait, par chance.

Même si on a fait un pas (ou plusieurs) vers le changement, cela ne veut pas dire que ça produise ces fruits.

D’autant plus si l’on abandonne en cours de route.

Et surtout si l’on a pas suivi les 4 étapes pour changer durablement.

On peut aussi vouloir changer, mais ne pas être assez au clair alors que c’est indispensable pour tendre vers le changement que l’on souhaite.

Évidemment, il y a également le problème de la procrastination qui touche un maximum de personnes (moi y compris).

Elle est en capacité de plus ou moins ruiner vos ambitions de changement mais heureusement, procrastiner n’est pas inévitable.


On veut changer mais… la peur est là

Donc déjà, ça fait un paquet de trucs qui peuvent ruiner vos souhaits de changement.

Mais il y en a un plus fort encore qui peut particulièrement vous toucher pour un type de changement particulier.

Ceux qui vous concerne vous, le plus directement, de façon la plus intime.

C’est à dire, les changements qui s’effectuent au niveau de votre mental.

De votre façon d’être, de voir la vie.

De votre comportement.

Il y a des changements comme ça que vous parvenez à réaliser sans doute, de façon consciente ou non, poussé ou non par les évènements de la vie.

Mais il y en a d’autres qui touchent tellement à votre être, à qui vous êtes, que ça vous fait peur de changer.

C’est normal !

La peur est l’une des sensations et émotions les plus fortes qu’un être humain peut ressentir. Elle touche aussi bien à nos pensées qu’à notre physique (c’est d’ailleurs pourquoi on peut employer l’expression peur viscérale).

C’est d’autant plus normal d’avoir peur de changer que changer représente une part d’inconnu plus ou moins importante.

Parce qu’on sait qui on est et comment on fonctionne maintenant.

On veut du changement, on espère qu’il va produire tel et tel effet.

Mais on ne peut être sûr à 100% du résultat puisque l’on n’a pas encore changé.

Puisque l’on n’expérimente pas déjà ce changement.

Et l’inconnu du coup, ça fait peur à beaucoup.

C’est logique quand on y pense.

Car ne pas connaître quelque chose, c’est avoir très peu de contrôle (voire pas du tout).

Et on n’aime pas ça, ne pas avoir de contrôle.

Parce que ça nous donne un sentiment d’impuissance.

Comme si on était à la merci des évènements, de la vie.

Ce n’est pas confortable.

D’où l’importance de titiller votre zone de confort.

Changer quand on a peur ?

Est-il possible de changer malgré la peur ?

Oui.

Ce n’est pas facile. Mais c’est possible.

Le tout est déjà de reconnaître que vous voulez un changement.

Et que malgré cette envie, de vous avez peur.

Cela peut sembler comme une contradiction d’avoir envie d’un truc mais d’en avoir peur.

Pourtant, c’est une sensation que l’on peut éprouver régulièrement.

En fait, il s’agit de stress : vous êtes stressé à l’idée de changer, à tel point que la peur est là et qu’elle vous paralyse.

Mais vous pouvez changer même en ayant peur.

C’est ce que font beaucoup d’artistes quand ils sont en représentation : l’immense majorité a le trac. Ils ressentent du stress, de la peur, mais ils y vont quand même.

Vous pouvez faire pareil.

Pour cela, il vous faut mettre en évidence quelle est exactement la peur, et plus souvent quelles sont les peurs, qui vous paralysent.

Qui vous empêche d’enclencher le changement que vous souhaitez pour vous.

  • Prenez quelques instants pour vous poser et mettre au clair ce qui vous fait peur exactement dans ce changement
  • Vous pouvez vous demander « qu’est que je pense qu’il pourrait arriver si change de la façon dont je le souhaite ? »

On oublie trop souvent cela, mais mettre des mots face à quelque chose qui nous bloque, le révéler, c’est déjà un grand pas de fait.

Parce qu’ainsi, ce qui nous bloque n’est plus un total inconnu…

Un peu comme quand il fait nuit noire, qu’on entend un bruit suspect et que notre cœur se met à battre la chamade parce qu’on ne sait pas ce qu’est ce bruit et que notre cerveau imagine le pire…

Alors que souvent, on découvre que le bruit provient de quelque chose de tout à fait anodin.

