Menu Fermer
Envie de vous sentir mieux dans
votre peau
pour être plus heureux ?
Et recevez ma formation (offerte !)
qui vous donne les clés pour
améliorer votre vie
Temps de lecture moyen : ~ 5 minutes
Bonjour ! Si ce n'est pas déjà fait, vous voudrez peut-être vous procurer le livret Cadeau :
« TADÉA, méthode pour fixer et atteindre vos objectifs »
Cliquez ici pour le télécharger gratuitement
Merci de votre visite et bonne lecture :)

Vol inconscient : en êtes-vous victime ? (se faire voler sans le savoir…)

Vous faites peut-être parti de ceux qui sont victimes d’un vol inconscient. C’est-à-dire qui se retrouvent à se faire voler, sans s’en rendre compte.

Vol

Vol inconscient : en êtes-vous victime ? (vous faire voler sans le savoir...)

Un vol intervient lorsque quelque chose est dérobé à quelqu’un.

Qu’on le lui a pris.

Alors souvent, on s’en rend compte lorsque l’on est victime d’un vol.

Mais pas toujours.

Parfois, on n’a pas idée qu’on nous a volé.

Parce qu’on ne fait pas attention par exemple.

Ou parce qu’on ne savait pas que l’on possédait ce quelque chose que l’on nous a retiré.

Comme un droit de refuser quelque chose qui nécessite un consentement volontaire, tel le code de Nuremberg en matière médicale.

En tous les cas en général, on n’aime pas avoir été sujet d’un vol.

C’est normal, car on ressent cela comme une intrusion dans la vie privée, ce qui peut provoquer des émotions et pensées négatives, comme de l’anxiété, de la peur ou de la colère.

On peut ressentir le vol d’autant plus douloureusement qu’il provient d’une personne proche.

Mais qu’en est-il si c’est en fait vous-même qui commettez ce vol… envers vous-même… sans le savoir ?

Car oui, cela peut arriver.

C’est ce qu’on peut appeler un vol inconscient.


Vol inconscient

En effet, il existe un proverbe suédois qui dit :

Celui qui achète quelque chose dont il n’a pas besoin, se vole lui-même

C’est simple, puissant et… tellement vrai !

Lorsque vous achetez quelque chose, si vous n’en n’avez pas besoin.

C’est comme si vous l’aviez jeté par la fenêtre.
Ou que quelqu’un vous avez volé cet argent
.

Car vous l’avez utilisé pour rien.
Puisque la chose que vous avez acquis ne vous est pas utile.

Et lorsque j’ai découvert ce proverbe suédois, je me suis dit que j’allais le partager avec vous.

Car je sais que cela pourra notamment aider ceux qui :

Parce que personne n’aime se rendre compte qu’il est victime d’un vol.

Même si ce vol est commis par lui-même.

Et cela peut être d’autant plus puissant de voir un mauvais achat – un achat qui n’est pas utile – comme un vol auprès de soi-même.

Pour moins dépenser.
Pour être moins encombré.

Et ainsi avoir moins de regrets.

Mais également se sentir moins coupable.

Car c’est ce que vous pouvez éprouver si vous vous rendez compte que vous achetez des choses dont vous n’avez finalement pas besoin.
Que vous avez gaspillé.

Ou si vous avez une prise de conscience par rapport à certaines emplettes que vous avez effectué suite à la découverte de ce proverbe suédois.

Mais regretter ou vous sentir coupable de choses passées ne sert qu’à vous faire du mal si vous restez dans ces émotions négatives.

Faire mieux

Si vraiment vous ressentez cela, transmutez ces émotions pour les transformer en engagement à mieux gérer votre argent et vos achats à partir de maintenant.

Pour faire en sorte de ne plus commettre de vol envers vous-même.

Ou au moins, moins souvent.

Vous pouvez déjà faire de votre mieux pour distinguer l’envie du besoin.

Ce qui vous évitera des tas d’achats inutiles qui ne vous servent à rien qu’à vous encombrer.

Et vous fera économiser de l’argent.

Vous pouvez aussi mieux vous rendre compte de ce qui représente un vol de vous-même envers vous-même dans votre vie en faisant un point sur vos possessions par exemple.

Et en vous demandant si vous aviez vraiment besoin de tel ou tel truc à l’époque où vous l’avez acheté.
Et si vous en avez toujours besoin maintenant.

Parce qu’il faut bien se rendre compte qu’actuellement, si vous n’avez pas besoin de quelque chose que vous possédez… c’est aussi une forme de vol envers vous-même !

Car comme le souligne Fumio Sasaki dans son livre « L’essentiel et rien d’autre » :

Nos affaires sont comme des colocataires, sauf que nous payons le loyer tout seul

Vos possessions dont vous n’avez pas besoin prennent de la place.
Vous la vole.

Cette place coûte de l’argent, comme chaque m² de votre logement, que ce soit sous la forme de loyer, de crédit, d’entretien, de praticité, de pollution visuelle, etc.

Mais vous n’êtes pas obligé de continuer à être victime de ce type de vol.

Vous pouvez vous débarrasser des choses dont vous n’avez pas besoin pour reprendre le contrôle.

La prochaine fois que l’idée vous prendra d’acheter quelque chose, repensez au proverbe suédois.

Pour éviter de vous voler à vous-même en achetant un truc dont vous n’avez pas besoin.
Et pesez bien le pour et le contre.

Vous pouvez par exemple attendre au moins 1 jour avant d’effectuer l’achat, voire plus, pour éviter les achats impulsifs.

Et vous, vous est-il déjà arrivé d’acheter quelque chose dont vous n’aviez pas besoin ? Rarement ou souvent ? Allez-vous garder à l’esprit le proverbe suédois pour vous aider dans vos achats ? Partagez votre expérience dans les commentaires ci-dessous 🙂

Être victime d’un vol n’est jamais agréable. Si le vol est commis par un autre, cela peut arriver qu’il le soit aussi par… vous-même.
Un proverbe suédois met en effet en évidence que le fait d’acheter quelque chose dont on n’a pas besoin revient à commettre un vol envers soi-même.
Alors la prochaine fois qu’il vous prendra d’acheter un truc, pensez à ce proverbe, mesurez bien votre décision en vous demandant si vous en avez seulement envie, ou vraiment besoin.

Si ce n'est pas déjà fait, vous voudrez peut-être suivre ma Formation Offerte pour vous sentir mieux dans votre peau pour être plus heureux.
Composée de 8 cours par e-mail, elle vous donne les clés pour améliorer votre vie au quotidien
Cliquez ici pour commencer maintenant la formation
(pour être moins stressé, savoir dire "non",
prendre soin de vous, etc.
)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.