Envie de vous sentir mieux dans
votre peau
pour être plus heureux ?
Et recevez ma formation (offerte !)
qui vous donne les clés pour
améliorer votre vie

Internet n’est pas le reflet de la vie des autres

Catégorie(s) : Estime de soi
Bonjour ! Si ce n'est pas déjà fait, vous voudrez peut-être vous procurer le livret Cadeau :
« 8 étapes pour arrêter de vous dévaloriser et acquérir une bonne estime de vous-même »
Cliquez ici pour le télécharger gratuitement
Merci de votre visite et bonne lecture :)
Temps de lecture moyen : ~ 9 minutes

On a tendance à confondre ce que l’on voit avec la réalité. Avec la vérité. Et vous pouvez en venir à voir votre estime rabaissée si vous pensez qu’Internet est le reflet de la vie des autres.

Internet et réseaux sociaux

Internet n'est pas le reflet de la vie des autres

Si la technologie n’est pas (forcément) votre amie, Internet représente un merveilleux outil de communication et d’échange.

L’essor des réseaux sociaux depuis quelques années amplifie les possibilités de partage avec d’autres.

On peut ainsi être confronté à des tas de gens et de modes de vie différents.

On peut en venir à être inspiré par certains, à éprouver de l’empathie pour d’autres.

Les différentes formes d’échange et de partage sur le web peuvent même nous aider à nouer des relations avec des personnes que l’on n’aurait jamais croisé dans « la vraie vie ».

Elles représentent un panel extrêmement varié du genre humain.

Même si évidemment, tout le monde n’est pas présent sur les réseaux sociaux ou même Internet, loin de là.

En tous les cas, nombreux sont les gens qui partagent leur vie, leur façon de penser, souvent dans l’optique de créer une relation avec d’autres ou de les aider.

On voit des gens qui sont plus dans le besoin que nous.

D’autres qui rencontrent une belle réussite dans leur vie personnelle et/ou leur vie professionnelle.

On peut admirer la créativité de milliers de personnes. Prendre exemple sur celles qui sont parvenues à un résultat pour obtenir le même nous aussi.

Mais attention à ne pas vous laissez happer par Internet et les réseaux sociaux.


Internet : protégez votre estime

Car autant on peut faire de belles connaissances sur Internet.

Et trouver de l’inspiration, une solution à un problème, une façon de voir les choses qui nous aide.

Autant on peut aussi se voir démoraliser par tout ce que l’on voit.

Par les gens qui ont plus d’argent.

Une meilleure décoration.

Plus d’amis.

Des fringues plus classes.

Un métier plus passionnant.

Une plus belle maison.

Une famille géniale.

Qui ont l’air plus heureux

Et du coup, si vous n’avez pas un socle d’estime assez solide, vous pouvez en pâtir.

Votre estime, qui est liée à votre bien-être, peut s’en trouver diminuée.

Parce que si votre estime n’est pas assez solide, trop basse, vous allez penser que vous n’êtes pas assez. Alors que si, vous êtes assez.

Vous allez penser que vous avez moins, que vous faites moins, que vous êtes moins que beaucoup d’autres.

Que c’est un problème.

Et vous sentir diminuer, inférieur si votre estime si elle n’est pas assez solide.

Parce que vous serez tombé dans le piège de la comparaison.

Et ce n’est pas pour rien que la comparaison fait partie des techniques 3C des briseurs d’estime !

Le briseur d’estime là en l’occurrence, c’est vous-même qui endossez ce rôle contre vous via Internet.

On peut tout à fait constater ou voir que certains a priori ont plus, font plus, sont plus que nous dans tel et tel domaine.

Et pour autant ne pas se sentir diminué, inférieur, en-dessous de tout parce que l’on a développé une estime saine et durable.

C’est pour ça que peut-être vous en venez parfois à ressentir comme un malaise quand vous avez passé un peu de temps à consulter les réseaux sociaux, à regarder la vie des autres sur Internet.

Parce que vous avez enclenché la technique comparaison du briseur d’estime et y laissez libre cours au lieu de l’enrayer.

Si ça vous parle, protégez votre estime et votre bien-être.

Internet, reflet ?

Le problème aussi est que l’on peut en venir à croire que ce que l’on voit sur Internet et les réseaux sociaux est le reflet de la vie des autres.

Ça peut l’être.

Mais pas forcément.

Rarement même.

L’idée de cet article m’est venue d’un passage du livre « Do Less » de Rachel Jonat qui met cela en avant :

Personne ne fait tout – ils nous montrent juste le meilleur d’eux-même aux moments dont ils sont le plus fiers. Acceptez-le, comprenez-le, et allez de l’avant comme ça vous pourrez apprécier les choses dans lesquelles vous êtes bon et arrêter d’essayer de tout faire.

Internet et les réseaux sociaux ne reflètent donc pas la réalité.

On ne communique pas sur tout dans la vie.

Rien que dans la « vraie vie », on ne sait pas exactement de quoi est faite la vie des autres, de nos voisins, de nos collègues, même de certains membres de notre famille.

On peut se faire une idée avec les données que l’on a, subjective de par nos croyances et biais d’interprétation.

Avec Internet, cette tendance est encore plus amplifiée.

La grande majorité des gens ne montrent et ne communiquent que sur ce qu’ils veulent.

Et du coup, on se fait souvent une idée faussée de la vie des autres, de leur quotidien.

On fait des raccourcis aussi « ah, si elle s’habille comme ça, c’est qu’elle a de l’argent» ou « vu comme il a la pêche, il doit être super heureux ».

Et on en vient à croire que la vie des autres est forcément meilleure que la nôtre.

Que les autres ont plus de chance, qu’ils sont plus doués, qu’ils font plus d’efforts que soi.

Mais ce n’est pas forcément le cas.

Et c’est sans compter le fait que oui, on n’est pas tous égaux et que l’on doit faire avec.

Relation à Internet

Il est intéressant donc de questionner la relation que l’on a à Internet.

Déjà en actant du fait que tout ce que l’on trouve sur Internet et les réseaux sociaux ne nous est pas nécessairement bénéfique.

Et que ce que c’est souvent est extrêmement biaisé.

Car les gens y mettent ce qu’ils veulent.

Ce n’est pas parce que vous allez voir un intérieur nickel, propre, bien rangé que c’est comme ça tout le temps chez ces personnes.

Ce n’est pas parce que quelqu’un pète la forme sur une vidéo qu’il est tout le temps dans cet état.

Ce n’est pas parce qu’un gars pose devant une voiture qui coûte une blinde avec l’air de quelqu’un qui a réussit que le type possède vraiment la voiture, est heureux et riche.

Gardez à l’esprit que les gens communiquent surtout sur ce dont ils sont fiers.

Et que beaucoup évoquent leurs problèmes uniquement parce qu’ils ont réussi à s’en sortir.

Combien de gens vivent des situations difficiles, font de gros efforts pour s’en sortir et n’y parviennent pas ?

C’est beaucoup plus facile de partager une épreuve que l’on a surmonté qu’une épreuve dans laquelle on est plongé et dont on ne parvient pas à se sortir.

Moi-même j’ai commencé à évoqué le thème de l’estime de soi et de son importance pour le bien-être et le bonheur uniquement lorsque je suis parvenue à améliorer mon estime.

Et vous ne voyez pas par exemple toutes les fois où j’ai la tête dans le c**.

Je ne fais pas tout parfaitement, même ce dont je vous parle et quand je partage avec vous le fait qu’il vaut mieux faire ceci ou cela, voir les choses de telle ou telle façon.

Je ne suis pas 100% du temps heureuse même si globalement je le suis bien plus qu’il y a quelques années.

Questionnez votre relation à Internet.