Sans danger.

Il n’empêche, tant que la source du bruit nous était inconnue, ça nous fichait une trouille bleue !

Changer : le regard des autres et la peur de…

L’une des choses qui peuvent vous faire peur, c’est le regard des autres.

Surtout celui que vos proches portent sur vous, celui que vous sentez peser sur vous de la part d’autres personnes dont l’opinion est importante pour vous.

Là évidemment, si votre estime est au ras-des-pâquerettes, il y a de fortes chances pour que vous soyez grandement affecté par le regard des autres.

Et qu’il dicte de nombreux aspects de votre vie.

Mais là aussi, vous pouvez devenir moins sensible au regard des autres.

Tout comme vous pouvez développer une meilleure estime de vous-même, socle de votre bien-être, et cela de façon durable.

Surtout l’une des peurs profondes que je décèle chez nombre de personnes en matière de se changer soi, c’est celle de se perdre.

De ne pas se reconnaître.

Pour moi, une bonne estime est la base pour être heureux.

Beaucoup de personnes sont touchées par une mauvaise estime.

Et certaines d’entre elles ont le désir de changer à ce niveau, c’est à dire d’augmenter leur estime (en faites vous partie ?) ce qui implique de se défaire de trucs qui les bloquent et qui font qu’elles vivent pas comme elles le feraient avec une bonne estime.

Mais elles savent bien que pour cela, elles vont devoir changer en profondeur.

Et cela fait peur.

Tellement pour certains qu’ils ont vraiment envie d’améliorer leur estime mais… qu’ils ne franchissent pas le cap.

Ils vont lire sur le sujet, se renseigner, mais zapper une ou plusieurs étapes du processus des 4 étapes pour changer durablement.

Parce qu’ils ont trop peur de la personne qu’ils pourraient devenir avec une meilleure estime.

Au fond d’eux, ils ont compris – consciemment ou non – qu’améliorer leur estime va être bénéfique à toutes les sphères de leur vie.

Et que cela aura forcément des répercussions.

Ils vont penser différemment, agir différemment.

Donc, ils vont s’éloigner de qui ils sont actuellement.

Et c’est ça qui leur fait peur au fond.

Changer, est-ce s’éloigner de soi ?

Cela fait peur de se dire qu’on va devenir une nouvelle personne.

Ou du moins, une personne différente.

  • Est-ce que vous aimerez cette nouvelle personne que vous pourriez devenir si vous changez comme vous le souhaitez ?

Peut-être qu’un doute plus ou moins important subsiste en vous, et vous empêche de tendre vers ce changement que vous souhaitez.

  • Est-ce que vous vous reconnaîtrez ?
  • Et votre entourage, ne va-t-il pas vous tourner le dos ?

Ces questions font partie de celles qui provoquent le plus la peur de changer.

Certains peuvent ainsi se retrouver à débourser bien plus facilement une quantité d’argent non négligeable pour eux, importante, par exemple pour espérer avoir plus d’argent en retour.

Mais ne sont pas prêtes à investir bien moins en elles-mêmes d’un point de vue financier parce qu’elles sont peur de s’investir personnellement.

C’est beaucoup plus facile de payer un changement externe, d’attendre le changement d’un facteur extérieur.

D’où la croyance dans le fait que l’on sera forcément beaucoup plus heureux si l’on a beaucoup plus d’argent.

Alors que le bonheur prend source en soi avant tout.

Et si vous ne vous sentez pas bien actuellement dans votre vie, dans votre peau, au point de vouloir changer vous-même….

… alors en réalité, changer de façon saine ne va pas vous éloigner de vous-même.

Au contraire.

Changer, pour se rapprocher de soi (malgré la peur)

C’est en ce moment-même que vous êtes éloigné de vous-même, de qui vous êtes au plus profond de vous.

Sinon, vous ne vous ressentiriez pas ce besoin de changer.

Le besoin de changer, de se changer soi, puise sa source dans l’insatisfaction de notre être.

On n’est pas satisfait de ne pouvoir être soi-même.

On ne se sent pas bien à porter un masque, à jouer le rôle d’une personne qu’on n’est pas au fond de nous.

Cela vous fait peur de changer ?

