Envie de vous sentir mieux dans
votre peau
pour être plus heureux ?
Et recevez ma formation (offerte !)
qui vous donne les clés pour
améliorer votre vie

Pour changer de vie, changez de point de vue

Bonjour ! Si ce n'est pas déjà fait, vous voudrez peut-être vous procurer le livret Cadeau :
« TADÉA, méthode pour fixer et atteindre vos objectifs »
Cliquez ici pour le télécharger gratuitement
Merci de votre visite et bonne lecture :)
Temps de lecture moyen : ~ 10 minutes

Le changement pour se sentir mieux dans sa vie est possible mais pas toujours évident selon les contraintes que l’on a. Mais il est toujours possible de changer de point de vue ce qui peut nous aider à mieux vivre.

Changer de vie

Pour changer de vie, changez de point de vue

L’humain est fait de telle sorte qu’il aspire au changement.

Au changement qui se poursuit.

Au changement qui modifie la trajectoire.

Qu’on le veuille ou non, le changement s’invite dans nos vies comme le souligne un dicton oriental :

La vie est un changement permanent et la seule chose qui ne change pas, c’est que tout change tout le temps

Nécessaire à l’évolution positive, le changement lorsque l’on souhaite le provoquer, l’impulser, n’est pas forcément aisé.

La peur peut freiner le changement que l’on souhaite.

On peut ne pas savoir comment s’y prendre pour tendre vers le changement auquel on aspire.
Pour s’en sortir dans la vie.

On peut agir vers le changement mais ne pas obtenir le résultat que l’on souhaite.

Il est aussi possible que l’on ne respecte pas les 4 étapes pour changer durablement (notamment la 3ème souvent zappée).

Vouloir que notre vie change pour le mieux est humain.

Mais c’est une autre histoire d’agir.

Et d’être en moyen d’agir.

Car l’on n’a pas le contrôle sur tous les aspects de notre existence et il faut alors savoir lâcher-prise sur certaines choses pour ne pas tomber dans une spirale de pensées et émotions négatives.

Mais une chose sur laquelle on a potentiellement toujours une part de contrôle


Changer grâce à notre mental

… c’est notre esprit, notre mental.

Même si vous ne pouvez rien modifier d’un point de vue matériel, physique, vous pouvez agir sur votre cerveau.

Si on ne peut pas contrôler toutes les pensées qui nous viennent en tête – et on en a un paquet, 60 000 à 80 000 si l’on en croit le médecin et écrivain Deepak Chopra – on peut néanmoins grâce à la persévérance modifier la façon dont on réagit face à ces pensées.

On a bien plus de choix qu’on ne le pense en la matière, et notamment le choix de notre réaction.

Et mine de rien, n’est-ce pas notre réaction face aux évènements de la vie et face à nos pensées qui nous causent le plus de souci ?

Pensez-y un instant.

Vous pouvez sans doute trouver au moins un exemple d’une situation que vous avez vécu avec d’autres.

Une situation pour laquelle vous vous êtes rendu compte que vous n’avez pas eu la même réaction que d’autres.

Peut-être que certains ont vécu cette situation de façon neutre, d’autres positivement et d’autres négativement.

Cela arrive par exemple souvent que pour un même film regardé, les avis soient différents. Certains vont adorer, d’autres le trouver sympa sans plus, d’autres ne pas aimer.

Il s’agit bien sûr d’une question de goûts personnels, nous sommes tous différents.

Mais vous pouvez trouver d’autres situations où les goûts personnels n’entrent pas en jeu. Cela peut être une réunion de famille que certains ont apprécié et d’autres non.

Une phrase prononcée qui chez une personne n’a rien provoqué alors que ça vous a remué.

La façon dont on perçoit le monde, dont on réagit face aux évènements, à ce qui nous entoure, conditionne énormément notre bien-être, notre qualité de vie.

Un autre point de vue

En fait, notre point de vue conditionne en grande partie notre bonheur.

