Envie d’être davantage vous-même
pour vous sentir mieux dans votre peau
(sans vous faire rejeter par les autres) ?
Et recevez mon cours offert qui vous donne les clés pour améliorer votre vie

Stress : 2 techniques (simples) pour le réduire

Bonjour ! Si ce n'est pas déjà fait, vous voudrez peut-être vous procurer le livret Cadeau :
« 8 étapes pour arrêter de vous dévaloriser et acquérir une bonne estime de vous-même »
Cliquez ici pour le télécharger gratuitement
Merci de votre visite et bonne lecture :)
Temps de lecture moyen : ~ 8 minutes

Le stress, nous y sommes tous plus ou moins confrontés à des degrés divers.
Il peut nous empoisonner la vie et 2 techniques existent pour le réduire.

Le Stress

Stress : 2 techniques simples pour le réduire

Le stress est un mal de plus en plus courant dans nos sociétés modernes.
Nous y sommes fréquemment confrontés.

Le dictionnaire Larousse définit le stress comme suit :

État réactionnel de l’organisme soumis à une agression brusque

En clair, on va ressentir une modification au niveau physique de nos sensations diverses.
Cela peut se traduire de différentes façons, comme le cœur qui bat plus vite, les intestins qui se mettent en marche à fond la caisse, des maux de tête, un nœud à l’estomac, etc.

Si on entend souvent parler de bon stress et de mauvais stress, le stress qui engendre chez nous des émotions désagréables, on préfère l’éviter un maximum !

Car c’est celui-là qui peut littéralement nous pourrir la vie.

On le sait d’expérience, quand on est stressé, on réfléchit au ralenti, on n’est pas le plus apte à prendre les bonnes décisions, etc.

Et comme on a généralement les nerfs à fleur de peau, un petit rien supplémentaire peut nous mettre dans tous nos états parce que justement, on ne parvient pas à gérer ce stress alors si en plus on doit gérer autre chose par-dessus, pffff…

Le Larousse mentionne le fait que le stress résulte d’une agression.
Cette agression, elle peut être physique.

Comme un lion qui fonçait dessus nos ancêtres à la préhistoire.
Un bon petit coup de stress aidait alors souvent à mettre toutes les ressources dans les fonctions vitales favorisant la fuite, comme les jambes.

Le truc c’est que de nos jours, nous faisons beaucoup moins face à des agressions physiques. Et plus à des évènements mentaux, psychiques, que nous percevons comme agressifs.

Le stress d’aujourd’hui

Typiquement, devoir parler à un inconnu (ou pire, à une foule d’inconnus !) peut nous faire énormément stresser !
Si l’on a tendance à ressentir de la timidité, toute situation nouvelle peut nous causer du stress, notamment lorsqu’elle implique d’autres personnes.

Passer un simple coup de fil peut alors provoquer chez certains des émotions désagréables liées au stress, comme la peur.

Mais le réel problème en fait, ce ne sont pas les émotions négatives.
On pourrait croire que si puisque c’est ce que l’on ressent.
Pourtant, c’est un leurre (aller voir cet article si vous ne savez pas de quoi je veux parler)…

Le problème vient du fait que l’on est en manque.
En manque de sécurité souvent.
Parce que justement, c’est comme si on faisait face à une agression dans laquelle notre vie est en jeu. C’est comme ça qu’on le ressent physiquement, même si mentalement, on sait qu’il n’en n’est rien !

On pourrait donc se dire « bon, c’est pas si grave du coup ».

Eh bien si justement !
Et vous le savez sans doute si vous avez déjà fait face au stress.

D’après l’American Institute of Stress par exemple, 60% à 80% des accidents de travail sont liés au stress. Et de nombreuses maladies et mal-être lui sont aussi imputables, directement ou indirectement.

Le stress est un réflexe

Ce qu’il faut bien comprendre, c’est que le stress en fait est un simple réflexe de protection.

