Envie de vous sentir mieux dans
votre peau
pour être plus heureux ?
Et recevez ma formation (offerte !)
qui vous donne les clés pour
améliorer votre vie

Les 4 étapes pour changer durablement

Bonjour ! Si ce n'est pas déjà fait, vous voudrez peut-être vous procurer le livret Cadeau :
« TADÉA, méthode pour fixer et atteindre vos objectifs »
Cliquez ici pour le télécharger gratuitement
Merci de votre visite et bonne lecture :)
Temps de lecture moyen : ~ 9 minutes

Vouloir des changement pour améliorer notre vie, c’est top. Mais comment faire pour que ces les changements positifs ne tombent pas à l’eau au bout d’un moment ? Comment procéder pour changer durablement ?

Changer durablement

Les 4 étapes pour changer durablement

Plus ou moins souvent, en tant qu’humain on a une envie de changement.

Que le changement soit externe, c’est-à-dire qu’il concerne des choses liées à notre environnement au sens large.

Ou interne, c’est-à-dire qu’il nous concerne nous, notre comportement, notre mode de fonctionnement.

Changer pour vouloir améliorer son quotidien, sa vie, soi, c’est tout à fait louable.

Et la plupart des gens parviennent à changer… Du moins pendant un certain temps.

Car le problème qui se pose souvent n’est pas tant de changer que de changer durablement.

Par exemple si l’on prend le cas de ceux qui veulent retrouver la ligne à l’approche des beaux jours. Ceux qui passent à l’action, par exemple en s’appuyant sur la méthode TADÉA, vont pour la grande majorité parvenir à perdre quelques kilos.

Mais ensuite ?

Que se passe-t-il plusieurs mois plus tard ?

Eh bien malheureusement, beaucoup vont reprendre ces kilos, alors qu’ils auraient souhaité se maintenir à un poids de forme.

C’est là tout le problème : changer, beaucoup y parviennent, mais durablement, c’est une histoire.

Or les changements durables ce sont eux qui vont avoir un réel impact positif au long cours dans votre vie, d’autant plus si vous les cumulez. C’est-à-dire si vous ajoutez changement durable sur changement durable.

Comment faire pour changer durablement alors ?

Eh bien pour cela, il faut en passer par 4 étapes.


1ère étape : la connaissance

La 1ère étape pour changer durablement est la connaissance.

Cela consiste dans le fait d’avoir l’information ou les informations qui vont vous permettre de changer.

Cette connaissance, elle peut être voulue, c’est-à-dire qu’on va chercher activement des informations qui peuvent nous aider à effectuer un changement dans un domaine de notre vie.

Elle peut aussi être fortuite. C’est-à-dire qu’on va entendre, voir, lire une ou plusieurs informations concernant un sujet, qui va nous apporter du savoir concernant ce sujet.

Cette connaissance que l’on a amassée, de façon proactive ou non, on va choisir ou non de l’utiliser. Parfois tout de suite, parfois bien plus tard.

La connaissance est cruciale pour le changement.

Cela ne vous viendrait pas à l’idée de changer un truc dans votre vie si vous pensiez qu’il n’y avait aucune possibilité pour vous d’y parvenir.

Du genre « comment je peux faire pour faire 2 mètres alors qu’adulte je mesure 1m60 ? »

Il est idiot mon exemple, mais vous voyez ce que je veux dire ?

Si vous n’avez pas ou ne cherchez pas de connaissance sur un sujet, si vous n’avez pas l’information, l’idée qui vous vient en tête de procéder à un changement, et bien il est peu probable que vous vous mettez à faire ce qu’il faut pour obtenir ce changement.

La connaissance implique aussi de savoir faire le tri.

Quelles connaissances sont utiles au changement que vous souhaitez ?
Quelles sont celles qui ne vous servent à rien ?
Quelles sont celles qui vous manquent ?

Pour reprendre l’exemple du poids, vous avez la connaissance du fait qu’il est possible d’en perdre.

Savez-vous aussi comment vous pourriez procéder ?

Que ce soit parce que vous vous êtes renseigné sur le sujet, ou bien que vous avez entendu des trucs à ce propos ?

2ème étape : la compréhension

La 2ème étape pour changer durablement est de passer par une phase de compréhension.

Elle peut survenir parallèlement à la 1ère étape de connaissance.

Vous vous dites peut-être que c’est la même chose.

Eh bien non, même si on confond souvent les deux.

En même temps que vous recevez l’information sur un sujet, vous pouvez comprendre cette information.

