Envie de vous sentir mieux dans
votre peau
pour être plus heureux ?
Et recevez ma formation (offerte !)
qui vous donne les clés pour
améliorer votre vie

Votre temps est précieux

Catégorie(s) : Développement Personnel
Bonjour ! Si ce n'est pas déjà fait, vous voudrez peut-être vous procurer le livret Cadeau :
« 8 étapes pour arrêter de vous dévaloriser et acquérir une bonne estime de vous-même »
Cliquez ici pour le télécharger gratuitement
Merci de votre visite et bonne lecture :)
Temps de lecture moyen : ~ 13 minutes

Pris par le tourbillon du quotidien, de ses contraintes et imprévus, on peut en oublier à quel point notre temps est précieux.

Temps

Votre temps est précieux, utilisez-le à bon escient

Le temps est une notion qui parait simple et on peut en oublier à quel point elle est importante.

Déjà, on vit toujours dans le présent.

C’est bon de le rappeler alors que l’on passe beaucoup de notre temps justement à penser au passé ou au futur.
C’est-à-dire à ce qui n’est plus, et ce qui n’est pas encore et sera peut-être un jour.

Surtout, le temps est la durée dont on dispose.

Ainsi, chaque journée offre 24 heures de temps à tout le monde… en théorie.

Car vous savez peut-être qu’en la matière, nous ne sommes pas tous égaux.

En tous les cas, il est clair que le temps que l’on a est limité.

Qu’il s’agisse du nombre d’heures disponibles dans une journée.

Ou du temps de vie passé sur cette Terre.

Qu’on le veuille ou non.

Que l’on soit actif ou non.

Le temps s’écoule inexorablement.

Quoi que nous fassions (ou pas).

Et cela peut être angoissant car plus on est débordé, plus on a l’impression de manquer de temps.

Manque de temps

On a un nombre plus ou moins important de choses à faire dans nos journées.

Et ces choses nous demandent plus ou moins de temps.

Autant on peut parvenir à faire des tas de choses qui sont rapides à réaliser dans nos journées. Et à ce moment-là en général on est assez satisfait de soi.

Autant il peut arriver que l’on ait peu de choses à faire mais que ces choses requièrent beaucoup de temps. Et parfois, bien plus qu’on en a à disposition, ce qui peut être angoissant. D’autant plus si on subit de multiples interruptions.

Ce n’est pas agréable en effet de ne pas parvenir à faire ce que l’on avait prévu.

Le problème alors est tout trouvé : on manque de temps.

Et on se dit que ce serait bien si on pouvait en avoir plus.

Sauf qu’on sait très bien qu’on ne peut pas réellement aller en acheter pour en avoir plus pour soi.

Genre, on irait à la bourse du temps, on commanderait 2 heures de plus par jour pour 3 mois, et nos journées dureraient 26 heures au lieu de 24 heures.

Mais ça ne marche pas comme ça.

Il faut donc trouver une autre solution.

Le temps, on peut tout de même l’acheter de façon détournée : en s’accaparant celui des autres.

Par exemple, ceux qui en ont les moyens peuvent aller demander à une entreprise d’envoyer quelqu’un chez eux pour faire le ménage. De ce fait, chaque semaine, au lieu d’avoir à faire le ménage eux-mêmes, ce temps-là qu’ils ont délégué à quelqu’un d’autres moyennant rétribution, ils peuvent le passer à faire autre chose.

Et en pratique oui, cela leur fait plus de temps disponible.

Temps disponible

Et c’est cela en fait qu’on aimerait avoir en plus grande quantité : du temps disponible.

Parce que le temps où l’on dort par exemple, ce n’est pas du temps disponible.
Et s’il est bien utile à notre santé, à notre fonctionnement, on ne peut pas avancer sur nos tâches à faire durant notre sommeil, période pendant laquelle on est inactif (façon de parler évidemment vu que notre corps continue de faire son travail).

Le temps indisponible est le temps que l’on n’a pas à disposition pour soi, pour faire des choses qu’on a décidé.

Pour beaucoup ainsi le temps indisponible est la période passée au travail, à bosser pour quelqu’un d’autre pour avoir de quoi payer chaque mois les factures nécessaires à la (sur)vie.

On peut alors se dire que le problème, c’est qu’on n’a pas assez d’argent.

Avec plus d’argent, on pourrait travailler moins, et payer des prestataires pour faire plein de trucs à notre place. En clair : leur déléguer une partie des tâches que l’on a à accomplir.

Oui, pour certains, ce serait d’une grande aide d’avoir plus d’argent.

Mais en réalité, la plupart du temps, penser ainsi va nous limiter.

Parce qu’on va se dire que ce n’est qu’une question d’argent, qu’on n’en n’a pas (assez) et qu’on ne peut pas en avoir plus, alors c’est pas de chance.

Et on va en rester là.

Nous ne sommes pas tous égaux encore une fois, en matière de temps disponible et d’argent.

Il n’empêche que l’on a tous plus de latitude qu’on ne le pense.

Temps et choix

Le temps que vous avez en réalité, vous pouvez l’utiliser à votre guise bien plus souvent que vous ne le pensez.

Vous devez travailler pour payer les factures ?
Oui ?

Mais c’est un choix.

Vous pourriez aussi vous dire que votre temps, vous préférez le consacrer à autre chose que bosser pour un patron, dans un job qui ne vous plait pas des masses, pour faire des trucs qui vous enthousiasment.

Plus facile à dire qu’à faire ?
Oui.

Mais certains font le choix extrême de vivre avec très peu de ressources.
Ils ont un petit chez-eux, voire pas de logement, et préfèrent leur liberté.

Est-ce que je vous dis de devenir SDF pour avoir plus temps à disposition ?
Non.

C’est simplement pour vous faire prendre conscience que même si c’est inconscient, automatique, vous faites plus de choix que vous ne le pensez en matière de temps.

La plupart fait le choix de travailler pendant un certain nombre de jours, pour une certaine durée pendant laquelle leur temps devient indisponible pour eux.

Mais ce temps indisponible leur est échangé contre de l’argent.
Et cet argent, ils peuvent le dépenser dans des trucs choisis plus ou moins consciemment.

Notamment pour mettre à profit le temps disponible qu’ils ont à disposition.
Et par exemple se servir de cet argent pour des loisirs.

Comme dans beaucoup d’autres domaines, on plus de choix qu’on ne le pense en matière de temps.

Temps : le problème

Le problème est qu’on n’en n’a souvent pas conscience.

Surtout lorsqu’on a l’impression de manquer de temps.

Mais si l’on en manque, c’est parce qu’on a prévu de faire plus de choses que notre temps disponible nous permet de le faire.

Peut-être qu’on s’est loupé dans nos prévisions : on pensait qu’un truc nous prendrait genre 30 minutes et ça fait 2 heures qu’on est dessus et on n’a pas fini.
Forcément, ça empiète sur le reste qu’on avait prévu de faire.

Cela peut arriver à tout le monde.
Surtout lorsqu’on n’a jamais effectué une tâche auparavant, on ne sait pas trop le temps que ça va nous prendre.

Peut-être aussi qu’on a été trop gourmand : on a voulu caser trop de choses dans notre emploi du temps. Tout ça parce que ces choses doivent être faites.

Mais le doivent-elles réellement ?
Je vous invite à la lecture de cet article 😉

Le problème avec le temps, c’est qu’on ne se rend pas compte à quel point il est précieux.

Votre temps est précieux.

Votre temps sur Terre est limité.
Votre temps disponible chaque jour est limité.

Oui, on n’est pas tous égaux à ce niveau.
Que ce soit en termes de temps ou de ressources connexes (capacités, argent, etc.)

Mais peu importe qui vous êtes et vos paramètres de vie : votre temps est précieux.

Notre temps est précieux et on l’oublie trop souvent.

On oublie qu’on a plus de choix qu’on ne le pense d’utiliser notre temps à bon escient.

Vol du temps

Et le problème par-dessus ça, c’est qu’on tente très souvent de vous voler votre temps.

On a tous tendance à demander le temps des autres.

Par exemple, pour nous aider à faire un truc, pour qu’on le fasse à notre place.

Mais de plus en plus, notre temps est la cible de prédateurs féroces.

Les sociétés notamment ont bien remarqué l’intérêt d’accaparer notre temps et l’attention qui va avec.
Notre temps et notre attention sont devenues des ressources précieuses pour de nombreux organismes. Eux, ils s’en rendent bien compte à quel point notre temps et notre attention sont précieux. Bien plus que nous en général.

Des milliers de personnes sont rémunérées des centaines de milliers d’euros par an pour trouver des techniques pour accaparer notre attention, et donc notre temps.

C’est notamment le cas pour les réseaux sociaux : le but est que vous y passiez le plus de temps possible et que vous soyez attentif à la publicité. Consciemment ou non, cette publicité va s’imprimer dans votre cerveau et vous aurez ensuite plus tendance à consommer les trucs vantés dans ces publicités.

Le pire, c’est qu’on est super naïf et on se laisse voler notre attention, notre temps, sans y prendre garde. Même si parfois on s’en rend compte…

On se dit qu’on va surfer sur Internet quelques minutes, un quart d’heure tout au plus. Et on consulte du contenu, on va sur les réseaux sociaux, on regarde des vidéos. Et puis on jette un coup d’œil à l’heure et on constate effaré que ça fait 2 heures qu’on est dessus !

Quel temps perdu… Ou pas.

Parce que le pire là encore c’est qu’on va plus se dire un truc du style « oh, ça m’a pris plus de temps que je ne pensais » plutôt que « j’ai gaspillé mon temps sans m’en rendre compte ».

Alors oui bien sûr, tout le temps passé sur Internet n’est pas inutile.
Tout le temps passé à répondre aux messages de l’un ou de l’autre, n’est pas forcément inutile.

Mais la plupart du temps, ce n’est pas suffisamment pertinent.

Temps utilisé

Pas dans le sens « c’est nul, c’est pourri ».

Même si ça peut arriver, plus souvent qu’on aimerait, on se rende compte que le contenu qu’on a consulté était bof et les messages qu’on a écrit et auxquels on a répondu ne pas si importants.

Le problème c’est justement qu’on a tendance à passer trop de temps sur des choses qui ne sont pas importantes.

Pas prioritaires pour nous.

Le problème est que souvent on utilise trop notre temps, notre précieux temps disponible et limité, pour des choses qui au final ne nous apportent pas le plus de bénéfice possible.

Le problème est qu’on se laisse trop régulièrement dicter par d’autres (personnes, organismes, réseaux sociaux, etc.) comment on utilise notre temps, qu’est-ce qu’on fait de nos journées.

Le problème est qu’on fonctionne beaucoup trop de façon inconsciente et automatique, écoutant notre petite voix qui veut se la couler douce et ressentir du plaisir, de la satisfaction, le plus rapidement et facilement possible.

  • Êtes-vous satisfait de la façon dont vous employez votre temps la plupart du temps ?
  • Comment utilisez-vous votre temps ?

Pour beaucoup malheureusement, la réponse à la première question est « non » ou « pas autant que je voudrai ».

Et à la seconde reviennent souvent des impressions comme « je ne sais pas ce que j’ai fait de mon temps » ou « j’utilise beaucoup de mon temps à faire des choses qui ne me plaisent pas ou pas tant que ça au final, même si sur le moment, je ne m’en rends pas compte ».

  • Sur votre lit de mort, avez-vous envie de regretter la façon dont vous avez utilisé votre temps ?

Bien sûr que non j’imagine !

Et pourtant, même avant d’en arriver à la fin de notre vie, lorsque l’on jette un regard sur notre passé plus ou moins proche, on se rend compte parfois que finalement, on a gâché une bonne partie de notre temps, de notre vie.

Notre temps si précieux, on l’a peut-être utilisé pour des trucs qui ne nous remplissent pas. Des choses qui ne nous grandissent pas. Qui ne nous procurent pas de vraies émotions et pensées positives.

Votre temps est précieux

Votre temps est limité.

Votre temps est précieux.

Pour ne pas avoir de regrets, vous devez mettre plus de conscience dans la façon dont vous l’utilisez.

Le temps passe inexorablement.

Vous ne pouvez pas le rattraper, vous dire « oh mince, j’ai gâcher mon temps là, mais je vais recommencer du début pour mieux l’utiliser ».

Le temps passé est révolu et ne reviendra pas.

Que vous l’ayez utilisé à bon escient ou non, peu importe.

Donc maintenant tout ce que vous pouvez faire, c’est vraiment de ramener le plus régulièrement possible à votre conscience que votre temps est précieux.

Et agir en conséquence.

Ça veut dire quoi ?

Ça veut dire que vous allez devoir faire des choix.
Des arbitrages.

Vous ne pouvez pas tout faire.
Vous allez devoir élaguer, déléguer, supprimer.

Pourquoi ?

Pour utiliser votre temps de la façon qui vous sert le mieux.

C’est-à-dire pour réaliser ce qui est important pour vous.

Vous devez utiliser au maximum votre temps si précieux pour vos priorités.

Oui ça veut dire que vous allez manquer des trucs.
C’est certain.

Mais peu importe ce que vous faites ou ne faites pas, vous ratez de toute façon au moins 99.9999% de choses tout le temps.

Oui parfois cela veut dire que vous allez devoir faire trucs ennuyeux ou qui paraissent comme tels quand d’autres se vanteront de tout ce qu’ils ont pu faire de génial qui semble passionner les foules.

Mais rappelez-vous bien ceci : personne ne peut tout faire.

Et ce que vous voyez que les autres font, ce que les autres vous disent qu’ils font, ce n’est que la partie visible de l’iceberg sous l’angle qu’ils ont choisi.

Souvent les autres ne nous montrent que ce dont ils sont fiers, sous l’aspect qu’ils désirent et choisissent.

Utilisez mieux votre temps

Il est inutile de vous comparer aux autres, ça ne rime à rien.

Vous vous en rendez d’autant plus compte que votre estime est bonne.

D’ailleurs, plus votre estime est élevée, plus vous aurez les ressources nécessaires en vous pour utiliser du mieux possible votre précieux temps.

Pourquoi ?

Parce que vous vous comparez moins aux autres.

Vous êtes moins sensible à leur regard.

Et donc vous vous centrez plus sur vous.

Vous donnez bien plus facilement la priorité à ce qui est important pour vous.

Et vous utilisez votre temps limité en conséquence.

Cela veut dire que vous êtes plus en mesure de faire des arbitrages.

Des choix qui sont bons pour vous.

Des choix qui peuvent parfois être différents de ce que « on dit qu’il faut faire, avoir, être ».

Ça veut dire que vous êtes plus apte à aller à contre-courant pour votre propre bien.

Que vous vous donnez plus de chance d’être heureux.

Et de ne pas regretter d’avoir gâché votre temps.

Parce que vous l’utilisez mieux.

Ô bien sûr, cela ne veut pas dire que vous allez employer 100% de votre temps disponible de la meilleure façon possible. On est tous humains, on a tous une volonté qui peut fluctuer, on est tous influencés par des tas de trucs.

Mais plus votre estime est bonne, plus vous êtes apte à faire les meilleurs choix possibles pour utiliser votre temps au mieux.

Cela ne veut pas dire que vous passez tout votre temps à bosser comme un dingue sur vos projets.

Oui, vous pouvez y consacrer plus de temps à vos projets, à ce qui vous tient à cœur.

Mais vous ne négligez pas pour autant votre bien-être.
Vous savez vous écouter et vous reposer lorsque c’est nécessaire.

Vous savez vous accorder des moments de détente et de distraction sans culpabiliser car vous savez que vous en avez besoin, que c’est pour votre bien.

Le temps dont vous disposez est limité.

Votre temps est tellement précieux.

Utilisez-le du mieux possible pour les choses qui sont importantes pour vous.

Cela implique des changements progressifs dans votre vie et donc des objectifs à réaliser. Pour cela, vous pouvez vous aider de la méthode TADÉA.

Pensez-vous bien utiliser votre précieux temps ?
Qu’est-ce qui vous prend du temps et que vous aimeriez diminuer ou supprimer ?
Qu’allez-vous faire pour cela ?
Dites-le moi dans les commentaires ci-dessous !

Notre temps est limité. À tel point qu’on peut souvent avoir l’impression d’en manquer cruellement.
Le problème est qu’on ne se rend pas compte du fait qu’on a plus de choix qu’on ne le pense en matière de temps. Et qu’il est nécessaire d’effectuer des arbitrages, parfois difficiles, pour retrouver une maitrise de notre temps et l’utiliser à bon escient. Afin de ne pas avoir l’impression d’avoir gâché notre temps, notre vie.
Pour cela, avoir une bonne estime aide énormément car on a alors plus de ressources en nous pour utiliser notre temps pour les choses qui sont les plus importantes à nos yeux.

Cet article vous a plu ?



Livret 8 étapes pour arrêter de vous dévaloriser et acquérir une bonne estime de vous-même Vous êtes libre de télécharger gratuitement mon livret
« 8 étapes pour arrêter de vous dévaloriser et
acquérir une bonne estime de vous-même »

Bonne estime = plus de confiance en soi, moins de stress, etc.


Astuce : Utilisez le symbole @ suivi du nom de la personne à laquelle vous souhaitez répondre. (ex : @marine).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *