Envie de vous sentir mieux dans
votre peau
pour être plus heureux ?
Et recevez ma formation (offerte !)
qui vous donne les clés pour
améliorer votre vie

Communication : l’un des plus gros problèmes est une illusion (+1 astuce pour en sortir)

Bonjour ! Si ce n'est pas déjà fait, vous voudrez peut-être vous procurer le livret Cadeau :
« 8 étapes pour arrêter de vous dévaloriser et acquérir une bonne estime de vous-même »
Cliquez ici pour le télécharger gratuitement
Merci de votre visite et bonne lecture :)
Temps de lecture moyen : ~ 7 minutes

En matière de communication, l’un des plus gros problèmes que l’on peut rencontrer est en fait une illusion. Mais une astuce aide à en sortir.

Communication

Communication : l'un des plus gros problèmes est une illusion (+1 astuce pour en sortir)

La communication est essentielle.

Elle est aussi inévitable, qu’elle soit verbale ou non.

Tout le monde communique, qu’il en soit conscient ou non.

Par ses propos, sa gestuelle, ses expressions, ou l’absence de tout cela.

La communication permet de créer des rapports entre les personnes, ou de les entraver.

C’est grâce à elle que les humains nouent des liens entre eux.

Et elle est donc d’autant plus importante que, comme le souligne le philosophe antique Aristote :

L’homme est un animal social

C’est la capacité de l’homme à beaucoup communiquer, à rechercher la communication, qui lui a permis de se développer prodigieusement.

Notamment parce que la communication de l’homme est l’une des plus élaborées, y compris pour évoquer des sujets abstraits.

La communication est donc très importante.

Depuis tout petit, on fait son possible pour communiquer avec son environnement, ses proches.

Pourtant, si le besoin de communication est inné, ce n’est pas pour autant que l’on communique bien.

Tout comme ce n’est pas parce que l’on est en vie et que l’on respire que l’on respire correctement.

La communication humaine est tellement complexe qu’elle est à l’origine d’une grande majorité de problèmes dans les relations entre personnes.

Que ces personnes soient proches l’une de l’autre, comme dans une relation parent-enfant ou dans un couple, ou non, comme lorsque l’on rencontre un inconnu.

Communiquer pose des tas de soucis.

Mais le problème est que la majorité des gens ne s’en rend pas compte.

Si l’on peut souvent entendre dire que la communication est l’une des clés principales dans une relation (quelconque) si ce n’est LA clé, en pratique, on a tendance à peu en tenir compte.

Et en fait à trop peu accorder du temps et de l’attention à la communication.


L’un des plus gros problèmes : une illusion

D’où l’avalanche de problèmes qui peuvent en découler, comme de l’agressivité, de la colère, de l’anxiété et plus globalement des pensées et émotions négatives mais aussi des paroles et actes dévastateurs.

Les problèmes de communication sont réels et ont un impact concret dans la vie de tout un chacun.

Et l’un des plus gros problèmes que l’on a pour communiquer est en fait… une illusion.

Non pas que ce problème n’existe pas.

Mais que la mauvaise communication est due à une illusion.

Laquelle ?

Celle qu’une (bonne) communication a eu lieu.

Et une bonne communication, cela repose sur quoi surtout ?

Sur le fait de s’être fait comprendre et d’avoir compris l’autre.

Ce qui ne veut pas dire être d’accord, bien entendu.

Or trop souvent, on ne perçoit pas bien le message que l’autre veut nous communiquer.

Des raisons à l’illusion

Et cela pour plusieurs raisons, comme le fait que :

  • l’autre n’emploie pas forcément les bons termes pour exprimer ce qu’il souhaite
  • on peut avoir une définition de ces termes différents de la définition que l’autre leur donne
  • l’autre ne sait pas comment exprimer le message qu’il veut faire passer
  • on entend ce que l’autre dit mais on comprend autre chose, en raison des définitions mais aussi de notre contexte particulier du moment, de notre caractère, de nos savoirs, de notre expérience, de nos croyances, etc.
  • l’autre ne saisi pas correctement ce qu’on lui dit, car lui aussi a ses propres biais
  • on ne s’exprime pas assez (bien), pas assez correctement par rapport à ce que l’on veut dire
  • on n’a pas les mêmes références (culture, vécu, etc.)
  • l’un ou l’autre n’est pas (assez) clair sur ce qu’il exprime, de façon inconsciente ou consciente – par exemple pour ne pas froisser l’autre, par peur du rejet, parce que l’on n’ose pas s’affirmer, que l’estime de soi est trop basse, …
  • etc.

En fait la plupart du temps, on prend trop à la légère la communication.

On a l’illusion qu’elle a eu lieu, alors qu’en fait chacun a parlé, plus ou moins à son tour.

Mais l’un ou l’autre – ou les deux – ont entendu, mais n’ont pas écouté.

La différence ?

On peut entendre que des personnes parlent mais ne pas écouter ce qu’elles disent.

On entend alors des sons, mais pas le sens de ces sons : on n’y prête pas attention pour déchiffrer ce qui est dit.

Communication : sortir de l’illusion

Communiquer avec l’autre, c’est être attentif à ce qu’il dit.

C’est ne pas entendre seulement ce que l’on a envie d’entendre, mais écouter aussi ce que l’on n’a peut-être pas envie de savoir.

C’est faire un effort d’attention et ne pas s’en remettre uniquement au Système 1 de notre pensée – celui de la réaction rapide – mais savoir faire appel au Système 2 – celui de la raison qui prend plus de temps et de ressources.
Notamment lorsque ce qu’a dit l’autre provoque une réaction désagréable en nous, comme une émotion négative.

Bien communiquer implique donc un engagement envers la communication qui se tient.

Le mieux étant que cet engagement soit réciproque, bien sûr.

Car il peut évidemment arriver que l’un veuille avoir une communication de qualité avec l’autre qui ne s’engage pas dans la communication, qui ne prête pas attention à ce qui se dit et qui reste dans l’illusion.

Évidemment lorsque l’on n’est pas habitué à ce type de communication, cela demande du temps.

On ne peut pas du jour au lendemain adopter une bonne communication de qualité.
Encore moins avec tout le monde car cela demande beaucoup d’efforts et de ressources.

Donc si vous souhaitez sortir du problème l’illusion de la communication :

  • choisissez d’abord une personne avec laquelle vous souhaitez mettre en pratique une meilleure communication. Parlez-lui en : car le mieux est bien sûr que vous soyez tous les deux dans le même bateau, avec le même objectif qui est de mieux communiquer
  • réservez-vous des moments qui laissent de la place à la communication
  • laissez à chacun le temps de s’exprimer
  • pratiquez encore et encore l’écoute avec attention, avec l’objectif de vouloir vraiment comprendre ce que l’autre veut vous dire

Pour cela, vous pouvez vous aider d’une astuce.

Une astuce pour une meilleure communication

Cette astuce consiste à répéter à l’autre ce que vous avez pensé qu’il a dit, et à lui demander si c’est bien cela qu’il a voulu dire.

Par exemple sous la forme « quand tu dis que [« citation »] , tu veux dire que [ce que vous pensez que cela signifie] ? ».

Ou via une reformulation « donc tu veux dire que [reformulation], c’est ça ? ».

L’autre vous répondra alors si vous avez bien compris ce qu’il a voulu exprimer, ou si ce n’est pas ça.

Cela évitera de nombreuses incompréhensions.

Car nous avons tous une façon personnelle de nous exprimer.

On peut employer des termes que l’autre ne comprends pas (bien) ou derrière lesquels il ne met pas la même définition, on peut faire des raccourcis (prenant par exemple certaines choses pour acquises), utiliser des références pour nous qui ne signifient pas la même chose pour l’autre, penser que l’on n’a pas besoin d’être précis sur un truc parce que c’est implicite alors que l’autre a justement besoin de précisions pour bien saisir le propos, etc.

Ce n’est pas facile de bien communiquer.

Et ça l’est d’autant moins qu’on a l’habitude de le faire depuis tout petit, et pas forcément de la meilleure façon qui soit.

Cela demande des efforts, des ressources que l’on n’a pas toujours.

Et c’est d’autant plus difficile si l’autre n’est pas prêt lui aussi à faire de son mieux pour bien communiquer avec vous.

Mais le jeu en vaut vraiment la chandelle, particulièrement avec les proches, comme un conjoint, un parent ou un enfant.

Cette communication qui se détache de l’illusion est challengeante, inconfortable. Et elle peut être d’autant plus difficile que l’ego peut être bousculé tout comme les certitudes.

Mais c’est comme cela que l’on parvient à améliorer grandement une relation.

Et vous, allez-vous faire de votre possible pour mieux communiquer ? Avec qui ? Avez-vous des astuces pour mieux communiquer avec les autres et sortir de l’illusion de la communication ? Partagez votre expérience dans les commentaires ci-dessous 🙂

L’un des problèmes en matière de communication est l’illusion de croire que l’on communique. Alors que l’on ne fait que parler chacun à son tour sans vraiment écouter l’autre, sans vraiment chercher à comprendre ce qu’il veut réellement nous dire.
Bien communiquer demande des efforts, du temps, de l’attention. Cela peut être inconfortable, particulièrement au début. Mais cela vaut le coup pour améliorer vos relations, surtout avec les personnes les plus importantes pour vous.
Pour cela vous pouvez utiliser l’astuce qui consiste à demander à l’autre si vous avez bien compris le message qu’il veut vous faire passer, par exemple en reformulant.

Si ce n'est pas déjà fait, vous voudrez peut-être suivre ma Formation Offerte pour vous sentir mieux dans votre peau pour être plus heureux.
Composée de 8 cours par e-mail, elle vous donne les clés pour améliorer votre vie au quotidien
Cliquez ici pour commencer maintenant la formation
(pour être moins stressé, savoir dire "non",
prendre soin de vous, etc.
)

Laisser un commentaire

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

🡱
Fermer le menu