Envie d’être davantage vous-même
pour vous sentir mieux dans votre peau
(sans vous faire rejeter par les autres) ?
Et recevez mon cours offert qui vous donne les clés pour améliorer votre vie

Comment être accepté des autres ? (le paradoxe)

Bonjour ! Si ce n'est pas déjà fait, vous voudrez peut-être vous procurer le livret Cadeau :
« 8 étapes pour arrêter de vous dévaloriser et acquérir une bonne estime de vous-même »
Cliquez ici pour le télécharger gratuitement
Merci de votre visite et bonne lecture :)
Temps de lecture moyen : ~ 14 minutes

Ça vous est déjà arrivé de vouloir être accepté par les autres ? De vous demander comment faire pour y parvenir ?

Vouloir être accepté des autres

Comment être accepté des autres ? (le paradoxe et la solution)

Si vous avez répondu oui, sachez que vous n’êtes pas le seul !

En tant qu’être humain, l’un de nos besoins primordiaux est la reconnaissance.

Du coup, il est tout à fait logique de vouloir être accepté par les autres.

Car lorsque c’est le cas, c’est comme si on obtenait leur reconnaissance implicite.

Comme si on avait un carnet et qu’on obtenait un tampon à chaque fois que l’on est accepté par les autres, ce qui nous permettrait de remplir notre compte de reconnaissance.

Le truc c’est qu’il est important de faire une distinction fondamentale.

D’un côté, le fait d’être accepté par les autres.

De l’autre, le fait de se sentir accepté des autres.

Ce n’est pas la même chose.

Un peu comme quand on a été en surpoids, après qu’on en ait perdu souvent on a des difficultés à se voir mince alors que les autres nous disent que si, on l’est. Mais on peut toujours se voir comme avant. Comme si on était encore en surpoids.

Ou alors comme quand on est intelligent et qu’on se sent stupide.

Être et se sentir, sont des notions tout à fait différentes et sont liées à la perception.

On peut alors se dire qu’être accepté, c’est mieux que de se sentir accepté car on est sûr du premier, et non du second. On peut en effet se sentir accepté et ne pas l’être en réalité, parce qu’on a mal interprété des signes, qu’on nous induit en erreur, etc.

Et on peut être accepté et ne pas se sentir accepté.

Mais le fait est qu’on ne peut jamais être sûr du premier.

Et que ce qui nous touche vraiment, c’est le second.

Le fait de ne pas se sentir accepté.

D’où notre désir de vouloir être accepté par les autres.

Qui ?

Mais quels autres ?

C’est une question très importante à se poser :

De qui souhaitons-nous être accepté ?

Souvent la réponse qui vient au cœur c’est : de tout le monde !

Secrètement, nous avons ce désir, ressenti comme un besoin par beaucoup, d’être accepté par tout le monde.

Mais on sait bien qu’il est impossible d’être accepté par tout le monde.

Même des personnalités comme Nelson Mandela ou Martin Luther King en leur temps et depuis sont très loin de faire l’unanimité. Ils n’étaient et ne sont toujours pas acceptés par tout le monde.

Donc gardez bien ça à l’esprit : on veut être accepté des autres oui, mais on ne peut être accepté de tout le monde.

Cela étant dit, après réflexion, on trouve vite qu’être accepté par tout le monde n’est pas essentiel. Il y a plein de gens dont on ne connait pas l’existence et qu’on ne connaitra jamais, avec qui nous n’aurons aucune interaction au cours de notre vie. Être accepté d’eux, ce n’est pas la priorité.

De qui donc voulons nous réellement être accepté ?

(allez-y, répondez à la question dans les commentaires !)

Nous voulons généralement être accepté des personnes qui ont de la valeur à nos yeux.
Celles dont on se dit qu’il serait normal qu’elles nous acceptent et celles dont on se dit qu’il serait vraiment top qu’elles nous acceptent.

Parce qu’on les aime, qu’on les apprécie.
Parce qu’on les admire, qu’on les envie.

Parce qu’on considère qu’elles sont supérieures à nous d’une façon ou d’une autre et que leur aval (leur acceptation) nous ferait en quelque sortir grandir, nous donnerait plus de valeur.

Mais est-ce vraiment cela que l’on doit rechercher ?

Être accepté … pour quoi ?

En fait, pour quoi souhaitons-nous être accepté des autres ?

Pas le « pourquoi », c’est-à-dire pour combler notre besoin de reconnaissance notamment.

Mais « pour quoi ».

Il existe en effet différentes façons d’être reconnu, et d’être accepté.

Est-ce que vous souhaitez être accepté pour votre physique ?
Pour votre sens de l’humour ?
Pour votre culture ? Vos talents de cuistot ?

Posez-vous réellement la question.
C’est important.

Et cela va vous aider à savoir pour quoi vous recherchez à être accepté des autres, et de ce fait de quels autres vous souhaitez être accepté.

Vous n’aurez ainsi pas à perdre votre temps à vous échiner à vous faire accepter de personnes dont finalement l’avis ne compte pas pour vous, ou si peu.

Sauf si…

Être accepté … de qui ?

Sauf si votre estime est au ras des pâquerettes.

Car à ce moment-là, il y a de fortes chances que vous souhaitiez être accepté de tout le monde. Même si vous savez que c’est impossible. Que vous n’avez aucune chance d’y parvenir.

Pourquoi ?

Parce que vous avez un besoin de reconnaissance hypertrophié.

Comme si votre compte de reconnaissance pouvait accueillir des milliards et qu’à chaque acceptation d’un autre, vous n’empochiez qu’1 centime (par personne qui vous accepte).