Mais il peut aussi y avoir un laps de temps plus ou moins grand entre la 1ère étape d’information et la 2ème étape de compréhension.

La compréhension, c’est quand on pige le concept.

Ou dit autrement : on comprend le pourquoi du comment.

Si on reprend l’exemple du poids, vous allez avoir l’information que c’est mieux de manger des aliments les plus simples et naturels possibles.

Ça c’est la 1ère étape d’information.
Vous vous dites « OK… ».

Mais peut-être que vous ne voyez pas tout de suite pourquoi ça vous ferait perdre du poids rien que le fait de manger des aliments les plus naturels possibles.

Puis parallèlement (ou ensuite), vous passez à la 2ème étape de compréhension qui est le fait que vous comprenez bien que les produits achetés tout faits déjà cuisinés contiennent souvent bien plus d’ingrédients (hello les termes incompréhensibles et difficilement prononçables) pas nécessaires en théorie (que viennent faire du gluten, du lait, du soja, du sucre et autant de sel dans des boulettes de viande ?! ), et que ces ingrédients ajoutés comme le sucre et le sel participent à la prise de poids.

L’étape de compréhension implique aussi l’étape d’acceptation.

Vous avez l’information et vous comprenez pourquoi cette information est valide : vous l’acceptez.

L’étape de compréhension peut dans certains cas être squeezée : on accepte, même si on ne comprend pas pourquoi.

Le cas typique est celui de l’étudiant à qui le professeur communique du savoir.

Comme le théorème de Pythagore qui dit que si ABC est un triangle rectangle en A, alors BC² =AB² + AC². Ou dit autrement, le carré de l’hypoténuse est égal à la somme des carrés des deux autres côtés (ça vous rappel des choses ?^^)

3ème étape : l’intégration

La 3ème étape pour changer durablement est l’intégration.

Ah, l’intégration, trop souvent oubliée et pourtant tellement cruciale.

Si les changements que vous effectuez dans votre vie ne sont pas durables (et que vous les souhaitez durables justement), alors il y a de fortes chances que vous ayez zappé cette étape.

L’intégration c’est simple en fait : c’est la compréhension et l’acceptation.

Et là vous vous dites que j’en ai déjà parlé à l’étape 2.

C’est vrai 😉

Mais l’intégration va au-delà.

Car l’étape 2 pour changer durablement, la compréhension et l’acceptation, ce font très souvent uniquement d’un point de vue intellectuel.

Et là j’entends déjà certains « ben oui forcément, tu veux que la compréhension et l’acceptation se fassent avec quoi ? Les pieds ?».

L’intégration est la partie la plus délicate du changement durable.

Pourquoi ?

Parce qu’elle exige une compréhension et une acceptation qui dépassent l’intellect.

L’étape de l’intégration est délicate car il est compliqué de la commander.

Elle peut venir rapidement ou bien prendre beaucoup de temps et voire, parfois, ne jamais arriver si l’on ne parvient pas à obtenir la ou les informations qui feront tilt.

L’intégration, c’est le tilt : c’est la compréhension et l’acceptation à un niveau émotionnel, viscéral.

Vous ressentez dans vos trippes que si vous voulez du changement dans le domaine Z, c’est ça la solution.

L’intégration, c’est le Pourquoi.

Pas le pourquoi intellectuel.
Mais le Pourquoi qui vient des tripes, du cœur.

Si on reprend l’exemple du poids, vous savez qu’il est possible d’en perdre et ce qui joue dans le fait d’en prendre ou d’en perdre (étape 1 connaissance, informations), vous comprenez pourquoi et vous l’acceptez (le sucre, le sel, faut vraiment pas en abuser et faire très attention aux quantités absorbées).

Ça, ça vous permet de changer.

3ème étape : l’intégration = Pourquoi

Mais pas durablement sans l’intégration.

Parce que l’intégration vous donne le Pourquoi.
Votre motivation profonde, celle qui vous fait dire que vous ne pouvez pas faire autrement que prendre en compte dans votre vie ce que vous savez pour changer.

Je ne peux pas vous dire quel est ce Pourquoi.
Vous seul le pouvez.

Mais sachez une chose : votre Pourquoi doit être intrinsèque.

Dans l’exemple du poids, si vous voulez en perdre juste parce que vous avez peur du regard des autres : ça ne va pas tenir sur la durée votre changement.

Le regard des autres, c’est une motivation extrinsèque : vous ne pouvez rien à ce que les autres peuvent penser et dire de vous.

En revanche, si votre Pourquoi de perdre du poids c’est parce que vous vous dites que vous vous respecterez plus ainsi, que c’est meilleur pour votre santé, que vous vous sentirez mieux. Alors oui, cela peut être un Pourquoi d’intégration.