Si c’est pour changer de façon saine, si l’objectif est non pas seulement de vous améliorer mais d’être plus proche de qui vous êtes au fond de vous.

Alors, vous ne devriez pas avoir peur de changer et au contraire, être enthousiaste à cette idée.

Vous devriez avoir peur de la personne que vous êtes actuellement.

Et ne pas pour autant vouloir fuir cette personne.

Car la fuite peut certes pousser à changer, mais de façon limitée et non durable.
La fuite est liée au négatif.

Ce qu’il vous faut avoir comme disposition d’esprit, c’est de vous rapprocher de vous-même.

D’avoir une attitude positive, motivante envers ce changement que vous désirez pour vous.

Et cette attitude, c’est celle de vous atteindre pour être plus heureux.

Est-ce que certaines personnes pourront ne pas être ravies des changements qui s’opèrent en vous ?

Et ce alors même que vous, vous vous sentez bien mieux dans vos baskets ?

Oui.

Cela arrivera.

C’est normal, cela peut être déconcertant pour les autres.

Mais comme on le voit en détail dans la formation avancée sur l’estime de soi, c’est possible de gérer ça.

Pour changer vous-même, voici des questions à vous poser :

  • Avez-vous vraiment envie de changer ?
  • Ressentez-vous un besoin viscéral à ce sujet ?
  • Pourquoi voulez-vous changer ?
  • Dans quel(s) but(s) ?
  • Que risquez-vous à ne pas changer, à continuer comme ça ?
  • Quels sont les bénéfices que vous allez retirer de ce changement ?

Prenez conscience que la personne que vous êtes au plus profond de vous est dans le mal-être de ne pas pouvoir s’exprimer pleinement à travers vous.

Ce n’est pas facile d’être soi, mais l’on peut, à force de persévérance, avec un ou plusieurs Pourquoi importants derrière, se rapprocher de plus en plus de soi pour se sentir de mieux en mieux dans sa peau et devenir de plus en plus heureux.

Mais c’est à vous de décider.

C’est à vous d’initier le changement et de le poursuivre en suivant bien les 4 étapes pour changer durablement.

C’est à vous de savoir quel investissement (temps, argent, énergie, etc.) est le plus rentable pour vous entre des choses extérieures à vous (ex : argent, objets, vêtements, etc.) et vous-même, surtout si c’est pour investir dans un changement durable qui augmente votre bonheur.

Gardez à l’esprit que vous êtes la personne la plus importante de votre vie, tout simplement parce que vous vivez 100% du temps avec vous-même et que vous subissez toutes les conséquences de votre vie, qu’elles soient positives ou négatives.

Vous pouvez poursuivre sur votre route, ne pas dévier de votre trajectoire de vie.

Ou vous pouvez bifurquer pour un horizon plus ensoleillé.

C’est à vous de décider vers quel changement vous voulez tendre et quelle est la direction que vous souhaitez donner à votre vie.

Et ensuite, d’agir.

Et vous, parvenez-vous à changer malgré la peur ?
Partagez votre expérience dans les commentaires ci-dessous 🙂

Changer pour que les choses s’améliorent pour nous, on le souhaite tous.
Mais parfois, on peut vouloir changer soi-même et pour autant ne rien faire pour ça.
Il peut y avoir plusieurs raisons à cela et l’une des plus importantes est la peur de changer soi-même.
Cette peur peut littéralement vous empêcher de vous rapprocher de vous-même et donc d’être plus heureux. À vous de voir à quel point vous désirez ce changement pour parvenir à dépasser cette peur de l’inconnu.
Lorsque vous changez avec pour objectif de vous atteindre, même si ça peut faire peur, en réalité vous avez tout à y gagner.
Ce n’est pas facile, cela demande du courage et de la persévérance, mais c’est tout à fait possible.

Si ce n'est pas déjà fait, vous voudrez peut-être suivre ma Formation Offerte pour vous sentir mieux dans votre peau pour être plus heureux.
Composée de 8 cours par e-mail, elle vous donne les clés pour améliorer votre vie au quotidien
Cliquez ici pour commencer maintenant la formation
(pour être moins stressé, savoir dire "non",
prendre soin de vous, etc.
)


Astuce : Utilisez le symbole @ suivi du nom de la personne à laquelle vous souhaitez répondre. (ex : @marine).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.