On peut parvenir à un état beaucoup plus apaisé, beaucoup plus zen lorsque l’on parvient à changer de point de vue sur la vie.

Et cela sans pour autant se changer pour devenir quelqu’un d’autre.

Au contraire, changer de point de vue peut nous aider à nous rapprocher de qui nous sommes au plus profond de nous.

Votre mental vous dit peut-être que c’est n’importe quoi de changer de point de vue pour faire genre que tout va bien alors que non.

Mais changer de point de vue ne veut pas dire se voiler la face.

Cela ne signifie pas que vous deviez dire que « Youhou, mon meilleur ami vient juste de décéder, c’est génial !!! »

Changer de point de vue n’est pas se mentir.
Ou dire que le noir est en fait du blanc.

Non.

Changer de point de vue c’est simplement porter un regard différent sur les choses.

C’est prendre du recul, de la hauteur sur les évènements.

C’est ne plus se contenter de la réaction négative que l’on a habituellement.

De ne pas prendre pour acquis et comme vérité absolue ce que notre cerveau nous envoie comme pensées.

Changer de point de vue, c’est considérer plusieurs possibilités.
Plusieurs interprétations possibles.

Le 3ème Accord Toltèque invite à ne pas faire de supposition.

Car c’est très souvent dans l’interprétation que l’on a des choses que prennent source nos pensées et émotions négatives.

Pour autant, ce n’est pas forcément aisé de ne pas interpréter.

Car pour maximiser nos chances de survie, depuis des dizaines de milliers d’années notre cerveau se base sur l’interprétation pour évaluer le danger.

Changer de point de vue : interprétation

Ce qui entraîne des pensées et émotions désagréables, ce sont souvent les interprétations négatives que l’on a de quelque chose.

Par exemple, on se lève et constate qu’il pleut.

On peut interpréter cela comme un signe de malchance parce que justement on avait prévu de tondre la pelouse par exemple.

Ou on peut être déçu oui mais se dire que c’est comme ça de toute façon, on ne peut rien y changer. Et rester dans un état OK.

Pour mettre un frein aux pensées et émotions négatives qui pourraient découler du constat qu’il pleut, on peut également partir du principe que c’est pour le mieux, même si on ne voit pas pourquoi.

Ça peut paraître idiot, mais je vous assure que cela a des effets vraiment bénéfiques et enraye efficacement la spirale négative qui a pu débuter dans votre esprit.
Et qui, si vous la laissez faire, vous injectera d’autres pensées dérangeantes et leurs émotions liées.
Avec pour tout résultat des heures gâchées à ne pas vous sentir bien…

Ce n’est pas parce que quelque chose ne se déroule pas de la façon dont on l’avait espéré, ou de la façon dont on s’y attendait, que c’est une mauvaise chose.

Et même si ce n’est pas agréable comme sensation au premier abord, on peut rapidement passer outre en changeant notre point de vue.

En réfléchissant à d’autres interprétations plus positives ou neutres.

Vous pouvez vraiment devenir plus zen, vous sentir mieux dans votre peau et dans votre vie en prenant l’habitude de changer de point de vue sur les choses désagréables.

Changer de point de vue : retourner le cerveau

Gardez bien à l’esprit que vos pensées et réactions sont fortement dues à vos biais d’interprétation, à vos expériences.

Ils sont différents chez tout le monde.

Et certains ne nous aident pas car ils ont tendance à nous faire voir le mauvais côté des choses, ce qui peut nous gâcher nos journées, notre existence.

On peut choisir de modifier nos biais pour qu’ils arrêtent de nous desservir.

Comme le disait l’empereur stoïcien Marc-Aurèle :

Si tu supprimes ton opinion sur ce qui semble t’affliger, tu te places toi-même dans la position la plus inébranlable

Comment faire pour changer de point de vue pour changer de vie en modifiant positivement (mais sans se voiler la face) la façon dont on interprète les choses ?

