Menu Fermer
Envie de vous sentir mieux dans
votre peau
pour être plus heureux ?
Et recevez ma formation (offerte !)
qui vous donne les clés pour
améliorer votre vie
Temps de lecture moyen : ~ 6 minutes
Bonjour ! Si ce n'est pas déjà fait, vous voudrez peut-être vous procurer le livret Cadeau :
« TADÉA, méthode pour fixer et atteindre vos objectifs »
Cliquez ici pour le télécharger gratuitement
Merci de votre visite et bonne lecture :)

Se faciliter la vie grâce à 1 question simple

Se faciliter la vie offre de nombreux atouts et notamment celui d’être plus zen. Et une question simple vous y aide pour améliorer votre qualité de vie.

Se faciliter la vie

Se faciliter la vie grâce à 1 question simple

La vie peut être compliquée et challengeante.

Surtout lorsque l’on a beaucoup de choses à faire et gérer.

Se faciliter la vie est donc primordial pour réduire le stress et être plus zen.

Mais aussi pour améliorer votre qualité de vie.

Certes, tout n’est pas toujours drôle.

Le problème est que pris par le tourbillon du quotidien, on peut justement oublier de se poser un instant pour réfléchir à comment se faciliter la vie.
Car on a le plus à y gagner.

D’autant plus si l’on est débordé.

Mais moins on a de temps, plus il est essentiel d’en prendre pour se faciliter la vie.

Oui, c’est là tout le paradoxe.

Car ceux qui sont les plus débordés et qui ont le moins de temps gagnent à en utiliser pour se faciliter la vie.

On peut se faciliter la vie sur divers aspects, tant personnels que professionnels.

Et cela vaut le coup de s’y pencher.

Car une action aujourd’hui a le potentiel de vous rendre la vie bien plus simple pour les semaines, mois et années à venir.

Et cette action, vous pouvez l’entreprendre après vous être posé une question.


 

1 question simple pour simplifier sa vie

Une question toute simple permet en effet se faciliter la vie :

  • Est-ce qu’avoir moins me faciliterait la vie ?

Il ne s’agit pas de devenir un moine minimaliste avec comme seules possessions un tapis de yoga, un bol et une cuillère.

Le but est de vous concentrer sur ce dont vous avez réellement l’utilité.

On ne s’en rend pas forcément compte.
Mais tout ce que l’on possède a un impact sur nos ressources, y compris notre temps, notre argent, notre attention, notre énergie, notre espace, notre liberté.

Toute possession influe sur ça.

Et toute possession recèle aussi des coûts cachés.
Que l’on ne présume pas en général lors de l’introduction du bien dans notre vie.

  • Est-ce qu’avoir moins me faciliterait la vie ?

Cette question est puissante, tout comme son opposé :

  • Est-ce qu’avoir plus me faciliterait la vie ?

Avoir plus d’argent ? Plus d’espace ? Sans doute.

Mais avoir plus de choses à stocker, à remettre à sa place, à entretenir, à remplacer, à assurer, etc. ?

Pas forcément.

D’où l’importance de discerner les vrais besoins des faux.

En fait, pour trouver comment se faciliter la vie, vous pouvez décliner la question initiale :

  • Est-ce qu’avoir moins de X me faciliterait la vie ?

Moins de…

  • … linge à laver ?
  • … livres/bibelots à caser/entretenir ?
  • … de courses à faire ?
  • … de meubles à contourner pour mieux circuler et faire plus facilement le ménage ?
  • … d’appareils à stocker/entretenir/remplacer ?
  • … tâches à accomplir dans la journée/semaine/mois ?
  • … d’activités, obligations ?
  • … etc.

Se faciliter la vie en focalisant sur le moins (et le problème)

Pour se faciliter la vie, se poser la question de savoir si avoir moins aiderait passe par utiliser un mode de pensée focalisé sur l’essentiel.

Sur le fait de simplifier votre vie.

Le problème est que souvent, lorsqu’on pense à avoir moins, cela peut provoquer de l’anxiété.

Car on vit dans une société de surconsommation qui pousse à avoir plus, faire plus.

L’objectif n’est pas d’avoir moins pour avoir moins.
Mais, paradoxalement, pour avoir plus.

Plus de temps, plus d’argent, plus d’énergie, plus d’attention, plus de liberté, plus d’espace.

Il s’agit de vous rendre compte que vous avez plus à gagner qu’à perdre à éliminer l’excès.

L’excès, c’est tout ce dont vous pouvez vous passer sans empiéter sur votre qualité de vie.

Par exemple, un ustensile que vous utilisez rarement.
Un meuble qui contient des possessions dont vous ne vous servez pas (ou peu) la grande majorité du temps.

C’est en focalisant sur comment avoir moins et faire avec moins que l’on parvient à se faciliter la vie.

Vous pouvez par exemple vous demander ce que vous pourriez avoir en moins. Et qui vous ferait gagner du temps lorsque vous faites le ménage.

  • Est-ce qu’avoir moins de X vous faciliterait la vie la majorité du temps ?

Pour vous aider, vous pouvez bien évidemment vous appuyer sur le CPB.

Mais aussi sur ce qui est le plus important pour vous, vos priorités, la direction que vous souhaitez donner à votre vie.

Imaginez la vie que vous voulez vivre.

Comment vous la voyez ?

De quoi aurait-elle l’air ?

Se faciliter la vie, une question de priorité

Pensez à votre bien-être.

Il est intimement lié à votre état d’esprit, à votre énergie, à comment vous vous sentez mentalement et physiquement. Mais aussi à ce qui vous entoure.

La vie est plus compliquée à gérer lorsque l’on a une vie, un intérieur encombré.

L’encombrement est une manifestation de trop plein dont on gagne à se délester pour faciliter sa vie.

C’est une question de priorités.

Quelles sont les vôtres ?

De vous sentir sereine ou la personne qui a plus que tout le monde ?

D’éprouver souvent des émotions négatives comme la colère et de vous énerver à force de tant de choses à gérer – y compris vos possessions et activités. Ou d’être relativement posé et zen.

Vraiment, prenez le temps de vous demander si votre vie ne serait pas plus facile avec telle ou telle chose en moins dans votre vie.

Pour plus de choses que vous ne le pensez, vous pouvez vraiment grâce, à une action, influer positivement sur vos futures semaines, mois et années.

On ne s’en rend pas compte tellement on est pris par la gestion du quotidien… mais de nombreuses possessions que l’on a sont en fait plus un poids qu’autre chose.

Elles impliquent que le ménage prend plus de temps, que l’intérieur est plus pollué visuellement, que certaines choses que l’on utilise vraiment sont plus difficiles d’accès, etc.

Le vrai luxe n’est pas dans le trop.
Mais dans l’assez et l’important pour vous.

Pas pour le voisin ou les magazines ou les influenceurs Internet à la mode.

Mais pour vous.

Il ne s’agit pas de vous priver.

Mais au contraire de reprendre le contrôle sur vos précieuses ressources, de gagner en liberté, en bien-être. De faciliter votre futur proche, maintenant.

Alors posez-vous régulièrement cette question simple pour vous faciliter la vie : est-ce qu’avoir moins est possible/jouable ?

Et vous, allez-vous tester cette question simple mais puissante pour vous faciliter la vie ? Quelle est votre meilleure astuce en la matière ? Dans quel domaine pourriez-vous faire moins, de quelle chose pourriez-vous vous passer pour vous simplifier le quotidien ? Partagez votre expérience dans les commentaires ci-dessous 🙂

Se faciliter la vie est primordial pour ne pas se laisser envahir et être débordé, stressé, lessivé.
Une question simple vous aide. Il s’agit de vous demander si avoir moins dans tel ou tel secteur de votre vie (y compris votre intérieur) vous permettrait de vous simplifier la vie la majorité du temps. Pour cela, il vous faut garder à l’esprit ce que vous avez à gagner et vos priorités.

Si ce n'est pas déjà fait, vous voudrez peut-être suivre ma Formation Offerte pour vous sentir mieux dans votre peau pour être plus heureux.
Composée de 8 cours par e-mail, elle vous donne les clés pour améliorer votre vie au quotidien
Cliquez ici pour commencer maintenant la formation
(pour être moins stressé, savoir dire "non",
prendre soin de vous, etc.
)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.