Envie de vous sentir mieux dans
votre peau
pour être plus heureux ?
Et recevez ma formation (offerte !)
qui vous donne les clés pour
améliorer votre vie

Coûts cachés : prêtez-y attention car ils peuvent vous coûter cher

Bonjour ! Si ce n'est pas déjà fait, vous voudrez peut-être vous procurer le livret Cadeau :
« TADÉA, méthode pour fixer et atteindre vos objectifs »
Cliquez ici pour le télécharger gratuitement
Merci de votre visite et bonne lecture :)
Temps de lecture moyen : ~ 6 minutes

Les coûts cachés sont souvent oubliés alors qu’ils peuvent vous coûter cher et vous priver de liberté. Alors, prêtez-y attention.

Coûts cachés, trop souvent oubliés

Coûts cachés : prêtez-y attention car ils peuvent vous coûter cher

Tout le monde sait ce qu’est un coût : cela représente le prix d’une chose.

Le problème est qu’on s’arrête souvent à cela : au tarif.

Alors que le prix réel des choses comprend aussi les coûts cachés.

Les coûts cachés représentent tout ce que quelque chose vous coûte.

Ils concernent le prix pour les bien à acheter… mais pas que.
Loin de là même.

Et c’est bien là le problème.

Car même si vous ne devez pas débourser de l’argent pour quelque chose, cela n’empêche pas que cette chose vous coûte.

Même si c’est gratuit !

Car chaque chose a un coût qui va bien au-delà de son prix.

Et le problème est qu’on l’oublie beaucoup trop souvent.

On ne pense pas aux coûts cachés alors qu’en réalité, ce sont souvent eux qui vont nous coûter cher.

Notamment en matière de liberté.

Comme l’écrivait très justement Henry David Thoreau dans son livre « Walden ou la vie dans les bois ») :

Le prix de toute chose est la quantité de vie que l’on échange en contrepartie

La quantité de vie fait partie des coûts cachés.

C’est-à-dire le temps que chaque chose requiert.

Mais les coûts cachés ne s’arrêtent pas là.


Coûts cachés

Les coûts cachés représentent la partie immergée de l’iceberg du coût total et peuvent être multiples.

Mais on peut en dresser une liste qui concernent un maximum de choses dans la vie.

Parmi les coûts cachés pour une chose – ou une relation / activité – donc, on retrouve par exemple :

  • Le temps passer à acheter + l’argent que cela implique : la recherche, se rendre sur place/sur le site Internet, le carburant/électricité, etc.
  • Celui a déballer la chose, trouver une place pour elle. Cette chose vous encombre plus, peut-être y compris visuellement d’autant plus si vous n’avez pas trouvé où l’entreposer
  • Le temps d’entretenir. Mais aussi l’énergie, l’attention que cela requiert, tant physiquement que mentalement (penser à le faire, etc.). Cela comprend aussi bien la maintenance (ex : mise à jour d’un ordinateur), le nettoyage (objet, ustensile, etc.) ou le chargement (ex: Smartphone). Éventuellement la ou les réparations, vérification (ex : niveau d’huile de la voiture)
  • L’argent indirect déboursé à cause du truc : accessoires (ex : housse portable, tenue pour faire l’activité, gamelle pour le chat), dépenses obligatoires (ex : assurance, contrôle technique voiture, croquettes), etc.
  • La charge mentale, comme se rappeler de quelque chose en rapport avec la chose/animal/activité (ex : penser à sortir le chien pour qu’il aille faire les besoins), se faire du souci (ex : si un équipement du logement tombe en panne, aurai-je l’argent pour le faire réparer ?)
  • L’adaptation hédonique : on se fait très vite à une nouvelle situation meilleure (financière, etc.) qui implique qu’on sera poussé à remplacer à une chose ou à vouloir plus (dernier accessoire/modèle, etc.) de cette même chose
  • Le temps passer avec/à utiliser, etc.
  • Le stress que la chose/animal/activité peut entraîner
  • etc.

Et sans oublier évidemment l’addition de tous ces coûts cachés.

L’addition et la liberté

Addition qui peut augmenter le stress alors que sans de nombreux coûts cachés induits par certaines choses, votre vie serait plus légère.

Et vous auriez plus de chances d’être plus zen, d’être moins débordé.

En fait en matière de coûts cachés, il faut bien garder à l’esprit que :

  • Chaque acquisition/engagement envers un objet/un être/une activité représente un morceau de liberté envolée

À chaque fois que vous faites entrer quelque chose dans votre vie, vous perdez une partie de votre liberté.

Cela ne revient pas à dire qu’il ne faut rien posséder, rester tout le temps seul à ne rien faire et ne s’engager dans rien.

Absolument pas.

Il s’agit simplement de prendre conscience qu’on peut être beaucoup trop enclin à faire entrer des choses dans notre vie sans en mesurer l’impact au-delà du coût premier (souvent financier).

On oublie trop souvent les coûts cachés liés à tout ce qui entre dans notre vie, tant en ce qui concerne les objets que les individus ou activités.

N’oubliez pas que vous êtes le résultat de vos choix qui influent grandement sur votre vie.

Rien qu’en matière d’argent, vous pouvez utiliser une astuce toute simple pour dépenser moins :

  • Vous demander combien la chose en question représente d’heures/jours de travail pour vous l’offrir, y compris en comptant les éventuels coûts cachés

Cette petite astuce qui n’a l’air de rien pourra vous empêcher d’effectuer des achats d’impulsion ou simplement pour assouvir une envie et non un besoin réel.

Plus généralement, pensez à interroger régulièrement ce qui est présent dans votre vie ou ce que vous souhaitez y faire entrer avant de vous précipiter.
Peser le pour et le contre, les bénéfices et coûts – y compris coûts cachés – avant de vous engager.

Et lorsque vous le pouvez, dites non – en gardant à l’esprit que oui, c’est non (et vice versa) – et simplifiez.

Et vous, à quels coûts cachés avez-vous été confronté dans votre vie auxquels vous n’aviez vraiment pas pensé au début ?

Les coûts cachés représentent l’un des facteurs les plus importants impactant votre liberté. Ils peuvent être la raison pour laquelle vous êtes stressé et débordé. Parce que vous n’avez pas pensé à les anticiper, parce que vous les subissez sans vous en rendre compte, parce que vous n’imaginiez pas à quel point ils pouvaient entamer vos précieuses ressources, comme votre temps, votre attention, votre espace, votre argent… Ce n’est pas votre faute, on est poussé à ne pas y prêter attention.
Mais dans votre intérêt, pensez aux coûts et bénéfices avant de vous engager dans une activité, d’acquérir une possession ou d’accueillir une nouvelle relation dans votre vie (ex : animal)

Crédit image : Freepik

Si ce n'est pas déjà fait, vous voudrez peut-être suivre ma Formation Offerte pour vous sentir mieux dans votre peau pour être plus heureux.
Composée de 8 cours par e-mail, elle vous donne les clés pour améliorer votre vie au quotidien
Cliquez ici pour commencer maintenant la formation
(pour être moins stressé, savoir dire "non",
prendre soin de vous, etc.
)

Laisser un commentaire

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

🡱
Fermer le menu