Avec ça à l’esprit, pour changer de point de vue demandez-vous lorsque vous êtes dans une situation qui provoque chez vous des pensées et émotions négatives :

  • Est-ce que cette situation est importante ?
  • Est-ce qu’elle mérite vraiment que je me mette dans un état négatif ?
  • Est-ce que je souhaite donner à cette situation le pouvoir de me plonger dans un état négatif ?
  • N’est-ce pas mon égo qui me joue des tours ?
  • Qu’est-ce qui est vrai dans ce que mon cerveau m’envoie comme pensées ?
  • Quelles preuves concrètes j’ai ? (preuves n’est pas avis)
  • De quoi suis-je sûr à 100% ?
  • Qu’est-ce qui est de la spéculation, de la supposition dans ce que mon cerveau m’envoie comme pensées ?
  • Lorsque je vois bien que mon état négatif est causé par de la supposition, est-ce que je veux vraiment me sentir mal pour du vent ?
  • Est-ce que je ne suis pas en train de me monter le bourrichon toute seule ?
  • Est-ce que je connais tous les tenants et aboutissants ?
  • Quelles pourraient être les interprétations neutres ou positives de cette situation ?
  • Si je peux entrevoir plusieurs interprétations possibles, quelle est celle qui me permet de rester le plus zen ?
  • Je me dis que c’est impossible d’obtenir ça dans ma vie, mais en suis-je 100% sûr ? Et si non, pourquoi ne pas partir du principe que c’est possible et tendre vers ça ?
  • Est-ce que je peux parvenir à ne pas interpréter cette situation, au moins pas d’une façon négative ?

Changer de point de vue ne se fait pas d’un claquement de doigt.

Mais modifier la façon dont vous interprétez les évènements au quotidien peut avoir un impact positif majeur sur votre vie.

Cela vous évite par exemple de vous énerver pour une tartine tombée par terre dès le matin en pensant que vous n’avez pas de chance et que c’est un signe que vous allez avoir une journée de merde.

Ou de vous agacer après un ami et de ne plus lui parler simplement parce qu’il vous a dit « non » lorsque vous lui avez demandé de vous aider à monter votre meuble en kit, tout ça parce que vous avez fait des spéculations sur son « non ».

Pour finir, je vous laisse avec cette citation de David Laroche :

Je ne sais pas ce qui est possible ou non alors j’agis comme si tout est possible

Quelles situations provoquent chez vous des pensées et émotions négatives pour lesquelles vous pourriez assez facilement changer de point de vue pour être plus zen et heureux ?

Le changement est inévitable.
Pour autant, ce n’est pas toujours évident d’impulser le changement que l’on souhaite. Parce qu’on n’a pas forcément les moyens d’agir. Parce qu’on n’a pas le contrôle sur tout.
Néanmoins, il y a une chose que vous pouvez changer pour améliorer votre vie.
C’est votre point de vue. Changer de point de vue, de perspectives. Prenez du recul, de la hauteur. Envisagez les différentes possibilités. Demandez-vous si votre interprétation négative d’un évènement est 100% vraie, avec des preuves concrètes.
On se gâche trop souvent la vie pour de simples suppositions. Pour un point de vue qui n’est pas forcément la vérité alors qu’un autre pourrait nous aider à être bien plus zen face à des évènements, et donc à être plus heureux.
On se coupe trop souvent d’opportunités parce qu’on croit que des choses sont impossibles. Alors qu’en réalité, on n’en est souvent pas certain…

Si ce n'est pas déjà fait, vous voudrez peut-être suivre ma Formation Offerte pour vous sentir mieux dans votre peau pour être plus heureux.
Composée de 8 cours par e-mail, elle vous donne les clés pour améliorer votre vie au quotidien
Cliquez ici pour commencer maintenant la formation
(pour être moins stressé, savoir dire "non",
prendre soin de vous, etc.
)


Astuce : Utilisez le symbole @ suivi du nom de la personne à laquelle vous souhaitez répondre. (ex : @marine).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.