Pour schématiser, ce réflexe du stress fonctionne comme ça :

  • On a le stimulus, c’est-à-dire le truc qui provoque notre stress. Il peut être physique ou mental, léger ou énorme.
  • Vient ensuite la réaction au stress : c’est notre cerveau qui remarque le stimulus et sonne l’alerte. Résultat, on ressent très vite un fort changement de notre physiologie
  • Et puis, on a le comportement. Comment on réagit face au stress. Par exemple, on peut avoir un coup de stress très rapide car on se rend vite compte qu’en fait c’est rien, comme quand on entend un bruit bizarre et qu’on se rend compte que c’est le chat qui a fait tomber quelque chose.

Bien sûr, plus on a tendance à être anxieux, plus on ressent souvent du stress.
C’est aussi le cas si on fait face régulièrement à une situation stressante, comme une ambiance pourrie au travail, des factures que l’on a énormément de difficultés à payer tous les mois, etc.

La bonne nouvelle, c’est qu’il existe plusieurs techniques pour réduire le stress.
Oui vous avez bien lu « réduire » et non éradiquer.
Pourquoi ?
Parce qu’il faut avoir passer beaucoup de temps à développer son mental pour ne jamais ressentir de stress. Et encore…

Et puis, je ne suis pas spécialiste du stress, il m’arrive régulièrement d’être stressée même si moins qu’auparavant, alors je serai mal placée pour vous donner des conseils sur comment l’anéantir.

En tous les cas pour la plupart d’entre nous, mieux vaut (au moins dans un premier temps) partir sur le principe de diminuer notre stress.
Cela apporte déjà de nombreux bienfaits lorsque l’on y parvient !

Techniques pour réduire le stress

Donc les 2 techniques que je souhaite aborder ici fonctionnent.
Et prenez en même temps bien conscience du fait que si vous les appliquez à la lettre, non vous ne serez pas à tout jamais débarrassé du stress.
Vous parviendrez simplement à le réduire, et à mieux y faire face.
Et encore une fois, c’est déjà beaucoup !

Cela dit, attention à ne pas tomber dans l’avidité de techniques et astuces simples et rapides, qui prennent 2 minutes à apprendre et 5 secondes à réaliser pour résoudre tous nos soucis.

Vous savez sans doute que ce qui fonctionne, cela prendre plus ou moins de temps.
Oui cela peut être rapide, mais modifier nos comportements notamment implique de l’entrainement. Entrainement physique et mental.

Cela étant posé, les techniques que je souhaite aborder pour réduire le stress prennent peu de temps pour le coup. Et on peut même préparer le terrain avant, vous allez voir…

En tous les cas, elles ne nécessitent aucun matériel ni de se retrouver tout seul dans un coin pour les pratiquer. Elles peuvent donc représenter un sacré avantage selon la situation stressante dans laquelle on se trouve.

1ère technique pour réduire le stress

La 1ère technique est la suivante : dédramatiser.

J’entends déjà certains sortir des « quoi ?! pfff c’est nul ton truc ».
C’est nul si vous voulez, mais ça fonctionne.
C’est ce qui compte.

Le tout c’est de dédramatiser d’une certaine façon.
Il ne s’agit pas de se dire que des gens qu’on connait pas vivent des situations pires que la nôtre (mais si ça vous aide, alors allez-y bien sûr !)

Il s’agit simplement, en situation stressante ou en vue d’une situation stressante, de se poser 2 questions :

  • qu’est-ce que je risque au pire ?
  • qu’est-ce que je risque au mieux ?

Par exemple, mettons que vous voulez créer une séparation dans une pièce et pour ça monter un mur mais que vous n’avez pas les compétences pour.
Vous devez passer des coups de fils à plusieurs professionnels, disons 3, pour cela.
Et cela vous stress parce que vous avez du genre à être anxieux et qu’en plus vous n’y connaissez rien (ou si peu) dans ce domaine.