Ne prenez pas pour argent comptant ni comme un reflet de la réalité tout ce que vous pouvez y trouver.

Internet vs Réalité

Internet et les réseaux sociaux ne sont pas le reflet de la réalité ou de la vérité.

Simplement une partie de ce qui existe.

Cela m’arrive aussi parfois de tomber dans la panneau.

De me dire que celui-ci ou celle-là ont l’air d’avoir mieux, qu’ils font des trucs qui ont l’air cool que je ne fais pas, qu’ils ont l’air bien plus doués.

Tout comme vous, je suis conditionnée pour être en manque.
Pour rechercher la nouveauté.

Mais parce que j’ai réussi notamment à améliorer significativement de façon saine et durable mon estime, je ne me sens pas diminuée pour autant.

Et lorsque c’est le cas (parce que je ne suis pas tout le temps au top 100% du temps) je me reprends vite.

Parce que je connais certains mécanismes qui entrent en jeu, notamment la comparaison.

Quand ça vous arrive à vous aussi de tomber dans le panneau, je vous invite à vous poser les questions suivantes, Est-ce que… :

  • ce que je vois représente l’ensemble de la réalité de cette personne ?
  • j’ai envie de ce truc ? Est-ce que…
  • … c’est parce que j’en ai vraiment besoin ?
  • … cela reflète un aspect de personnalité que j’aimerai voir chez moi ?
  • … c’est parce que je vois d’autres l’avoir ?
  • … c’est la manifestation d’un besoin non comblé ?
  • si je jette un regard sur ma vie, sans me baser sur ce que je vois de la vie des autres, je me sens assez bien dans ma vie ?
  • la comparaison me pousse à croire que je veux/j’ai besoin aussi de ce truc ?
  • mon égo qui me pousse à vouloir la même chose ?
  • je fais de mon mieux (dans le sens 4ème accord Toltèque) ?

En tous les cas, je vous encourage vivement à garder à l’esprit qu’Internet et les réseaux sociaux ne sont pas le reflet de la réalité.

Que vous n’avez pas à vous sentir inférieur, moins bien, diminué par rapport aux autres.

Que le « quand on veut on peut » est loin d’être applicable à tout.

Rappelez-vous que ce à quoi vous êtes confronté, y compris sur Internet, vous façonne.

Demandez-vous si vous n’êtes pas trop sensible au regard des autres, à tel point que vous le sentez peser sur vous lorsque vous voyez la vie des autres via Internet ?

Et puis, n’oubliez pas de prendre soin de vous et de votre estime, socle de votre bien-être et aide précieuse au quotidien qui vous permet d’être plus résistant à la comparaison.

Et vous, est-ce que parfois vous vous sentez démoralisé quand vous avez l’impression de voir sur Internet que la vie des autres est meilleure que la vôtre ?
Quelle est alors votre réaction ? Partagez votre expérience dans les commentaires ci-dessous 🙂

Ce que l’on peut voir sur Internet et les réseaux sociaux n’est pas le reflet de la réalité. Simplement un petit bout.
Évitez donc de vous comparer aux autres en vous basant uniquement sur ce qu’ils montrent sur le web. Car ils partagent uniquement ce qu’ils veulent. Et bien plus souvent les aspects négatifs que positifs.
Améliorez votre estime pour vous rendre plus résistant aux effets pervers de la comparaison. Gardez à l’esprit que vous êtes assez.

Si ce n'est pas déjà fait, vous voudrez peut-être suivre ma Formation Offerte pour vous sentir mieux dans votre peau pour être plus heureux.
Composée de 8 cours par e-mail, elle vous donne les clés pour améliorer votre vie au quotidien
Cliquez ici pour commencer maintenant la formation
(pour être moins stressé, savoir dire "non",
prendre soin de vous, etc.
)


Astuce : Utilisez le symbole @ suivi du nom de la personne à laquelle vous souhaitez répondre. (ex : @marine).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.