Mais pas forcément.

C’est là le gros hic.

L’intégration, ce n’est pas rationnel dans le sens strict du terme.

On peut vous dire tout ce qu’on veut sur un sujet, vous pouvez lire, entendre, voir plein de trucs sur un domaine dans lequel vous souhaitez changer durablement.

Si vous n’accédez pas à la ou les informations qui font tilt, qui vous permettent de ressentir le Pourquoi émotionnellement, dans vos tripes, alors ce n’est pas de l’intégration.

Simplement une compréhension et acceptation intellectuelles.

C’est pour ça notamment que les personnes qui sont intéressées par le minimalisme peuvent en venir à dire qu’elles en on marre parce qu’elles arrivent à désencombrer, parfois de façon importante, mais plus tard elles se retrouvent de nouveau à être trop encombrées.

Comme si les choses s’étaient accumulées à leur insu, sans qu’elles s’en rendent compte. Et elles peuvent se débarrasser comme ça de 50%, de 80% de leurs possessions 1 fois, 3 fois, 6 fois et en arriver toujours à un point où elles se sont de nouveau encombrées.

C’est parce que ces personnes ont zappé l’étape de l’intégration.

Parce que c’est une chose que de savoir un truc, de le comprendre, de l’accepter et de passer à l’action.

Mais c’en est une autre que de l’intégrer, d’avoir un Pourquoi, un truc qui fait tilt physiquement.

4ème étape : la mise en pratique

Évidemment, la 4ème étape pour changer durablement c’est la mise en pratique.

Ça parait tellement évident et pourtant…

Pourtant beaucoup de personnes recueillent des tas d’informations sur un sujet pour changer quelque chose dans leur vie, mais ne passent jamais à l’action.

Et cela même si elles ont franchi la 1ère étape de la connaissance et la 2ème de la compréhension/acceptation.

Vous l’avez sans doute deviné : il leur manque la partie intégration qui va les pousser à passer à l’action.

C’est-à-dire à effectivement faire ce qu’il faut pour obtenir le changement souhaité.

Parfois, pour changer durablement un aspect de votre vie, il va vous falloir procéder à plusieurs modifications, avec des changements qui devront s’ajouter.

Pour cela, il faut parvenir à ne pas tomber dans le piège de la gratification immédiate et garder à l’esprit qu’on n’est pas tous pareils ni égaux : ce qui fonctionne pour l’un ne fonctionnera peut-être pas pour vous (ou pas aussi rapidement et facilement).

Parfois aussi, on a l’impression que ce qu’on fait ne nous apporte pas ce que l’on souhaite : le changement tant espéré.

Il peut y avoir plusieurs raisons au fait que ce que vous faites pour changer ne fonctionne pas (allez lire cet article si vous souhaitez creuser la question 😉 ).

Changer durablement passe en tous les cas souvent par le fait de se fixer un objectif et de le tenir. Pour cela, vous pouvez vous aider de la méthode TADÉA.

La 4ème étape n’est certes pas forcément facile, loin de là.

Mais passer à l’action pour changer durablement est bien plus aisé si vous respectez les 3 premières étapes du changement et surtout que vous ne passez pas à la trappe la 3ème de l’intégration qui vous aide à maintenir le cap sur long terme.

Et vous, respectez-vous les 4 étapes pour changer durablement ?
Quels sont les exemples d’intégration que vous avez pu vivre ? Quels trucs ont fait « tilt » chez vous et vous ont permis de procéder à des changements durables ?
Dites-le-moi dans les commentaires ci-dessous 🙂

Changer c’est bien. Changer durablement c’est mieux car c’est ce qui vous permet d’améliorer en profondeur votre vie sur long terme.
Pour cela, 4 étapes sont nécessaires : la connaissance, la compréhension/acceptation, l’intégration et la mise en pratique.
C’est le fait de passer outre la 3ème étape qui explique pourquoi certains changements ne sont pas durables dans votre vie. Vous avez donc tout intérêt à porter une attention particulière à l’étape d’intégration si vous souhaitez changer durablement.

Envie d'atteindre facilement vos objectifs ?



Méthode TADÉA pour fixer et atteindre vos objectifs Je vous offre la
« Méthode TADÉA pour fixer et
atteindre vos objectifs »
Méthode TADÉA = simplicité et flexibilité


Astuce : Utilisez le symbole @ suivi du nom de la personne à laquelle vous souhaitez répondre. (ex : @marine).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.