Envie de vous sentir mieux dans
votre peau
pour être plus heureux ?
Et recevez ma formation (offerte !)
qui vous donne les clés pour
améliorer votre vie

Penser coûts et bénéfices

Bonjour ! Si ce n'est pas déjà fait, vous voudrez peut-être vous procurer le livret Cadeau :
« TADÉA, méthode pour fixer et atteindre vos objectifs »
Cliquez ici pour le télécharger gratuitement
Merci de votre visite et bonne lecture :)
Temps de lecture moyen : ~ 11 minutes

Nos ressources, comme notre temps, notre attention, notre énergie, sont limitées et pour les exploiter au mieux afin de se donner un maximum de chances d’être heureux, il est intéressant de penser en termes de coûts et bénéfices.

Coûts

Penser coûts et bénéfices

Dans la vie si on y songe, tout a un coût.

Que ce soit en termes d’argent bien sûr, mais également en matière de temps, d’énergie, d’attention, etc.

Or on oublie trop souvent de prendre en compte ce coût.

On a tendance à agir comme si on avait des ressources illimitées, ou comme si on pouvait tout avoir, tout faire.

Et du coup, on se retrouve parfois à gaspiller nos précieuses ressources pour des trucs qui en réalité n’en valent pas tant que ça la peine.

Parce qu’on agit de façon inconsidérée : on ne considère pas assez la question des coûts.

Par exemple, jouer sur Smartphone a notamment pour coût de ne pas faire de multiples choses que l’on pourrait faire dans ce même temps. Comme jouer avec ses enfants, lire un bouquin pour apprendre de nouvelles choses, aller marcher pour faire du bien au corps et cerveau, etc.

L’argent que vous dépensez pour des fringues, vous ne l’avez plus pour autre chose. Par exemple pour vous constituer un matelas de sécurité ou pour vous offrir une sortie entre amis.

L’attention que vous portez aux réseaux sociaux, vous ne l’avez plus pour avoir une bonne discussion avec votre conjoint.

Etc.

Vos ressources sont comme des vases communicants : ce que vous utilisez pour un truc, vous ne pouvez plus l’utiliser pour quantité d’autres.


Coûts et vie

Et cela va plus loin, cette histoire du coût.

J’adore cette citation de Henry David Thoreau (lue il me semble dans la version originale de « Walden ou la vie dans les bois ») :

Le prix de toute chose est la quantité de vie que l’on échange en contrepartie

Oui, tout à un coût et ce coût est lié d’une façon ou d’une autre à votre vie.

L’argent, c’est la quantité de vie que vous avez travaillé pour avoir cet argent.

Prenez aussi n’importe quelle chose que vous pouvez faire : cela a pour coût votre temps de vie qui est limité.

Quand vous ne faites rien, c’est pareil !

Tout ce que vous (ne) faites (pas) vous coûte.

Et ces coûts, c’est au minimum de la quantité de vie puisqu’elle s’écoule inexorablement et que vous ne pouvez la stocker.

Comme le dit si bien le narrateur dans « Fight Club »

C’est votre vie et elle s’achève minute après minute

Faire ou ne rien faire, dépenser ou ne pas dépenser une ou plusieurs de vos précieuses ressources (temps, santé, argent, attention, énergie, etc.) : cela vos coûte, que vous le vouliez ou non.

Oui ce n’est pas des plus joyeux de penser que nos ressources sont limitées, que notre vie est limitée.

Mais justement, c’est une excellente raison pour ne pas les gaspiller en vain.

Et surtout pour porter plus d’attention au coût de chaque chose de notre vie.

Bénéfices

Tout a un coût c’est pourquoi il est important de mettre ce coût en relation avec les bénéfices.

Peu importe ce que vous faites ou ne faites pas.
Ce que vous dépensez en ressources ou ne dépensez pas.

Chaque truc représente des coûts et bénéfices.

Si vous dépensez de l’argent gagné en utilisant votre temps pour avoir cet argent, et cela pour vous acheter à manger, le coût c’est l’argent et le temps passés, le bénéfice c’est vous nourrir, ne plus avoir faim pour un temps.

Alors oui, les coûts et bénéfices peuvent ne pas être évidents au premier abord.

Prenons le cas bateau de regarder la TV.

Du côté des coûts, on a une partie de notre vie limitée que l’on consacre à ça.
Ce temps-là, on ne l’utilise pas pour faire autre chose, par exemple pour jardiner, jouer avec les enfants, aller faire du vélo, lire un bouquin, apprendre une nouvelle compétence, faire le ménage, etc.

Du côté des bénéfices, peut-être que regarder la TV permet de se reposer, de déconnecter du travail, de découvrir de nouvelles choses et d’apprendre des trucs (tout dépend de ce que l’on regarde !).

Vous voyez le truc ?

Chaque chose dans notre vie a des coûts et bénéfices.

Et comme notre vie est limitée (qu’on le veuille ou non) et nos ressources aussi de façon générale, il est pertinent de mettre de la conscience sur les coûts et bénéfices de nos actions et inactions, de nos choix et indécisions.

Ce qu’on cherche au fond, c’est être heureux, avoir une vie qui a du sens.

Comme nos ressources sont limitées, il est important de faire les meilleurs choix possibles.

En conscience.

Penser coûts et bénéfices

Et un bon moyen pour cela est de s’interroger sur les coûts et bénéfices dans votre vie. Pour vous donner un maximum de chances d’être heureux.

Comment ?

Eh bien en déterminant si tel truc implique plus de coûts que de bénéfices, et inversement.

Vous pouvez donc vous demander régulièrement :

  • Quels sont les coûts engendrés par ce truc dans ma vie ?
  • Quels sont les bénéfices apportés par ce truc dans ma vie ?

Et puis :

  • Les bénéfices valent-ils les coûts ?
  • Les coûts valent-ils les bénéfices ?

Il est important de se poser la question au présent car c’est en ce moment que l’on vit,que l’on fait des choix qui impactent le cours de notre existence.

Mais il est aussi essentiel de regarder au-delà.

Penser coûts et bénéfices : au-delà du présent

Ainsi au lieu de se cantonner au présent, il est nécessaire de se demander :

  • Quels sont les coûts engendrés par ce truc dans ma vie à court terme ? À moyen terme ? À long terme ?
  • Quels sont les bénéfices apportés par ce truc dans ma vie à court terme ? À moyen terme ? À long terme ?

Et :

  • Les bénéfices valent-ils les coûts à court terme ? À moyen terme ? À long terme ?
  • Les coûts valent-ils les bénéfices à court terme ? À moyen terme ? À long terme ?

Car si l’on n’y prend pas garde, on peut facilement tomber dans le piège de la gratification immédiate.

Et trouver que les coûts à court-terme d’un truc sont très bas alors que les bénéfices sont hauts.
Et que c’est donc pertinent d’opter pour ce truc.

Mais en est-il de même sur moyen-terme ? Et sur long-terme ?

Pas forcément…

Et dans de nombreuses situations, plus on pense long-terme, plus le rapport coûts/bénéfices s’inversent.
Avec une perspective long-terme où on réalise que les coûts sont bien plus importants que les bénéfices.

C’est le cas par exemple si on mange une plaque chocolat pour se réconforter.
Sur le moment, ça fait plaisir, ça fait du bien, ça réconforte, donc c’est tout bénéf ou presque.

Mais sur moyen-terme, si on poursuit dans cette habitude de s’enfiler une plaque de chocolat à chaque fois qu’on a besoin de réconfort, on prend du poids.

Encore plus sur long-terme car on vieillit et notre corps encaisse plus difficilement les excès.

Et d’autant plus si l’on considère le fait qu’en mangeant du chocolat pour se réconforter, on comble juste un besoin superficiel qui va se manifester encore et encore…. Jusqu’à temps que l’on comble le ou les besoins profonds qui se cachent réellement derrière.

Coûts et bénéfices : mettre les chances de votre côté

Penser coûts et bénéfices peut vous apporter énormément dans votre vie.

Notamment en terme de clarification.

Vous allez ainsi beaucoup plus pouvoir vous focaliser sur ce qui vous apporte le plus de valeur dans votre vie.

Sur ce qui est le plus important à vos yeux.

C’est à dire ce qui vous apporte le plus de bénéfices sur la durée au regard des coûts.

Le court terme c’est sympa, c’est utile car on vit dans le présent.

Mais penser uniquement court-terme est contre-productif car la réussite se joue sur le long-terme.

Votre bonheur aussi.

Donc il est important de trouver un bon ratio coûts / bénéfices qui soit satisfaisant pour vous.
Pour ce que vous voulez pour votre vie.

Alors évidemment pour ça, vous devez être au clair sur vos valeurs, sur ce qui est important pour vous, sur la direction que vous souhaitez donner à votre vie.

Aussi et surtout, avez une estime assez bonne qui puisse soutenir tout ça.

Car même si vous êtes clair sur les aspects précités, si votre estime est trop mauvaise, vous aurez trop de bâtons dans les roues pour avancer vers ce que vous voulez.

Notamment au fond de vous, vous allez penser que vous n’en n’êtes pas capable.
Que vous ne le méritez pas.
Et vous allez être trop pétrifié par le regard des autres, à tel point que vous pouvez vous contorsionner à tenter d’être qui vous n’êtes pas au fond de vous. Et à vous construire une vie qui ne vous convient pas, qui n’est pas celle que vous voulez.

Donc améliorez votre estime, est un excellent pilier pour vous pour passer à l’action, agir dans votre propre intérêt en matière de coûts et bénéfices.

Coûts et bénéfices : minimalisme

Pour exploiter au mieux ce que peut offrir la comparaison entre coûts et bénéfices, vous pouvez aussi utiliser l’outil qu’est le minimalisme.

Car le minimalisme aide à faire de la place à ce qui est important pour vous et pour ça à vous désencombrer du reste, à vous éloigner du médiocre dans votre vie.

Eh oui, car ce qui est important pour vous, c’est ce qui vous apporte le plus de bénéfice.

Et ce dont vous cherchez à vous débarrasser, c’est de tous les coûts trop importants par rapport aux bénéfices qu’ils apportent. C’est le cas de ce qui est médiocre.

Et le minimalisme est un bon outil pour faire le tri.

Je le répète mais c’est très important : améliorez votre estime, soyez au clair sur vos vos valeurs, sur ce qui est important pour vous, sur la direction que vous souhaitez donner à votre vie.

Demandez-vous alors si telle ou telle chose de votre vie est en phase avec ça en termes de coûts et bénéfices.

Notamment si les bénéfices vous aident à cultiver vos valeurs, à faire de la place à l’important, à avancer dans la direction que vous souhaitez, à vous rapprocher de qui vous êtes au fond de vous pour être heureux.

  • Les bénéfices sont-ils en phase avec vos priorités ?
  • Les coûts engendrés valent-ils le coût ? Apporteront-ils, même si ce n’est pas pour tout de suite, les bénéfices qui vous aideront à améliorer votre vie, à être heureux, à être en phase avec vous-même, vos aspirations ?

On peut se laisser aspirer par le tourbillon du quotidien, les trucs « urgents », la gratification immédiate, les priorités des autres.

Ce qui fait qu’il reste peu de nos précieuses ressources pour ce qui compte vraiment, pour ce qui nous apporte de réels bénéfices.

Tout cela représentent des coûts qui s’additionnent.

Au point qu’on peut réaliser qu’on n’a pas la vie qu’on veut.

Qu’on a gâché nos précieuses ressources pour ce qui n’est pas important pour nous.

Si vous ne pouvez revenir dans le passé pour le changer, vous avez là maintenant le choix.

Le choix d’agir différemment pour mieux orienter votre vie.

Le choix de mettre plus de conscience dans votre existence, dans votre quotidien.

De limiter les modes pilote automatique et gratification immédiate.

Le choix de réellement prendre en compte les coûts et bénéfices en vous appuyant sur une bonne estime, sur ce qui est important pour vous, sur vos priorités et l’outil que représente le minimalisme.

Pour vous donner plus de chances d’apprécier votre vie et d’être heureux.

Pour ne pas avoir le regret à la fin de votre vie de l’avoir gâché à dépenser vos ressources sans avoir vraiment considéré les coûts et bénéfices à court, moyen et long termes.

Dans votre vie, quelles sont les choses qui représentent de trop gros coûts par rapport aux bénéfices et que vous pourriez arrêter ?
Quelles sont les trucs qui représentent des bénéfices certains par rapport à leurs coûts que vous pourriez intégrer à votre vie ?
Partagez-le dans les commentaires ci-dessous 🙂

Pris par le tourbillon du quotidien, on peut gâcher trop facilement nos précieuses ressources limitées (temps, attention, énergie, santé, argent, etc.).
Et cela a pour conséquence de limiter notre bonheur.
Vous pouvez renverser la tendance et reprendre le contrôle en pensant en termes de coûts et bénéfices. Et ce sur court-terme, moyen-terme et long-terme.
Puis agir en conséquence. Mais pour cela, vous devez être clair sur vos valeurs, sur ce qui est important pour vous, sur vos priorités et la direction que vous souhaitez donner à votre vie.
Pour vous donner un maximum de chances de bien prendre en compte concrètement dans votre vie les coûts et bénéfices, améliorez votre estime et aidez-vous de l’outil qu’est le minimalisme.

Si ce n'est pas déjà fait, vous voudrez peut-être suivre ma Formation Offerte pour vous sentir mieux dans votre peau pour être plus heureux.
Composée de 8 cours par e-mail, elle vous donne les clés pour améliorer votre vie au quotidien
Cliquez ici pour commencer maintenant la formation
(pour être moins stressé, savoir dire "non",
prendre soin de vous, etc.
)


Astuce : Utilisez le symbole @ suivi du nom de la personne à laquelle vous souhaitez répondre. (ex : @marine).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.