Envie de vous sentir mieux dans
votre peau
pour être plus heureux ?
Et recevez ma formation (offerte !)
qui vous donne les clés pour
améliorer votre vie

Et si vous laissiez tomber le médiocre ?

Bonjour ! Si ce n'est pas déjà fait, vous voudrez peut-être vous procurer le livret Cadeau :
« TADÉA, méthode pour fixer et atteindre vos objectifs »
Cliquez ici pour le télécharger gratuitement
Merci de votre visite et bonne lecture :)
Temps de lecture moyen : ~ 10 minutes

Pris dans le tourbillon du quotidien, on peut en venir à une surcharge qui nous empêche de profiter de la vie et d’être heureux. Et si on laissait tomber le médiocre pour se focaliser sur le meilleur afin d’être plus heureux et zen ?

Multiples choix

Et si vous laissiez tomber le médiocre ?

Nous vivons dans une société où les choix qui s’offrent à nous sont multiples.

Les possibilités aussi.

C’est assez récent car il y a encore quelques dizaines d’années, la plupart des gens avait peu de possibilités dans leur vie.

Que ce soit au niveau de leur travail, du lieu où ils pouvaient vivre où des choses qu’ils pouvaient se payer.

Mais depuis quelques temps, nous faisons face à un accroissement exponentiel de choix.

C’est génial car cela nous ouvre les portes de tas d’opportunités mais…

D’un autre côté, on a tellement de choix que l’on peut rapidement et régulièrement être submergé.

C’est un luxe que d’avoir cette problématique, et elle est néanmoins réelle.

Elle est la cause de nombreux surmenages et peut impacter négativement l’estime de soi.

Pourquoi ?

Parce que lorsque vous av des tas de choix, des tas de possibilités qui s’offrent à vous.

Et que dans le même temps l’on vous fait croire que vous pouvez tout à avoir et tout faire mais que vous constatez que vous n’y parvenez pas eh bien…

Si votre estime est trop basse et à ce moment-là vous pensez au fond de vous que vous êtes moins bien que les autres.

Alors cela vous déprime et vous pouvez soit baisser les bras, soit vous efforcer de faire « comme on dit qu’il est bien de faire et d’avoir » et en venir à vous surmener, à vous épuiser mentalement et physiquement.


Trop de choix

Toujours est-il qu’à un moment, trop de choix tue le choix.

Avoir plusieurs possibilités, c’est très bien.

Mais en avoir trop complique souvent la vie et cela peut notamment pousser à l’indécision.

Trop de choix, trop de possibilités peut en effet nous pousser à ne pas décider.

Ou à décider de ne pas choisir tout en passant à l’acte.

C’est-à-dire à essayer d’avoir un maximum, de faire un maximum.

Et du coup généralement, cela entraîne un trop plein.

Trop plein d’activités, trop plein de choses par exemple.

Mais d’un côté, on n’a pas les moyens de « tout » avoir, de « tout » faire.

Et de l’autre, on essaye malgré tout d’avoir et faire un maximum.

Du coup, cela implique souvent que l’on doive se contenter du médiocre.

Par exemple si on prend le point de vue financier, si on essaye d’avoir un maximum d’objets, de vêtements, de trucs à la mode.

On ne peut souvent pas tout se payer.

Du moins, pas forcément les articles qu’on aimerait mais comme on veut quand même avoir, on tombe dans le piège de la surconsommation.

Et on se contente de trucs ressemblants ou de qualité moyenne (ou mauvaise).

Pour les activités, les choses que l’on fait, c’est pareil.

Si on essaye de faire tout ce que « on » nous dit qu’il faut faire, on ne s’en sort pas. Ou alors, on s’épuise à vouloir tout faire sans y parvenir, sans arriver à faire les choses correctement ou assez pour que ce soit réellement bénéfique.

Surcharge néfaste

On en vient souvent en tous les cas à avoir un quotidien surchargé, une vie surchargée.

Cela provoque du surmenage et un mal-être car on est régulièrement en tension, à fond.

On ne dort pas assez, on ne prend pas assez soin de soi, on se sent mal de ne pas parvenir à « tout bien faire ».

La surcharge, quelle qu’elle soit, est néfaste pour la santé, pour le bien-être, pour le bonheur.

L’équilibre est à privilégier.

Mais l’équilibre est propre à chacun, il n’existe pas d’équilibre universel comme la solution universelle pour être heureux.

Mais comment faire avec tous ces choix, toutes ces possibilités innombrables à portée de main ?

Comment réduire la surcharge alors que tout nous pousse à avoir toujours plus, à faire toujours plus, et en prime, toujours plus vite ?

Ne plus se contenter du médiocre

S’alléger devient nécessaire pour réduire la surcharge.

Et si pour cela, on laissait tomber le médiocre ?

Si vous tiriez un trait sur tout ce qui est médiocre dans votre vie, ne serait-elle pas meilleure ?

Si à cette question ce qui vous vient à l’esprit c’est que tout ce qui a dans votre vie est médiocre, alors c’est vraisemblablement que votre vie n’est pas celle que vous vouliez.

Et c’est déjà un grand pas de fait de le reconnaître pour avancer.

Peut-être aussi que votre vie n’est pas constituée uniquement de médiocre, mais en bonne partie quand même.

Et puis que vous ne savez pas comment faire autrement.

Comment faire sans le médiocre, avec vos moyens limités ?

Est-ce possible ?

Oui.

Certes, on n’est pas tous égaux.

Certains ont beaucoup plus de possibilités que d’autres, beaucoup plus de moyens, de capacités que d’autres.

Que ce soit au niveau financier, physique, temps, etc.

Mais ce n’est pas une raison pour baisser les bras et ne rien changer.

Chacun à son niveau peut faire en sorte d’améliorer sa vie.

De réduire la surcharge qui nuit à son bonheur.

De s’alléger.

Ce serait pas génial si un maximum de ce qui compose votre vie était dans le haut du panier au lieu d’être médiocre ?

Ne pensez-vous pas qu’alors vous seriez bien plus heureux ?

Comment laisser tomber le médiocre : estime de soi

Pour vous détacher du médiocre afin d’alléger votre vie pour qu’elle soit moins surchargée, le levier le plus puissant sur lequel vous pouvez agir est l’estime de soi.

Votre estime est le socle de votre bien-être car son niveau influe sur toutes les sphères de votre vie.

Une estime trop basse vous pousse à avoir des trucs qui ne vous plaisent pas vraiment et à faire des activités qui ne vous conviennent pas forcément.

En clair, vous épuisez une large part de vos ressources pour des choses qui ne vous nourrissent pas. Qui ne vous rendent pas heureux.

Une bonne estime de soi a l’avantage de vous permettre de vous sentir bien dans votre peau, de vous accepter, de vous respecter, de savoir ce qui est important pour vous.

C’est tellement important d’être au clair sur vos valeurs.

C’est capital pour pouvoir mettre le doigt sur ce qui est important pour vous pour ensuite faire des choix appropriés et donner la direction que vous souhaitez réellement à votre vie.

Car si vous ne savez pas ce qui est important pour vous, ce qui compte pour vous, ce qui vous plat, ce qui vous met en joie, etc.

Comment voulez-vous pouvoir mettre de côté le médiocre ?

Car le médiocre au final, c’est tout ce qui n’est pas à la hauteur de qui vous êtes, tout ce qui n’a pas (assez) de valeur à vos yeux.

Le médiocre est le contraire de ce qui représente vos standards.

Une bonne estime vous permet de mettre en évidence vos standards pour ensuite faire de votre mieux pour les respecter.

En fait, plus vous vous débarrassez du médiocre, plus vous élevez automatiquement vos standards, plus vous donnez de la valeur à votre vie, plus vous êtes heureux.

Laisser tomber le médiocre : Pareto

Pour laisser tomber le médiocre dans votre vie, vous pouvez également vous aider du principe de Pareto aussi connue sous le sobriquet de 20/80.

Ce principe veut que 20% des causes produisent 80% des effets.

Et inversement : 80% des causes produisent 20% des effets.

Concrètement, ça veut dire quoi ?

Eh bien par exemple que 20% de vos possessions et activités vous procurent 80% d’émotions, sentiments, pensées positifs. Et que 80 % de vos possessions entraînent l’inverse.

Par exemple, vous avez peut-être tendance à remettre très souvent les mêmes vêtements – environ 20 % de votre garde-robe – parce que ce sont ceux qui vous conviennent le plus. Ils ne sont pas forcément les plus « jolis » ou les plus « chers » mais ce sont ceux qui correspondent le plus à vos standards. Le reste, les 80%, vous les aimez moins.

  • Demandez-vous quelles sont les 20% de vos possessions et activités qui vous procurent le plus d’émotions, sentiments, pensées positifs. Et allégez-vous du reste pour respecter vos standards et vous détacher du médiocre

Laisser tomber le médiocre : Minimalisme à la rescousse

Le minimalisme peut également vous aider à réduire la surcharge et à laisser tomber le médiocre.

Précision importante : vous n’avez pas à devenir minimaliste, à vous contenter d’un matelas parterre et d’un bol pour tout objets (pour caricaturer à fond).

Vous pouvez en revanche vous aider du minimalisme comme outil pour améliorer votre vie, pour élever vos standards et vous éloigner du médiocre.

Pourquoi ?

Parce que le minimalisme prône de faire la place à ce qui est le plus important pour soi en se désencombrant du reste (= tout ce qui n’est pas le plus important).

Et comme le principe de Pareto, le minimalisme s’applique à tous les domaines de votre vie !

Il peut vous aider à vous désencombrer tant en matière de possessions que d’activités ou de… relations !

Demandez-vous :

  • Quelles sont les choses les plus importantes pour vous dans votre vie ?
  • Quelles sont celles qui vous apportent le plus de valeur ?
  • Celles qui vous procurent le plus d’émotions positives ?
  • Qu’elles sont les choses que vous utilisez le plus ?
  • Qu’elles sont les choses et activités qui ont le plus d’impact positif sur votre vie? Qui vous la facilitent ?
  • Qu’elles sont les activités que vous aimez le plus faire ?
  • Qu’elles sont les personnes avec qui vous aimez passer le plus de temps ?
  • etc.

Le but est ainsi d’alléger le reste, de vous en désencombrer pour vraiment faire de la place à ce qui est important pour vous, que ce soit en matière de temps, de finances, d’espace, de ressources de manière générale, de relations, etc.

Vous détacher du médiocre ne se fait généralement pas du jour au lendemain.

En tous les cas, cela ne fonctionne pas comme ça pour moi.

Petit à petit, je fais en sorte de faire de plus en plus de place à l’important. Mon estime m’aide beaucoup et les outils tels que le principe de Pareto ou le minimalisme sont également d’un grand secours.

Je fais simplement de mon mieux pour réduire le médiocre dans ma vie, pour élever mes standards et faire en sorte que le meilleur soit de plus en plus présent dans mon existence.

Si le 20/80 et le minimalisme reposent sur des principes simples, il ne sont pas faciles pour autant à appliquer.

Ils requièrent de la persévérance et des choix réguliers, facilités lorsque l’on a une bonne estime et que l’on sait donner une direction à notre vie.

Que pensez-vous de vous détacher du médiocre dans votre vie ?
Êtes-vous sur cette voie ?
Partagez votre expérience dans les commentaires ci-dessous 🙂

Laisser tomber le médiocre est un bon moyen pour être plus heureux.
Cela permet notamment de réduire la surcharge de votre vie liée notamment aux choix et possibilités multiples qui s’offrent à vous mais peuvent vous amener à vouloir tout avoir et tout faire. Et au final à vous épuiser.
Pour vous éloigner du médiocre afin d’élever vos standards pour avoir une meilleure vie, améliorer votre estime est le levier le plus puissant. Il vous aide à prendre soin de vous, à vous respecter mais aussi à discerner ce qui est réellement important pour vous.
C’est essentiel de mettre le doigt sur ce qui est important pour vous pour donner une direction à votre vie. Pour mettre en évidence vos standards et donc tout ce qui n’est pas médiocre.
Pour vous éloigner du médiocre, vous pouvez vous aider en prime du principe de Pareto (ou 20/80) ainsi que du minimalisme, outils précieux pour vous désencombrer à tous les niveaux et donc vous éloigner de la surcharge pour faire enfin de la place à l’important.

Si ce n'est pas déjà fait, vous voudrez peut-être suivre ma Formation Offerte pour vous sentir mieux dans votre peau pour être plus heureux.
Composée de 8 cours par e-mail, elle vous donne les clés pour améliorer votre vie au quotidien
Cliquez ici pour commencer maintenant la formation
(pour être moins stressé, savoir dire "non",
prendre soin de vous, etc.
)


Astuce : Utilisez le symbole @ suivi du nom de la personne à laquelle vous souhaitez répondre. (ex : @marine).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.