Envie de vous sentir mieux dans
votre peau
pour être plus heureux ?
Et recevez ma formation (offerte !)
qui vous donne les clés pour
améliorer votre vie

Les objectifs sont importants, la direction encore plus

Bonjour ! Si ce n'est pas déjà fait, vous voudrez peut-être vous procurer le livret Cadeau :
« TADÉA, méthode pour fixer et atteindre vos objectifs »
Cliquez ici pour le télécharger gratuitement
Merci de votre visite et bonne lecture :)
Temps de lecture moyen : ~ 8 minutes

Les objectifs petits ou grands, nombreux ou non, font partie de la vie de tous. Mais on peut oublier un paramètre essentiel dans notre quête d’accomplissement : la direction.

Objectifs

Les objectifs sont importants, la direction encore plus

Il est intéressant d’avoir des objectifs dans la vie : en tant qu’humain, on a une tendance profonde à se montrer insatisfait de ce que l’on a.

C’est une bonne chose d’un côté, car c’est cela qui nous permet d’évoluer.
D’avancer.
De chercher à nous améliorer nous, notre vie.
Souvent dans l’optique de vivre mieux.
D’être plus heureux.

Du coup, on peut se fixer un nombre plus ou moins grand d’objectifs en ce sens.

Car les objectifs nous permettent de nous dire : je veux cette chose.

Et de tendre vers cette chose.

C’est-à-dire de mettre en place de nouvelles choses dans notre vie, des actions, des façons de faire différentes qui selon nous vont nous permettre de pouvoir obtenir cette chose.

Ainsi, on peut progresser, améliorer notre quotidien, franchir certaines étapes et éviter de stagner.

D’ailleurs, si l’accomplissement des objectifs vous intéresse, vous pourriez être intéressé par la méthode TADÉA qui est simple et flexible pour fixer et atteindre vos objectifs 😉


Quels objectifs ?

Le tout est de bien fixer ses objectifs.

Et d’avoir de bons objectifs.

C’est-à-dire des objectifs qui sont pertinents pour nous.

Mais qu’est-ce que ça veut dire au juste ?

Ça veut dire des objectifs qui sont réalistes et surtout des objectifs qui nous conviennent à nous, à notre propre situation, à nos paramètres uniques.

Si certains objectifs peuvent être communs à de nombreux humains, la combinaison d’entre eux est plus spécifique à chacun d’entre nous.

Et si certains objectifs peuvent être bons pour une personne, ils ne le sont pas nécessairement pour une autre.

Or on peut tomber dans le piège de croire que parce que beaucoup de monde semble se diriger vers un objectif Z, alors on se doit de faire de même.

Parce que c’est ça qu’il faut faire.
Mais plus souvent qu’on ne le pense, le « il faut que… » est un piège.

Tout comme la comparaison qui pourrit la vie la grande majorité du temps.

C’est l’impression de devoir se conformer à tout prix à quelque chose pour être « comme les autres » qui nous fait la plupart du temps poursuivre des objectifs qui ne nous conviennent pas tant que ça.

Et cette impression est d’autant plus forte, jusqu’à la ressentir comme une injonction, un impératif, que votre estime est basse.

Donc vous avez tout intérêt à élever durablement votre niveau d’estime si vous ressentez un fort besoin de faire, avoir, être comme tout le monde. C’est tout à fait possible, des solutions existent.

Objectifs cohérents ?

Une question importante à vous poser est celle-ci :

  • Est-ce que mes objectifs sont cohérents ?

Qu’est-ce que j’entends par là ?

Eh bien tout simplement le fait de savoir si vos objectifs ont un lien plus ou moins étroit les uns avec les autres.

Ou s’ils sont assez disparates.

Voire contradictoires.

Donc demandez-vous :

  • Est-ce que les objectifs que je me fixe généralement ont 1 ou plusieurs points communs ?

En quoi est-ce important ?

C’est crucial car vous pouvez vous rendre compte que certains des objectifs que vous avez en tête ou que vous êtes en train de réaliser ne sont pas alignés les uns avec les autres.

