Envie de vous sentir mieux dans
votre peau
pour être plus heureux ?
Et recevez ma formation (offerte !)
qui vous donne les clés pour
améliorer votre vie

Comment se sentir à la hauteur

Bonjour ! Si ce n'est pas déjà fait, vous voudrez peut-être vous procurer le livret Cadeau :
« 8 étapes pour arrêter de vous dévaloriser et acquérir une bonne estime de vous-même »
Cliquez ici pour le télécharger gratuitement
Merci de votre visite et bonne lecture :)
Temps de lecture moyen : ~ 11 minutes

Il arrive à certains moments de la vie, plus ou moins fréquents, qu’on ne se sente pas à adéquat. Pas à la hauteur. Comment faire pour gérer ça ?

Ne pas être à la hauteur

Comment se sentir à la hauteur

Ne pas être à la hauteur.

C’est quelque chose qui en effraie plus d’un.
Qui démoralise.

Pourquoi ?

Parce que ça implique qu’on est inadéquat.
Pas adapté à la situation.
À la hauteur des enjeux, quels qu’ils soient.

Ne pas être à la hauteur signifie que l’on n’est pas capable.
Pas assez.

Ne pas être à la hauteur peut être un constat : vous vous rendez compte que vous ne pouvez pas agir de la façon dont vous le souhaiteriez. Que vous n’avez pas toutes les cartes en main, ou au moins un minimum, pour parvenir à vos fins.

Ne pas être à la hauteur peut aussi être une sensation.
Une impression.

C’est le plus perverse.
Parce que vous pouvez très bien en fait être à la hauteur, mais ne pas vous en rendre compte.
Vous dévaloriser d’avance ou sur le moment.

Car vous n’avez tout simplement pas confiance en vous.


Confiance en soi

C’est un manque de confiance en soi que provoque chez beaucoup cette impression de ne pas être à la hauteur. Que ce soit dans le présent, ou dans le futur.

Du style « non, je ne pourrai pas, je ne suis pas assez… »

Et là on se trouve tout un tas de justifications.
Tout un tas d’excuses, plus ou moins pertinentes.
Plus ou moins réelles.

Plus votre confiance en vous est mauvaise, et plus vous aurez tendance à ne pas vous sentir à la hauteur.

Cela peut être dans un maximum de domaines de votre vie ou simplement certains.
Car la confiance en soi, ce n’est pas quelque chose de lisse, de défini.

La confiance en soi est comme l’estime de soi : elle fluctue.
Elle peut fluctuer en haut de l’échelle comme en bas.

Votre confiance en vous peut être bonne dans certains domaines de votre vie, alors qu’elle peut être toute pourrie dans d’autres.

Et c’est là que le sentiment de ne pas être à la hauteur pointe son nez.

Dans les domaines où vous ne vous sentez pas sûr de vous.
Pas assez bon.

Dans les domaines aussi qui vous sont inconnus.
Forcément, vous n’avez aucune expérience à ce niveau.

Mais tous ceux qui n’ont aucune expérience dans un domaine ne pensent pas qu’ils ne sont pas à la hauteur.

Alors pourquoi cela peut nous arriver ?

Cela peut être la conséquence d’une mauvaise estime de soi.

Estime de soi

Vous savez, le truc qui fait que vous vous sentez plus ou moins valable.

Êtes-vous quelqu’un qui a assez de valeur ?

Quelqu’un qui se pense en mesure de se débrouiller dans les situations inconnues ?

Et qui sait que, même s’il ne se débrouille pas bien, il n’en tirera pas des conclusions hâtives sur toute sa personne ? Comme « je suis bon à rien », « j’assure pas », etc.

Quand on profite d’une bonne estime personnelle, on ne va pas associer le fait de ne pas réussir avec la valeur de notre être. On ne veut pas se dire qu’on est une moins bonne personne, qu’on vaut moins que d’autres qui réussissent mieux que nous.

Augmenter votre confiance en vous et votre estime représentent donc des leviers puissants pour éviter de ne pas vous sentir à la hauteur.
C’est tout à fait possible d’élever durablement votre estime.

Maintenant, est-ce que ça enlève totalement l’impression de ne pas être à la hauteur ?

Pas tout à fait.

En fait, tout dépend de ce que l’on met derrière « ne pas être à la hauteur ».

Si c’est une question de personne, de jugement de qui vous êtes, en tant qu’individu, alors lorsque votre estime est bonne, vous ne pensez pas (ou très peu) « ne pas être à la hauteur ».

Si c’est une question de capacité, dans le sens « est-ce que je suis capable de faire ça ? » et que la réponse est « non », alors oui, vous pouvez penser ne pas être à la hauteur… sans pour autant que cela vous affecte négativement.

C’est juste un constat : « OK, je suis pas capable de faire ça ».

Mais vous ne vous sentez pas amoindri lorsque votre estime est bonne.
Lorsque vous avez assez confiance en vous.

C’est assez paradoxal puisque la confiance en soi, c’est se sentir capable.

Mais pas forcément capable de tout faire nickel.
Personne ne sait tout, ni tout faire.
C’est impossible.

Une bonne confiance en soi, c’est se sentir capable en tant qu’individu, être unique, plus qu’en matière de capacités.

Se sentir à la hauteur : la grosse erreur

Ainsi on peut ne pas être à la hauteur en matière de capacités, parce qu’on ne peut pas X ou Y, et pour autant être à la hauteur en tant que personne, qu’être humain.

Et en fait, n’est-ce pas ce que l’on recherche ?

Se sentir à la hauteur en tant qu’individu, même si en matière de capacités, on n’est pas tout le temps à la hauteur ?

Cela dénote une bonne estime de soi et une bonne confiance en soi.

Cela ne veut pas dire qu’ainsi, on n’est jamais stressé.
Qu’on n’a jamais le trac.

Simplement qu’on ne l’assimile pas avec la valeur que l’on se donne en tant qu’individu.

Mais justement, comment être à la hauteur en tant qu’individu ?

C’est là que l’on a tendance à faire une énorme erreur.

Une erreur qui nous coûte cher : parce qu’on le paye par une estime et une confiance en nous qui baissent et entrainent des répercussions néfastes sur de nombreuses sphères de notre vie. C’est ce qui fait que de nombreuses personnes ne se sentent pas bien dans leur peau (même si elles peuvent avoir l’air du contraire).

Peut-être que vous êtes touchés, plus ou moins souvent, par cette grosse erreur qui peut vous pourrir la vie ?

Quelle est cette erreur me direz-vous ?

C’est celle de se comparer aux autres.
À l’image idéale que nous renvoie la société.
L’individu parfait vanté dans les médias.

Lorsque vous possédez une bonne estime personnelle et une assez bonne confiance en vous, vous vous comparez beaucoup moins aux autres (et à l’image de l’individu parfait renvoyé de toute part) que les personnes souffrant d’une estime et d’une confiance en eux aux ras des pâquerettes.

Se sentir à la hauteur : une question de comparaison

Pour vous sentir à la hauteur, vous devez vous appliquer à éviter la comparaison avec les autres ou l’image de l’individu soi-disant parfait et adéquat que renvoient les médias à longueur de temps.

Mais comment faire ?

Déjà, c’est quelque chose qui va être d’autant plus facile pour vous que votre estime et votre confiance en vous sont hautes.

Le truc, c’est que c’est assez naturel de se comparer aux autres.
On le fait depuis tout petit pour savoir si on est sur le bon chemin.
Pour apprendre comment marcher par exemple et faire tout un tas de trucs qu’un être humain est censé savoir.

Le problème c’est qu’ensuite on continue à se comparer pour des choses qui ne sont pas pertinentes.

Nous sommes des êtres uniques : chaque être humain est donc exceptionnel, avec ses propres paramètres de vie que lui seul possède. En plus, on n’est pas tous égaux.

Donc nous comparer aux autres, la grande majorité du temps, n’a aucun sens.

Mais on le fait et on nous enjoint à le faire pour qu’on se sente inadéquat et pas assez, tout ça pour… consommer. Que ce soit des choses ou des expériences « quand vous aurez ceci, alors serez une meilleure personne ! ».

Ce n’est pas parce que la pub dit que ceux qui utilisent le déodorant de marque X attirent les filles comme des mouches contrairement aux autres marques que c’est le cas…
Ça parait aller de soi.

Pourtant, on se fait avoir pour plein d’autres choses basées sur le même principe.

Doit-on alors ne se comparer à personne, à rien ?
Naviguer à vue vers l’inconnu ?

Non…

En fait pour être à la hauteur, il faut suivre un cap bien précis.

Pour être à la hauteur, un cap à suivre (et garder)

Quel cap ?

Un cap qui vous indique à qui vous comparer.

Vous allez vous comparer aux personnes qui vous inspirent, mais uniquement dans les domaines et actions qui vous inspirent.

Pas qui vous font envie pour des questions d’ego.
Qui vous inspirent du plus profond de votre être.

Parce que ça raisonne en vous.
Parce que cela fait écho à une part de vous qui est peut-être trop cachée jusqu’à présent, ou pas assez mise en avant.

Lorsque l’on est inspiré par quelqu’un, d’une véritable inspiration, qu’on admire vraiment en laissant notre gros ego de côté, cela implique forcément que ce que l’on admire chez cette personne est présent en nous, même de façon infime.
Et que notre être aspire à le faire grandir à le révéler.

Pour savoir si c’est votre gros ego qui crève d’envie de ressembler à quelqu’un sur un ou plusieurs points, posez-vous une simple question :

  • Est-ce que c’est en accord avec une ou plusieurs de mes valeurs ?

Mais il y a une autre personne, une personne à laquelle vous devez vraiment vous comparer un maximum pour vous sentir à la hauteur.

VOUS.

Et plus précisément : 2 versions de vous…

Vous devez vous comparer à

  • La meilleure version de vous-même
  • Votre moi futur

Comment se sentir à la hauteur

Vous êtes forcément à la hauteur en tant qu’individu si vous êtes en accord avec la meilleure version de vous-même là, actuellement.

Cela implique de :

  • Faire de votre mieux

Conseil mis en évidence avec le 4ème accord Toltèque.

Si vous l’appliquez dans votre vie, vous vous sentirez plus à la hauteur.
Et votre estime vous en remerciera.

Faire de son mieux cela veut dire faire du mieux que l’on peut en fonction de nos circonstances du moment.

Certains jours, notre « mieux » est à un niveau plus élevé que d’autres.
Lorsque l’on est en pleine forme par exemple contrairement au jour où on est malade.

Pour être à la hauteur de vous-même, posez-vous également ce type de question qui pourront orienter votre comportement et vos choix :

  • Que ferait la meilleure version de moi-même ?
  • Est-ce que la meilleure version de moi-même ferait ça ?
  • Comment réagirait la meilleure version de moi-même ?
  • Etc.

Vous êtes aussi nécessairement à la hauteur si vous vous orientez vers votre moi futur.

Comme si vous étiez vous dans quelques temps.

Il s’agit en fait de se poser des questions du type :

  • Comment je serai idéalement dans 10 ans ? (sous-entendu, un idéal que l’on croit possible d’atteindre et qui correspond à nos valeurs bien sûr)
  • Est-ce que ce que je (ne) fais (pas) là est en accord avec mon moi futur ?
  • Suis-je à la hauteur de mon moi futur ?
  • Suis-je dans la bonne direction pour devenir cette personne que je souhaite être dans 10 ans ?
  • Est-ce que j’honore mon moi du futur ? ?

Bien évidemment, gardez en tête que personne n’est parfait.

Vous allez plus ou moins régulièrement trébucher.
C’est normal.
Ça arrive à tout le monde.

L’important, c’est de garder le cap.

De faire de votre mieux, un maximum du temps, pour être en accord avec qui vous êtes réellement au fond de vous et votre moi du futur qui est en train de se développer là, en vous, chaque jour.

Peur

Vous pouvez malgré tout cela avoir peur.

La peur est une émotion désagréable qui fait partie de notre panoplie en tant qu’être humain.

Elle peut être salutaire comme effrayante et vous paralyser à vous empêcher d’avancer vers vos rêves.
Vers votre moi du futur.
Mais aussi, la peur peut vous empêcher d’être vous-même.

C’est la peur qui fait que l’on n’agit pas comme on le ferait naturellement.
La peur notamment d’être seul, abandonné, rejeté.
Parce qu’on n’est pas adéquat.
Pas assez bien.

Mais vous êtes assez.

Vous le savez si votre estime est assez bonne.

Lorsque votre estime est à un assez bon niveau, vous avez bien moins peur de ne pas être à la hauteur.

Cela ne vous empêche pas d’avoir peur de ne pas y arriver.
D’avoir peur d’être illégitime.
D’être une fraude.

Parce que vous êtes sous le joug de nombreuses croyances limitantes qui vous empoisonnent notamment.

Et puis parce que vous n’avez pas forcément d’échelle sur laquelle vous baser pour savoir si vous avez placé votre curseur au bon endroit.

Vous pouvez avoir peur aussi parce que ce que vous avez en tête est beaucoup trop parfait. Idéalisé. À tel point que cela semble inatteignable et que quand vous vous lancez dans un nouveau projet, vous vous sites « je ne suis pas à la hauteur ».

Mais souvent, c’est parce que vous vous comparez à d’autres en réalité.
Ou à une version fantasmée, idéalisée
de la personne que vous devriez être pour avoir le droit de faire ce que vous faites.

Ce sont des croyances limitantes que vous pouvez déconstruire petit à petit, à force de test, d’expériences, notamment au niveau de votre zone de confort dont il vaut mieux ne pas sortir. Et vous pouvez toujours limiter la peur si vous avez conscience que vous faites de votre mieux.

Dites-moi dans les commentaires ci-dessous dans quel(s) domaine(s) vous ne vous sentez pas à la hauteur ?
Que pouvez-vous faire pour améliorer et dépasser ça ?

Ne pas se sentir à la hauteur est quelque chose que l’on peut tous expérimenter.
Mais ce n’est pas une fatalité et vous pouvez drastiquement réduire cette sensation.
Pour cela, vous pouvez vous appuyer sur 2 leviers importants : nos niveaux de confiance et d’estime.
Pour se sentir réellement à la hauteur, il faut éviter de se comparer aux autres et se cantonner en la matière uniquement aux personnes qui vous inspirent vraiment en mettant votre gros ego de côté. La personne à laquelle vous comparer qui vous permet vraiment de vous sentir à la hauteur est vous-même : votre meilleure version actuelle de vous-même, et votre moi du futur.
Et l’un des meilleures moyens de se sentir à la hauteur est de garder en tête de faire de votre mieux.

Cet article vous a plu ?



Livret 8 étapes pour arrêter de vous dévaloriser et acquérir une bonne estime de vous-même Vous êtes libre de télécharger gratuitement mon livret
« 8 étapes pour arrêter de vous dévaloriser et
acquérir une bonne estime de vous-même »

Bonne estime = plus de confiance en soi, moins de stress, etc.


Astuce : Utilisez le symbole @ suivi du nom de la personne à laquelle vous souhaitez répondre. (ex : @marine).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *