Envie de vous sentir mieux dans
votre peau
pour être plus heureux ?
Et recevez ma formation (offerte !)
qui vous donne les clés pour
améliorer votre vie

Un Problème ? A2GL pour le gérer efficacement (et éviter qu’il vous empoisonne)

Bonjour ! Si ce n'est pas déjà fait, vous voudrez peut-être vous procurer le livret Cadeau :
« 8 étapes pour arrêter de vous dévaloriser et acquérir une bonne estime de vous-même »
Cliquez ici pour le télécharger gratuitement
Merci de votre visite et bonne lecture :)
Temps de lecture moyen : ~ 7 minutes

Un problème est quelque chose auquel nous sommes tous confrontés. Et vous pouvez utiliser A2GL pour le gérer effectivement mais aussi éviter qu’il vous empoisonne l’existence.

Problème

Un Problème ? A2GL pour le gérer efficacement (et éviter qu'il vous empoisonne)

Tout le monde fait face plus ou moins régulièrement à un problème.
Qu’il soit gros ou petit.

On peut enchaîner problèmes après problèmes.
Certains nous semblent petits, faciles à gérer.

Mais on peut aussi se retrouver avec un problème beaucoup plus compliqué et difficile sur les bras.

Un problème finalement est quelque chose qui nous met en difficulté, qui nous contrarie.
Et cela de façon momentanée ou sur plus longue période.

Avoir des problèmes n’est pas agréable.

Pourtant, tout comme l’obstacle, on peut faire des problèmes une opportunité.
Un problème peut en effet être une occasion d’apprendre, de grandir, de s’améliorer, de s’atteindre.

Cela peut nous inciter à simplifier notre vie, à lâcher-prise sur le passé, à adopter une vie plus légère, plus zen.

En tous les cas pour gérer plus efficacement un problème et éviter qu’il vous empoisonne la vie, vous pouvez utiliser A2GL.

Il s’agit d’un acronyme simple à retenir pour utiliser plus facilement la méthode employée par Sheng Yen (ou Shengyan), moine et érudit bouddhiste.


Un problème ? A2GL

Lorsqu’il est confronté à un problème, Sheng Yen nous dit :

Je suis 4 préceptes : affronte-le, accepte-le, gère-le, puis lâche-prise dessus[laisse-le aller]

Que je résume pour mieux retenir ces préceptes par :
A2GL pour : A2 (= Affronte et Accepte) G (Gère) L (Lâche-prise).

La partie « A2 » nous invite à ne pas faire comme si le problème n’existait pas.

Lorsqu’un problème se présente à nous et qu’il nous pose une difficulté, on peut avoir la facilité de faire comme s’il ne se posait pas à nous, au moins pendant un moment.

Parce qu’on ne se sent pas forcément à la hauteur face à ce problème, qu’on ne sait pas comment y réagir, qu’on ne veut pas qu’il fasse partie de notre vie.

Pourtant, le problème est là.

Et faire l’autruche n’est souvent pas une bonne solution.
Bien sûr, cela peut être un processus inconscient.

On n’a pas remarqué le problème par exemple.
Ou on ne se rend pas compte que c’en est un.
Ou encore, on ne sait pas quoi y faire alors on met ça de côté.

Et puis, il faut bien se l’avouer, parfois aussi, on espère que le problème se « résoudra de lui-même » comme on dit.
Mais c’est espérer que ça ira mieux demain et compter uniquement sur la chance.

Ou se décharger de son problème sur une autre personne.

Il peut même arriver qu’une personne se charge volontiers du problème des autres, qu’elle les prenne sur elle mais… qu’elle laisse de côté les siens.

Souvent parce qu’elle ne sait pas dire non, qu’elle veut se sentir indispensable, qu’on ait besoin d’elle parce qu’elle veut être acceptée, reconnue. Bref, souvent, cela peut être signe d’une estime de soi trop basse.

A2GL pour résoudre les problèmes

Donc lorsqu’un problème se pointe :

  • Affrontez-le : reconnaissez qu’il est là, qu’il s’est pointé dans votre vie
  • Acceptez-le : acceptez qu’il se pose à vous. Ce n’est pas facile de gérer les personnes compliquées, les moments difficiles. On aimerait ne pas y faire face.
    Mais le problème est là. Tant que vous ne l’acceptez pas, vous ne pourrez pas vous en débarrasser, régler le problème. Et ne pas l’accepter ne va pas le faire s’évaporer comme par magie. L’accepter c’est se dire

Ça, c’est l’étape A2 du processus A2GL, la suite étant de Gérer le problème.

Une fois que vous avez reconnu qu’un problème se pose.
Et que vous acceptez qu’il est là, que vous le vouliez ou non.

En rester là ne sert à rien si ce n’est à vous plonger dans le stress et les émotions et pensées négatives. Stress qui ira croissant avec le temps, tant que vous n’allez pas plus loin.

C’est-à-dire tant que vous ne gérez pas le problème.

Gérer le problème ne veut pas dire trouver la solution parfaite ultime en 2 coups de cuillère à pot.

Non.

Gérer le problème veut dire faire de votre mieux pour trouver une solution, au moins partielle.

Et agir sur ce qui est en votre contrôle en ce qui concerne ce problème.

A2GL, contrôle et lâcher-prise

Parfois, cela va nécessiter de passer un ou plusieurs coups de fil.

De revoir votre organisation pendant un temps.

D’avoir une discussion délicate avec une ou plusieurs personnes.

Ou simplement de prendre le temps de chercher plus d’informations, une solution, par exemple en demandant conseil, de l’aide auprès de personnes aptes à vous aider (= compétentes dans le domaine qui concerne le problème), ou en vous renseignant par vous-même, ce qui peut passer par la formation.

(Vous pouvez lire cet article si vous attendez les conditions parfaites pour gérer les problèmes).

Gardez en tête que, comme le rappellent inlassablement les stoïques, ce qui est le plus en votre contrôle, c’est votre raison, autrement dit votre esprit, votre jugement 😉

Puis une fois que vous avez affronté le problème, que vous l’avez accepté et géré du mieux que vous pouvez : lâchez-prise dessus !

Combien de fois on peut se pourrir le cerveau à penser et repenser à des actions qu’on a entrepris, des décisions qu’on a prises et qui sont pour beaucoup irréversibles (ou difficilement réversibles), nous demandant si on a fait le bon choix, etc.

Mais une fois une décision prise, une action posée, si on a fait du mieux que l’on pouvait sur le moment pour gérer, autant lâcher prise dessus.

Car sinon, cela encombre votre cerveau et augmente votre niveau de stress.

Alors passez à autre chose.
Utilisez par exemple la technique des 4 ZI.
Apprenez de votre expérience face au problème.
Mais ne le laissez pas vous enfermer, vous gâcher la vie, vous priver de vivre des moments de bonheur.

Et ne tombez pas dans le piège de la culpabilité.
Mais ne restez pas non plus dans l’indécision, véritable plaie pour l’estime de soi, par crainte de ne pas gérer de la façon la plus parfaite qui soit.

Et vous quelle stratégie utilisez-vous habituellement face aux problèmes ? Allez-vous expérimenter l’A2GL ? Partagez dans les commentaires ci-dessous 🙂

Face à un problème, vous pouvez utiliser la méthode A2GL pour le gérer efficacement et éviter qu’il vous pourrisse la vie.
Elle consiste à appliquer les préceptes suivis par Sheng Yen, qui invite à reconnaître que le problème est là, à l’accepter. Puis à le gérer du mieux que l’on peut et une fois fait, à lâcher-prise dessus.
C’est tout simple, mais simple ne veut pas dire facile pour autant.
Surtout si vous avez l’habitude de vous torturer au moindre problème, de rester dans l’indécision, d’attendre que les problèmes passent d’eux-même.
Mais comme pour toute chose qui a une véritable importance et répercussion sur votre vie, A2GL mérite d’être expérimentée et de persévérer pour l’appliquer

Si ce n'est pas déjà fait, vous voudrez peut-être suivre ma Formation Offerte pour vous sentir mieux dans votre peau pour être plus heureux.
Composée de 8 cours par e-mail, elle vous donne les clés pour améliorer votre vie au quotidien
Cliquez ici pour commencer maintenant la formation
(pour être moins stressé, savoir dire "non",
prendre soin de vous, etc.
)

Laisser un commentaire

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

🡱
Fermer le menu