Envie de vous sentir mieux dans
votre peau
pour être plus heureux ?
Et recevez ma formation (offerte !)
qui vous donne les clés pour
améliorer votre vie

Se débarrasser facilement : 1 astuce simple (et contre-intuitive)

Bonjour ! Si ce n'est pas déjà fait, vous voudrez peut-être vous procurer le livret Cadeau :
« TADÉA, méthode pour fixer et atteindre vos objectifs »
Cliquez ici pour le télécharger gratuitement
Merci de votre visite et bonne lecture :)
Temps de lecture moyen : ~ 4 minutes

Se débarrasser de choses est un bon moyen d’alléger sa vie. Et il existe 1 astuce toute simple, mais contre-intuitive, qui vous permet de vous désencombrer plus facilement.

Se débarrasser de choses

Se débarrasser facilement : 1 astuce simple (et contre-intuitive)

Pour tout un tas de raisons, on peut vouloir se débarrasser de choses.

Peut-être parce qu’on est trop encombré.

Parce qu’on se rend compte que l’on est loin d’utiliser tout ce que l’on possède.

Il est possible aussi que l’on ait besoin d’argent.

Ou que l’on souhaite rendre notre vie plus légère, ce qui passe par minimaliser ses biens.

Cela peut être également une façon de vivre plus en accord avec ses valeurs, de se désengager de la surconsommation, de simplifier sa vie.

Se débarrasser de ses choses est un bon moyen de parvenir à ces buts.

Mais cela étant étant dit, ce n’est pas parce que l’on souhaite se débarrasser de possessions que c’est facile pour autant.

Car très souvent – et la majorité du temps sans que l’on s’en rende compte – on attache une valeur émotionnelle aux biens.

On créé un lien entre un objet et une ou plusieurs émotions.

On peut se souvenir de ce que l’on a payé pour tel objet.
Et avoir l’impression de perdre l’argent que l’on a déboursé si l’on en vient à se débarrasser de cet objet.

Nos possessions peuvent être un rappel de souvenirs, de personnes, de moments de notre vie. Bref, de notre passé.

Elles peuvent nous rappeler de bons moments, comme des mauvais.

Et du coup, il peut être compliqué de se débarrasser de choses.
Alors même que l’on en a très envie, qu’on est motivé.

Mais il existe 1 astuce simple qui aide à se débarrasser plus facilement.


Se débarrasser de choses : 1 astuce simple contre intuitive

Habituellement pour se débarrasser de biens, on se demande ce dont l’on pourrait se désencombrer.

Et pour que cela soit plus simple, on peut utiliser la méthode CPB qui facilite le désencombrement.

Outre CPB, il existe une astuce complémentaire mais contre-intuitive pour se débarrasser d’encore plus d’objets.

Pourquoi contre-intuitive ?

Parce qu’il ne s’agit pas de se focaliser sur ce dont l’on souhaite se débarrasser.

Mais au contraire, sur ce que l’on souhaite garder.

Ainsi par exemple, au lieu de parcourir vos piles de livres, CD/DVD, vêtements, ustensiles, etc, en vous demandant ce dont vous pourriez vous passer.

Vous vous demandez à la place :

  • Qu’est-ce que je garderai ?

C’est tout simple.

Et vous vous dites peut-être que cela revient à la même chose.

Mais ce n’est pas le cas.

Car ce n’est pas le même angle de vision pour votre cerveau.

D’un côté, on cherche du négatif : ce dont on veut se débarrasser, c’est-à-dire éliminer de nos possessions.

De l’autre, on se focalise sur le positif : ce que l’on veut conserver, garder avec nous.

D’un côté, c’est comme si vous perdez.

Et de l’autre, comme si vous gagnez.

Et vous tout comme votre cerveau, vous préférez gagner j’en suis sûre 😉 (ce qui ne veut pas dire que vous êtes mauvais perdant pour autant).

Ce que l’on souhaite garder : pratique

En pratique, pour chaque genre de choses que vous avez, vous vous demandez :

  • Qu’est-ce que je garderai ?

Et vous pouvez aller plus loin :

  • Qu’est-ce que je garderai si…?
  • … je devais déménager dans un logement plus petit ?
  • … un incendie débutait et que je devais choisir rapidement quoi sauver ?
  • … je devais me contenter de x étagère(s) ou x meuble(s) pour ranger y truc ?
  • … l’espace dont je disposais pour stocker ces trucs était plus réduit ?

Vous voyez le genre ?

Dans la même idée, vous pouvez vous demander :

  • Qu’est-ce que je regretterai si je venais à perdre tous mes biens ?
  • Qu’est-ce que je rachèterai à coup sûr ?

Ou comme le suggère Fumio Sasaki dans son livre « L’essentiel et rien d’autre » :

  • Est-ce que j’achèterai à nouveau cet objet, plein tarif ?

Cette astuce vous le voyez est toute simple à utiliser et à appliquer.

Elle n’a l’air de rien comme ça mais grâce à elle, j’ai pu me désencombrer de nombreux CD/Blu-Ray notamment, mais aussi de tas de bouquins que j’ai eu en plus plaisir à partager via le concept de boîte à lire.
Car c’est toujours mieux d’éviter de gaspiller si on le peut.

L’astuce de vous demander quoi conserver vous aide en prime à faire des choix, à vous affirmer et à dépasser l’indécision.

Et vous, allez-vous être un bon sceptique et tester cette astuce ? Pour quels genres d’objets ? Partagez dans les commentaires ci-dessous 🙂

Se débarrasser de choses peut être nécessaire, souhaitable, notamment si vous êtes trop encombré. Mais aussi si vous souhaitez alléger votre vie, la simplifier.
Vous pouvez pour cela vous aider de la méthode CPB mais aussi d’1 astuce toute simple et contre-intuitive. Elle consiste à vous demander ce que vous garderiez, ce qui est plus positif que de chercher de quoi vous débarrasser.

Si ce n'est pas déjà fait, vous voudrez peut-être suivre ma Formation Offerte pour vous sentir mieux dans votre peau pour être plus heureux.
Composée de 8 cours par e-mail, elle vous donne les clés pour améliorer votre vie au quotidien
Cliquez ici pour commencer maintenant la formation
(pour être moins stressé, savoir dire "non",
prendre soin de vous, etc.
)

Laisser un commentaire

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

🡱
Fermer le menu