Un exemple tout bête pourrait être qu’un de vos objectifs est de vous faire plus plaisir et pour ça de manger plus souvent à l’extérieur de chez vous, notamment ces hamburgers et pizzas que vous aimez tant.

Alors qu’un autre est d’économiser pour vous constituer un matelas de sécurité afin d’être moins stressé financièrement.

Et qu’un troisième objectif pour vous est d’améliorer votre santé.

Manger à l’extérieur n’est pas une garantie de manger plus sainement ce qui peut être en contradiction avec votre objectif d’améliorer votre santé. Tout comme le fait de dépenser pour manger à l’extérieur va vous freiner pour mettre plus d’argent de côté.

Donc on peut avoir des objectifs qui s’entrechoquent les uns avec les autres, qui se contredisent entre eux. Et si quand on regarde ça chez les autres, ça peut être assez facile à percevoir, cela peut ne pas nous paraitre aussi évident lorsque l’on est les premiers concernés. Lorsque c’est de nos propres objectifs dont il s’agit.

Dans quelle direction allez-vous ?

Si certains de vos objectifs sont en contradiction les uns avec les autres, cela implique que certains d’entre eux pourraient ne pas pouvoir être atteints.

Outre la déception, cela dénote des difficultés à savoir où vous aller.

Surtout si vous ne pouvez trouver de dénominateur commun, même petit, entre vos objectifs.
Quelque chose qui fasse que vos objectifs ne se contredisent pas, puissent trouver leur place sur un terrain d’entente commun.

Que souhaitez-vous accomplir avec vos objectifs ?

Est-ce qu’ils font partie d’un grand tout, ou bien ce sont des objectifs disparates, qui sont ou non en contradiction les uns avec les autres, et qui ne sont en tous les cas pas cohérents entre eux ?

En fait, la question que je souhaite vous poser est la suivante :

  • Dans quelle direction allez-vous ?

Vers quoi voulez-vous tendre avec vos objectifs (au moins la majorité d’entre eux) ?

Si vous ne pouvez trouver de point commun, alors il est fort probable que vos objectifs ne soient pas bons pour vous.
Qu’ils ne tiennent pas compte de qui vous êtes.
Et que vous soyez perdu.

Perdu parce que vos objectifs sont éparpillés.

C’est un peu comme si vous ne saviez pas où aller.
Comme si vous ne vous étiez pas demandé quel genre de futur vous voulez pour vous-même.

Il est intéressant de savoir où aller dans la vie.

Déjà pour ne pas se mettre des bâtons dans les roues (c’est le cas si certains de vos objectifs sont contradictoires).

Ensuite pour parvenir plus rapidement et facilement à vos fins.

Quel genre de vie voulez-vous ?

Au lieu de vous fixer des objectifs disparates, demandez-vous quel est votre grand objectif, celui qui chapeaute tous vos objectifs.

Vous pouvez aussi ne pas avoir de grands objectifs.

C’est OK.

Et c’est même avantageux.

La direction, plus avantageuse que l’objectif ?

Avoir une grande direction, une direction globale, peut être plus avantageuse qu’un grand objectif.

Oui, je sais, dans le monde du développement personnel ou du business, on dit très souvent qu’il faut un grand objectif et plusieurs petits objectifs.

Mais c’est comme pour tout : vous pouvez questionner ce qu’on vous dit.
Y compris ce que vous lisez ici 😉

Ne prenez pas pour argent comptant tout ce que vous ingurgitez.

Pourquoi une direction serait plus intéressante qu’un grand objectif ?

Parce qu’une direction est plus floue.

Votre réaction est peut-être de type :

« Quoi !? Mais justement, on conseille à longueur de temps d’avoir les objectifs les plus précis possibles ! »

Oui.

Et alors ?

On peut faire autrement.

Vous pouvez faire autrement, notamment quand vous ne savez pas exactement ce que vous voulez.

Tout simplement parce que vous ne savez pas avant de savoir.

Avant d’avoir expérimenté.
Avant d’avoir appris l’existence d’un truc.