Au pire, que risquez-vous ?
Que tous les professionnels que vous contactez soient désagréables et ne soient pas intéressés par votre projet ou vous sortent des prix prohibitifs.
Donc vous devrez passer plus de coups de fil que prévu, ou bien demander autour de vous si une personne ne saurait pas faire ça…

Au mieux, que risquez-vous ?
De tomber sur des professionnels compétents dont 1 vous plait particulièrement, vous propose une solution intéressante à un tarif qui vous convient.

Vous devez faire une présentation devant plusieurs personnes ?

Au pire, que risquez-vous ?
De vous rater complètement, le projecteur ne fonctionne pas, votre matériel est en panne, vous avez oublié la clé USB sur laquelle est votre projet, vous perdez vos moyens.

Au mieux, que risquez-vous ?

Que ça se passe nickel, encore mieux que vous l’avez espéré. Les personnes à qui vous faites votre présentation sont bienveillants.

La situation au pire est désagréable et franchement pas drôle à vivre.
OK.
Mais vous pouvez vous en remettre.
Vous allez vous en remettre.

2ème technique pour réduire le stress

La 2ème technique pour réduire le stress peut être combinée à la 1ère, ou utilisée seule.
Ça dépend de la situation, c’est à vous de voir 😉

On peut se dire que cette 2ème technique est le pendant de la 1ère.

Elle consiste à se rappeler d’une situation pire qu’on a déjà eu à vivre.
Et à se remémorer du fait qu’on s’en est sorti finalement, même si au départ cette situation pouvait nous sembler insurmontable et qu’on se disait qu’on allait jamais s’en remettre.

Pour ma part, je trouve que cette technique où il s’agit en fait de relativiser fonctionne très bien.

Elle permet souvent de faire rapidement baisser la pression car on se rend compte que face à une ou plusieurs situations bien pires que l’on a vécu, ce que l’on va vivre là, même dans le pire des cas, OK ce ne sera pas plaisant mais ce ne sera pas pire

Pour prendre un exemple personnel, en situation de stress ou à l’approche d’une situation stressante, je combine souvent les 2 techniques :

  • qu’est-ce que je risque au pire ? Et là souvent je réalise que ce n’est pas si dramatique (mort, pertes de tous les êtres chers, etc.)
  • + me rappeler du décès d’un proche, combien cela a été difficile et douloureux durant des heures, des jours, des semaines, mois…

Et là, franchement quand vous ramenez à votre esprit le souvenir de la perte d’un être proche, la situation stressante actuelle ou à venir vous parait vraiment mineure à côté. Et cela permet de réduire le stress.

Attention hein, n’allez pas croire qu’il vous faut replonger dans le chagrin immense de la perte d’un proche. Non, ce rappel que vous convoquez à votre esprit doit être le plus bref possible. Seules quelques secondes suffisent. Rien que le nom de la personne parfois.
À côté de cela, la situation stressante actuelle ou à venir, ça semble souvent être pipi de chat

Dans quelles situations allez-vous utiliser l’une ou l’autre de ces techniques pour réduire le stress lorsque vous le sentez monter en vous ?

Le stress est une vraie plaie pour un nombre croissant d’entre nous.
Si cela demande beaucoup de temps et de pratique pour s’approcher de son éradication, il existe toutefois des techniques qui permettent de le réduire assez rapidement.
Ainsi, en situation de stress ou en vue d’une étape stressante à passer, dédramatiser et relativiser sont des solutions qui fonctionnent à ce niveau.

Cet article vous a plu ?



Livret 8 étapes pour arrêter de vous dévaloriser et acquérir une bonne estime de vous-même Vous êtes libre de télécharger gratuitement mon livret
« 8 étapes pour arrêter de vous dévaloriser et
acquérir une bonne estime de vous-même »

Une bonne estime = plus de confiance en soi, moins de stress, etc.


Astuce : Utilisez le symbole @ suivi du nom de la personne à laquelle vous souhaitez répondre. (ex : @marine).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *