Envie de vous sentir mieux dans
votre peau
pour être plus heureux ?
Et recevez ma formation (offerte !)
qui vous donne les clés pour
améliorer votre vie

Marre d’une situation ? 1 principe à appliquer

Bonjour ! Si ce n'est pas déjà fait, vous voudrez peut-être vous procurer le livret Cadeau :
« TADÉA, méthode pour fixer et atteindre vos objectifs »
Cliquez ici pour le télécharger gratuitement
Merci de votre visite et bonne lecture :)
Temps de lecture moyen : ~ 6 minutes

Vous en avez marre d’une situation ? Vous n’en voulez plus, elle ne vous convient pas ? Vous pouvez appliquer 1 principe pour vous aider.

Situation

Marre d'une situation ? 1 principe à appliquer

Parfois on se retrouve à faire face à une situation qui ne nous plaît pas.

Et ce qu’elle nous tombe brutalement dessus ou qu’elle se soit construit petit à petit au fil du temps.

Une situation peut évoluer en bien comme en mal. Et c’est bien sûr le second cas qui nous déplaît.

Mais on peut vivre avec une situation qui ne nous convient pas pendant un moment, voire de (longues) années, sans réaliser ce à quoi on fait face.

On fait avec, le nez dans le guidon du quotidien qui nous empêche de voir qu’une situation se dégrade ou qu’une nouvelle situation arrive et implique des changements qui ne nous sont pas forcément favorables.

Le changement est inévitable et nécessaire à l’évolution positive.

Mais ce n’est pas pour autant qu’il faut accepter tout changement sans broncher.

En rester à des « ça ira mieux demain » durant des jours, des semaines, mois, années, à se laisser ballotter par le flot de la vie comme une pauvre bouteille jetée à la mer.

On n’est pas obligé d’accepter une situation qui ne nous convient pas.
On a toujours plus de choix qu’on ne le pense dans la vie, même si ces choix ne sont pas forcément ceux que l’on voudrait.

Alors bien sûr, il faut savoir choisir ses batailles comme on dit.

Cela étant dit, on peut facilement être bloqué par une situation qui ne nous plaît pas.
Et rester dans l’indécision, plaie pour l’estime de soi.

Mais ce n’est pas parce que votre vie n’est pas celle que vous voulez que vous n’y pouvez strictement rien. Que vous devez rester avec vos émotions et pensées négatives liées à cette situation.

Marre ? 1er pas encourageant

Prendre conscience que vous en avez plus qu’assez d’une situation est un premier pas encourageant pour vous libérer.

Car cela dénote une certaine lucidité par rapport à votre vie.

Et c’est seulement lorsque vous vous rendez compte qu’il y a quelque chose qui cloche que vous pouvez remédier à un problème.

Mais le fait est que vous pouvez en rester là, avoir l’impression que c’est impossible de s’en sortir.

Avec le sentiment qu’il y a beaucoup de choses négatives dans votre vie, alors même que le négatif est l’exception.

Faire face aux moments difficiles n’est pas une mince affaire.
Tout comme affronter des personnes difficiles.

Et vous pouvez vous-même vous transformer en personne difficile, négative si vous vous laissez bouffer par une situation qui ne nous convient pas.
Tout comme vous pouvez devenir un briseur d’estime.

Mais ce n’est pas une fatalité.

Vous en avez marre ? 1 principe

Si vous en avez marre d’une situation et que vous ne voulez pas qu’elle vous bouffe la vie et vous transforme en quelqu’un que vous n’êtes pas, que vous n’apprécieriez pas.

Vous pouvez vous aider d’1 principe énoncé par Épictète, philosophe stoïque dans l’antiquité que vous pouvez retrouver dans le livre « Entretiens Livres I à IV » :

souviens-toi que la porte reste ouverte.
Ne sois pas plus lâche que les enfants, mais comme ces derniers, quand le jeu ne leur plaît pas, disent : « Je ne veux plus jouer », toi, de même, si les circonstances te paraissent également déplaisantes, dis : « Je ne veux plus jouer », et va-t-en ; mais si tu restes, ne te lamente pas

Que nous dit ici Épictète ? Nous avons plus de choix que nous le pensons.

Et on peut décider de ne plus donner notre accord à une situation, de ne plus y participer, de ne plus être un acteur des évènements en question si cela ne nous plaît pas.

Mais aussi que si on reste dans l’indécision et en tous les cas que l’on décide de ne rien faire, rien charger. Alors que l’on ne doit pas de plaindre de la situation. Puisque l’on n’a pas choisi de faire quoi que ce soit pour la quitter.

Donc, lorsque vous en avez marre d’une situation :

  • Soit finalement vous décidez d’accepter ce qui est, sans vous plaindre
  • Soit vous quittez la situation

Principe en action

Pour ce dernier point, il est crucial de comprendre que quitter la situation, « s’en aller » ne veut pas dire forcément prendre ses cliques et ses claques, et littéralement partir et laisser tout en plan.

Cela veut dire de changer quelque chose pour que la situation actuelle évolue.

C’est aussi ça quitter une situation, c’est agir pour qu’elle change.

Dans certains cas, cela peut être très rapide.
Une décision, une action suffisent.

Mais très souvent, quitter une situation, la faire bouger pour qu’elle corresponde mieux à vos attentes prend du temps.

Cela demande de l’engagement, de la persévérance.

Et peut-être qu’à un moment donné, vous vous retrouverez face au fait que vos actions ne donnent rien et que ce que vous faites ne fonctionne pas.

Mais ne baissez pas les bras.

Parfois les changements peuvent être longs à intervenir.

Gardez aussi à l’esprit que quitter la situation peut aussi impliquer de changer de point de vue.

Ou encore de changer vous-même.
Et peut être devrez-vous changer durablement pour réellement quitter une situation qui ne vous convient pas.

C’est OK de ne pas être OK parfois.

Et de changer d’avis.
D’accepter finalement une situation qui ne nous convenait pas.
De faire la paix avec elle, avec votre passé.

Mais surtout, ne tombez pas dans le piège de la gratification immédiate.

Et quel que soit le chemin que vous empruntez.
Quelle que soit la décision que vous prenez quant à la situation qui ne vous convient pas actuellement, prenez soin de vous et de votre bien-être.

En avez-vous marre d’une situation ? Laquelle ? Quel est votre choix face à elle en utilisant le principe ? Partagez votre expérience dans les commentaires ci-dessous

On peut tous arriver au point où l’on en a marre d’une situation. Et c’est déjà un 1er pas vers la liberté que de le reconnaître.
Mais on peut se retrouver bloqué dans l’indécision et dans les émotions et pensées négatives liées.
Pour éviter cela, vous pouvez vous aider d’1 principe : soit quitter la situation, faire de votre mieux pour changer les choses (y compris vous-même). Soit l’accepter et à ce moment-là, ne pas vous plaindre et vous garder des émotions et pensées négatives liées

Si ce n'est pas déjà fait, vous voudrez peut-être suivre ma Formation Offerte pour vous sentir mieux dans votre peau pour être plus heureux.
Composée de 8 cours par e-mail, elle vous donne les clés pour améliorer votre vie au quotidien
Cliquez ici pour commencer maintenant la formation
(pour être moins stressé, savoir dire "non",
prendre soin de vous, etc.
)

Laisser un commentaire

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

🡱
Fermer le menu