Ça vous est sans doute déjà arrivé de vouloir un truc parce que vous trouviez ça trop bien et puis quand vous l’avez eu, que vous l’avez expérimenté, que vous y êtes arrivé… finalement… vous vous êtes rendu compte que c’était bof ou pas pour vous.
Bref, vous avez été déçu.

En tous les cas moi, ça m’est déjà arrivé, et pas qu’une fois !

Si votre objectif, grand (mais pas que), est trop précis : oui vous allez pouvoir plus focaliser dessus.

Le problème des objectifs trop précis

Mais le gros souci, c’est que vous risquez fort de passer à côté d’un résultat qui vous conviendrait beaucoup plus.

Parce qu’on vite un point trop précis, on est trop focalisé sur une zone hyper-restreinte.

Par exemple, vous avez décidé d’acheter tel objet, c’est votre objectif.
Vous économisez pendant plusieurs mois.
Et hop vous avez enfin les fonds, vous vous rendez en magasin pour acheter ledit objet, vous foncez dessus sans réfléchir, vous le prenez, passez à la caisse. Vous êtes content une fois chez vous. Et vous n’avez pas vu la promotion pour un modèle similaire qui vous aurez plus et convenu, et qui était bien plus abordable et présenté seulement… à côté. Parce que vous étiez focalisé sur un truc précis.
Bon, c’est nul comme exemple, mais j’espère que vous voyez où je veux en venir.

C’est un peu comme si vous suiviez une direction donnée par une boussole (la direction) plutôt que des coordonnées GPS précises (l’objectif).

Avoir un objectif beaucoup trop précis vous permet de mieux focaliser certes, mais augmente d’autant plus les risques de ne pas l’atteindre.

Genre votre objectif c’est d’avoir au moins 18/20 dans une matière à l’école.
Vous avez 17.9/20. Votre objectif n’est pas atteint.
Alors que bon franchement, entre 17.9 et 18…

Avoir une direction dans laquelle aller, plus floue, est bien plus pertinente qu’un objectif dans de nombreux cas.

Cela permet d’être plus souple quant au chemin à parcourir, de modifier quelque peu la trajectoire en fonction de nouveaux paramètres.

Et cela laisse une place plus importante à l’imprévu, notamment pour se donner une chance de voir ce que l’on ne savait pas avant (ce dont on n’avait pas conscience/connaissance).

Paradoxalement, cela permet d’affiner de plus en plus ce vers quoi on veut tendre, de laisser la place aux opportunités nouvelles et d’avoir moins de pression sur les épaules.

Avoir une direction plutôt qu’un objectif offre aussi l’avantage d’avoir moins de chance de s’en vouloir si on ne parvient pas à notre fin vu qu’elle peut être multiple, qu’on se donne la possibilité de changer d’avis sans culpabiliser.

C’est d’ailleurs pour cela que j’utilise dans mon quotidien la méthode TADÉA car elle s’adapte aussi bien aux objectifs qu’à une direction, et donc à quelque chose qui peut être précis ou flou, et ce grâce à sa flexibilité.

Objectif ou direction ?
Utilisez les deux 🙂

Dites-moi dans les commentaires ci-dessous : suivez-vous une direction ? Laquelle ?
Est-ce que vos objectifs sont cohérents entre eux ?

Avoir des objectifs est un outil intéressant pour avancer dans plusieurs domaines de notre vie. Ils sont parfois indispensables pour parvenir à accomplir certaines choses.
Cela étant dit, on peut aussi avoir des objectifs contradictoires, ce qui peut poser problème à plus ou moins longue échéance.
Pour progresser dans la vie, avoir une direction plutôt qu’un grand objectif peut être particulièrement avantageux : cela permet d’avoir des objectifs plus alignés mais aussi de se laisser plus de latitude et de moins stresser.

Envie d'atteindre facilement vos objectifs ?



Méthode TADÉA pour fixer et atteindre vos objectifs Je vous offre la
« Méthode TADÉA pour fixer et
atteindre vos objectifs »
Méthode TADÉA = simplicité et flexibilité


Astuce : Utilisez le symbole @ suivi du nom de la personne à laquelle vous souhaitez répondre. (ex : @marine).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.