Envie d’être davantage vous-même
pour vous sentir mieux dans votre peau
(sans vous faire rejeter par les autres) ?
Et recevez mon cours offert qui vous donne les clés pour améliorer votre vie

Augmenter votre estime en appliquant ce conseil essentiel

Bonjour ! Si ce n'est pas déjà fait, vous voudrez peut-être vous procurer le livret Cadeau :
« 8 étapes pour arrêter de vous dévaloriser et acquérir une bonne estime de vous-même »
Cliquez ici pour le télécharger gratuitement
Merci de votre visite et bonne lecture :)
Temps de lecture moyen : ~ 8 minutes

L’estime de soi est un sujet hyper-important. Sans bonne estime personnelle, on a du mal à se sentir bien dans notre peau. Il existe une solution simple qui dépend uniquement de nous pour améliorer notre estime, et dont beaucoup de personnes n’ont même pas conscience.

Ça vous est déjà arrivé ?

Augmenter votre estime en appréciant votre propre compagnie

Est-ce que ça vous est déjà arrivé de vous ennuyer ?
D’éprouver de l’ennui ?

Je sais que moi oui !

L’ennui est souvent associé à la lassitude, à un désagrément.

C’est souvent quelque chose que l’on considère être désagréable.
Bref, ça peut nous embêter de nous ennuyer et on n’aime pas particulièrement ça.

Comme quand on est dans une salle d’attente, qui porte très bien son nom puisqu’il arrive plus ou moins fréquemment que l’on ait à patienter pendant une durée non définie afin de pouvoir enfin profiter de notre rendez-vous. Même si on est à l’heure !

On cherche alors à tromper l’ennui. Actuellement, beaucoup sortent leur Smartphone pour s’occuper. On peut aussi lire un bouquin parfois, s’instruire, s’avancer sur un travail, etc.

Et c’est OK car cela peut être vu comme une bonne optimisation du temps.
Comme une façon de ne pas perdre son temps.

Parce qu’on a tellement de choses à faire que franchement, perdre des minutes (des heures !) dans une salle d’attente alors qu’on a tellement de trucs à accomplir à côté, c’est du gros gâchis !

Le problème intervient lorsque l’ennui est corrélé à un autre facteur plus important.
Et plus précisément quand on cherche à tromper l’ennui, à s’occuper, pour fuir quelque chose d’inconfortable qui nous concerne au premier plan…

Cherchons-nous à fuir quelque chose ?

La question principale à se poser lorsque l’on s’ennuie et que l’on cherche dans sa tête des solutions pour s’occuper est :

Est-ce que je cherche à fuir quelque chose ?

La réponse peut être « Non ».
Par exemple, parce que vous savez que vous avez plein de choses à faire et vous cherchez juste quel truc vous pouvez faire là dans le temps qui vous est imparti et avec les ressources que vous avez à disposition. D’ailleurs, vous pouvez même aller plus loin sur ce sujet comme on le voit dans cet article.

Et la réponse peut aussi être « Oui ».
Vous pouvez par l’occupation, le fait de « faire quelque chose », trouver un moyen de dissiper un inconfort. Par exemple si vous êtes en train d’attendre dans une salle pour un entretien d’embauche, vous avez plus ou moins le trac et pour ne pas jouer plein de scenarii dans votre tête, vous chercher à mettre votre focus sur tout autre chose pour moins stresser, comme lire un roman.

Mais le fait est que parfois, on peut effectivement chercher à fuir quelque chose – et donc répondre « Oui » à la question précitée – pour une raison beaucoup moins avouable. Parce que l’on cherche à éviter un truc inconfortable auquel on ne veut surtout pas se confronter. Un truc qu’on ne veut pas admettre, ni ramener à notre conscience.
Parce que cela nous heurterait.

Ce truc que l’on peut chercher à fuir n’est pas une chose.
Ni un élément externe.

Ce truc c’est…

NOUS.

Est-ce que vous cherchez à vous fuir ?

Parfois, ce n’est pas l’ennui que l’on cherche à éviter.
Que l’on fuit à tout prix.
Mais nous-même.

Cela peut arriver plus ou moins régulièrement.
Tout dépend de la fréquence avec laquelle nous sommes confronté à l’ennui.

Et certains n’ont même pas le temps de se rendre compte qu’ils s’ennuient tellement ils sont habitués à se fuir eux-mêmes. Ils ont mis en place, souvent sans s’en rendre compte, une habitude, un processus de type stimulus/réaction qui s’enclenche très rapidement.

Où le stimulus est le fait de se retrouver ne serait-ce que quelques secondes avec soi-même, et la réaction de trouver rapidement quelque chose à faire. Même si c’est inutile et idiot.

Cela peut venir de plusieurs choses.
Mais lorsque l’on s’ennuie et que l’on cherche à se fuir soi-même, il peut arriver que ce soit pour une raison que l’on n’ose pas admettre. Que l’on n’ose pas s’avouer.

Cette raison peut signifier que l’on n’apprécie pas notre propre compagnie.

Et cela peut être un facteur qui indique que l’on souffre d’une mauvaise estime de nous-même, ou du moins d’une estime qui n’est pas à son mieux.

Vous êtes peut-être dubitatif.
Mais posez-vous cette question : pouvez-vous apprécier la compagnie de quelqu’un que vous estimez avoir peu de valeur ? Peu d’importance ?

Plus vous avez d’estime pour quelqu’un, moins cela va vous ennuyer d’être en compagnie de cette personne. Et prenez bien conscience du fait que cela ne s’applique pas qu’aux personnes extérieures à vous. Mais aussi à vous-même !

Appréciez-vous votre propre compagnie ? Un petit test

Peut-être que vous n’avez même pas conscience du fait que vous n’appréciez pas votre propre compagnie.

Que vous ne vous jugez pas assez valable pour passer du temps seul avec vous-même.

Comment savoir alors si c’est réellement le cas ?

Justement, je vous propose un petit test sous la forme d’une série de questions.
Bien évidemment le but du jeu est pour vous de répondre le plus honnêtement et fidèlement possible à la réalité. À ce que vous ressentez, à ce que vous expérimentez, à la façon dont vous vous comportez.

Le but du jeu n’est clairement pas de satisfaire votre ego.
D’ailleurs je préfère vous prévenir : si vous êtes dans le cas où vous cherchez plus ou moins consciemment à vous fuir et que vous n’appréciez pas votre propre compagnie, votre ego va se manifester.

Il va chercher par de nombreux moyens à vous trouver plein d’excuses.
Des raisons pour lesquelles OK oui mais non. Votre ego pourrait vous faire croire que vous êtes l’exception qui confirme la règle.

Bref cela étant dit si vous êtes prêt, voici les questions que vous pouvez vous poser :

  • Vous arrive-t-il de vous retrouver seul à un endroit ?
  • Si oui, pendant quelle durée en moyenne ?
  • Combien de temps restez-vous seul régulièrement ?
  • Est-ce que lorsque vous êtes seul chez vous – si ça vous arrive – vous avez tendance à chercher à entrer rapidement en contact avec une ou plusieurs autres personnes ? (ex : envoyer un message, appeler, aller voir une amie, aller faire les magasins, etc.)
  • Êtes-vous capable de vous retrouver seul, sans aucun contact humain et sans vous sentir mal, durant 2 heures ?
  • Êtes-vous capable de vous retrouver seul, sans aucun contact humain et sans vous sentir mal, durant 1 demi-journée ?
  • Êtes-vous capable de vous retrouver seul, sans voir personne et sans vous sentir mal, durant 1 journée ? (et sans passer plus d’1h au téléphone ou autre)
  • Êtes-vous capable de vous retrouver seul, sans voir personne et sans vous sentir mal, durant plusieurs jours ? (et sans passer plus d’1h/jour au téléphone ou autre)
  • Est-ce que, lorsque vous vous retrouvez seul pendant un moment, disons de plusieurs heures à une journée, sans contact humain, vous vous sentez mal et n’avez qu’une seule envie : ne jamais revivre ça ?

Qu’avez-vous ressenti en lisant ces questions ?
Des expériences/exemples issus de votre propre vie vous sont-ils revenues en tête ?

Si honnêtement vous avez beaucoup de difficultés à rester seul une demi-journée, sans aucun contact humain, et que vous vous sentez mal de vivre ça (ou rien que d’y penser) alors cela représente sans doute un challenge pour vous d’apprécier votre propre compagnie.

Appréciez votre propre compagnie

Beaucoup plus de gens qu’on ne le pense cherchent à fuir leur propre compagnie et mettent en place des techniques pour ne pas se retrouver seul, avec eux-mêmes, ou du moins, le moins souvent possible.

Certes, les extravertis ont tendance à plus rechercher la compagnie que les introvertis.
Mais ce n’est pas parce que vous êtes extraverti que vous avez des difficultés à rester seul une demi-journée.

Si vous vous rendez compte que cela représente un challenge de vous retrouver avec vous-même et d’apprécier votre propre compagnie, alors chercher à améliorer ce point-là serait très bénéfique pour vous.

Parce que déjà, cela vous évitera de rechercher la compagnie de personnes qui ne vous conviennent pas. Et qu’en tous les cas, cela vous permettra d’élever votre niveau d’estime personnelle. Du coup, vous vous sentirez mieux dans votre peau.

Vraiment, apprécier votre propre compagnie est super important.

Comment voulez-vous avoir une réelle estime pour quelqu’un qui ne s’apprécie pas ?

Je ne dis pas que vous n’aimez pas certains trucs chez vous et sincèrement, j’espère vous en aimez beaucoup 🙂
Mais c’est vraiment crucial pour vous d’apprécier votre propre compagnie.

Parce que vous êtes la personne la plus importante de votre vie.

Vous êtes la personne avec qui vous passez le plus de temps puisque vous êtes toujours avec vous. Donc fuir quelque chose qui est toujours là (vous-même), c’est pas super sain quoi. Ce n’est pas bon pour vous.

Vous vivez avec vous-même avant tout.

Donc vous apprécier, c’est mieux non ? Vu que vous devez vous farcir votre présence tous les jours, toute l’année ! Et s’apprécier, cela passe par apprécier votre propre compagnie.

Au passage, cela vous permettra de mieux vous respecter, un aspect important pour bénéficier d’une bonne estime personnelle.

Et cela marche dans les 2 sens : plus votre estime personnelle est bonne, plus vous vous respectez et plus vous aimez votre propre compagnie 🙂

D’ailleurs si ce n’est pas déjà fait, vous êtes libre de cliquer ici pour recevoir mon livret offert sur l’estime de soi.

Et vous, pensez-vous apprécier votre propre compagnie ?
Si ce n’est pas le cas, qu’allez-vous mettre en place pour aimer votre compagnie ?

Pour augmenter notre niveau d’estime personnelle, nous pouvons agir sur un facteur qui dépend uniquement de nous : apprécier notre propre compagnie.
On peut croire que l’on s’apprécie mais si l’on constate qu’il nous arrive régulièrement de nous fuir nous-même, alors c’est que peut-être, nous ne nous apprécions pas assez et que notre estime est en berne.
Aimer notre propre compagnie est une clé importante pour nous sentir mieux, nous respecter plus et élever notre vie d’estime !

Cet article vous a plu ?



Livret 8 étapes pour arrêter de vous dévaloriser et acquérir une bonne estime de vous-même Vous êtes libre de télécharger gratuitement mon livret
« 8 étapes pour arrêter de vous dévaloriser et
acquérir une bonne estime de vous-même »

Bonne estime = plus de confiance en soi, moins de stress, etc.


Astuce : Utilisez le symbole @ suivi du nom de la personne à laquelle vous souhaitez répondre. (ex : @marine).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *