Envie de vous sentir mieux dans
votre peau
pour être plus heureux ?
Et recevez ma formation (offerte !)
qui vous donne les clés pour
améliorer votre vie

Gaspiller, comment l’éviter : l’état d’esprit

Bonjour ! Si ce n'est pas déjà fait, vous voudrez peut-être vous procurer le livret Cadeau :
« TADÉA, méthode pour fixer et atteindre vos objectifs »
Cliquez ici pour le télécharger gratuitement
Merci de votre visite et bonne lecture :)
Temps de lecture moyen : ~ 6 minutes

Gaspiller n’est pas une fatalité. Il est possible de l’éviter. Mais au-delà des astuces diverses et variées, c’est avant tout une question d’état d’esprit approprié.

Gaspiller

Gaspiller, comment l'éviter : l'état d'esprit

Ne jamais gaspiller est un bel objectif.
Mais difficile à atteindre.

Cela étant dit, on peut s’en rapprocher.

Diverses astuces permettent de moins gaspiller pour mieux utiliser nos ressources précieuses.
Et réduire notre impact environnemental.

Pour moins gaspiller, on peut :

  • Ne pas prendre plus que ce dont on a besoin et se rapprocher du zéro déchet
  • Voir s’il est possible de réparer, soi-même ou via un organisme, surtout si c’est un objet encore sous garantie ou dont les pièces détachées existent
  • Chercher un autre emploi au bien en question (ex : tournevis plat pour arracher la mauvaise herbe)
  • Vendre ce que l’on n’utilise pas, que ce soit à des connaissances ou des inconnus, par exemple via des systèmes d’annonces, de plateformes dédiées
  • Donner à des proches, des associations et autres entités qui pourraient en avoir besoin.

    Par exemple, si l’on prend le cas des livres, on peut en faire don à une bibliothèque municipale mais aussi scolaire, d’hôpital ou de prison. On peut aussi en faire un « don partage » via une boîte à lire ou à des inconnus via certaines plateformes

    Pour les vêtements, certaines associations les prennent, y compris pour les recycler. On peut aussi pour les tissus usés/abîmés dont les associations/personnes ne veulent pas en faire don à un refuge pour animaux qui sont souvent en quête de draps et autres serviettes notamment

Et ce dont personne ne veut ?

À ce moment-là, on est confronté à la question de jeter.

Et se sentir coupable de vouloir jeter ou d’avoir jeté.

Mais jeter, ce n’est pas forcément gaspiller.

Ce qui est du gaspillage, c’est de garder de l’inutile dont personne ne veut, soi-même en premier.


Ne pas gaspiller, un état d’esprit

Trouver à ne pas gaspiller pour se débarrasser de choses qui ne nous correspondent pas (ou plus) est une démarche louable.

Bien mieux que de jeter directement sans chercher à réparer, utiliser autrement, vendre ou donner.

Mais tout comme recycler c’est bien, ne pas avoir à recycler c’est mieux.

Il me semble que faire en sorte d’éviter de se retrouver à gaspiller est un état d’esprit à privilégier.

Cela passe d’abord par l’intention d’éviter au maximum de gaspiller.

Et cela pas seulement dans la sphère matérielle, mais dans un maximum de domaines de votre vie pour que cela devienne comme une habitude de pensée, un « mindset ».

Car on peut gaspiller plus que de la nourriture, des vêtements, des objets, de l’énergie.

Le gaspillage concerne aussi vos autres ressources comme l’attention, l’argent ou le temps par exemple, comme celui à rester plongé dans les émotions et pensées négatives, à faire du shopping pour des achats dont on n’a pas vraiment besoin/qui ne nous plaisent pas ou conviennent pas tant que ça.

En fait, éviter de gaspiller, c’est un état d’esprit qui se rapproche du minimalisme.

Car ce dernier ne concerne pas uniquement le désencombrement, mais peut s’appliquer à toutes les sphères de la vie.

Parce qu’après tout, le minimalisme prône de se concentrer sur l’essentiel (le 20/80 du principe de Pareto) et de délaisser le médiocre.

Avec un maximum d’essentiel et un minimum de médiocre, on réduit grandement les risques de gaspiller.

L’état d’esprit pour éviter le gaspillage

L’état d’esprit pour éviter le gaspillage, c’est faire de son mieux pour ne pas se retrouver dans une situation où l’on se retrouverait à gaspiller.

Pour atteindre cet état d’esprit, plusieurs éléments sont nécessaires comme :

Surtout, gardez à l’esprit que moins gaspiller est un chemin.
Vous allez vous tromper parfois, et c’est OK.

Le tout est d’apprendre de vos erreurs pour affiner vos goûts et besoins, pour mieux faire la prochaine fois, c’est à dire gaspiller de moins en moins.

Et vous, que faites-vous pour éviter de gaspiller ? Partagez votre expérience dans les commentaires ci-dessous 🙂

Gaspiller est à éviter. Mais comment faire ?
Il existe certes des tas d’astuces et techniques, par exemple pour exploiter les déchets, réparer, vendre ou donner.
Mais en réalité pour éviter de gaspiller, il faut surtout adopter un état d’esprit approprié.
Celui qui évite de se retrouver confronté à la question du gaspillage en premier lieu.
Cela consiste à poser la ferme intention de moins gaspiller, de s’y engager.
Mais aussi de se connaître et de se concentrer sur l’essentiel, le 20/80, tout en délaissant le médiocre. Pour cela, une estime d’assez bon niveau est nécessaire.

Si ce n'est pas déjà fait, vous voudrez peut-être suivre ma Formation Offerte pour vous sentir mieux dans votre peau pour être plus heureux.
Composée de 8 cours par e-mail, elle vous donne les clés pour améliorer votre vie au quotidien
Cliquez ici pour commencer maintenant la formation
(pour être moins stressé, savoir dire "non",
prendre soin de vous, etc.
)

Laisser un commentaire

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

🡱
Fermer le menu