Alors qu’en fait, votre compte de reconnaissance, d’acceptation, est biaisé.

Et même si c’était possible de le remplir à fond, cela ne résoudrait pas le vrai problème.

Cela ne comblerait pas vos besoins profonds.

Non pas que votre besoin d’acceptation serait superficiel. Seulement en (grande) partie, le reste étant dû à des besoins profonds non comblés.

Cela étant dit pour en revenir aux personnes dont on souhaite qu’elles nous acceptent, souvent plus elles sont proches de nous, plus on désir leur acceptation. C’est normal.

Mais on souhaite aussi être accepté de tas d’autres personnes, même celles dont on sait qu’on les rencontrera peu souvent, qu’elles auront pas ou peu d’impact sur notre vie.

Pourquoi ?

On veut absolument faire…

Parce qu’on veut absolument faire bonne impression.

Ah, le saint Graal.

Qu’il est de bon ton de faire bonne impression en toutes circonstances.

D’avoir l’air parfait, adéquat, approprié à la situation, au contexte, aux autres personnes en présence.

Parce que cela a 2 avantages de taille.

Quand on fait bonne impression, on est généralement accepté.
Et bonus suprême : les autres ont beaucoup moins tendance à nous critiquer !

Et notre ego n’aime pas cela être critiqué, oh non.

Bref et donc pour être accepté des autres, on cherche très souvent à faire bonne impression.

C’est normal.
On veut se montrer sous notre meilleur jour.

Le hic c’est qu’il arrive fréquemment que justement, on ne montre pas notre meilleur jour aux autres, mais…

Être accepté à tout prix ?

… un jour qui nous semble adapté.

Qu’est-ce que je veux dire par là ?

Que l’on ne souhaite pas tant à faire ressortir le meilleur de nous même qu’à faire bonne impression.

Oui cela peut revenir au même.
Mais ce n’est souvent pas le cas.

Car généralement, quand on veut faire bonne impression, on se demande justement comment faire bonne impression.

Donc on se dit, en fonction des circonstances, qu’il faudrait qu’on fasse ceci ou cela, qu’on dise ceci ou cela, qu’on ne fasse pas ci ou ça, qu’on ne dise pas ci ou ça, et que si machin dit truc, alors on devrait répondre bidule, etc.

Bref, on se perd en conjonctures sur ce que l’on croit qu’il serait de bon ton de faire, dire, être pour faire bonne impression. Et on essaye d’agir en conséquence.

Cela parait logique : on veut faire bonne impression pour être accepté, être aimé, être jugé comme adéquat, ne pas recevoir de critiques, être reconnu et faire partie d’un groupe comme ça, on se sent adapté, on sent qu’on a notre place dans ce monde.

On cherche plein de trucs, d’astuces.
On se perd en spéculations, en recherche sur comment être dans telle ou telle situation, avec telle ou telle personne pour maximiser nos chances d’être accepté.

Encore une fois, cela parait logique.

Mais c’est une fausse solution.

Et au fond, vous le savez non ?

Être accepté : le paradoxe

En fait c’est un vrai paradoxe : plus on cherche des techniques, des astuces pour faire bonne impression afin de se faire accepter des autres, plus on a tendance à s’éloigner du but recherché.

Posez-vous la question : quand vous voulez faire bonne impression, vous faire accepter des autres, comment vous comportez-vous ?

N’essayez-vous pas d’être, de dire, de faire comme vous pensez qu’il faut ?

Encore une fois, cela parait normal si c’est le cas, c’est humain.

Mais ce n’est pas la bonne solution.

Pourquoi ?

Parce que ce n’est pas tenable !

Combien de fois est-ce vous vous êtes évertué à faire, dire, être comme vous pensiez qu’il fallait pour telle ou telle circonstance, face à telle ou telle personne ?
Et combien de fois vous avez pu tenir sur la durée ?

Souvent : pas longtemps, et en plus pas forcément avec de bons résultats à la clé.
Sinon vous ne seriez pas là à lire cet article…

Le fait est que généralement, lorsqu’on cherche à faire bonne impression, à être accepté, on a tendance à se conformer à ce qu’on pense qu’il est de bon ton qu’on soit.

Alors que cela ne correspond pas à qui nous sommes.

Et c’est là tout le problème.

Sans parler de vous-même, parce qu’il peut être délicat de se juger, de s’observer, vous avez sans doute dans votre entourage ou avez côtoyé des personnes qui semblent peu ou mal acceptées, et des personnes qui au contraire ont l’air d’être acceptées par un grand nombre de gens.

Et il y a 1 truc essentiel qui les distingue et qui explique tout ça.

Vous voyez de quoi je veux parler ?

Allez, je vous aide : comment se comportent ces personnes avec les autres ?

Être accepté : la solution qui fonctionne vraiment

Les personnes qui semblent être acceptées par un grand nombre de gens ont l’air bien plus naturelles que les personnes qui semblent moins acceptées non ?

Les premières paraissent plus ouvertes, plus spontanées, les secondes plus fermées, plus maitrisées (du moins elles essayent).

Pensez aux personnes en question que vous pouvez côtoyer et vous verrez que c’est très souvent le cas !

La raison est la suivante : plus une personne est authentique, plus elle aura tendance à être acceptée des autres.

C’est paradoxal n’est-ce pas ?

Car cela revient à dire que moins vous cherchez à plaire aux autres, à vous contorsionner mentalement (et parfois même physiquement), à faire bonne impression, à être accepté, et plus vous avez de chances d’être accepté.

C’est un peu comme quand on est face à un problème qui nous obsède et qu’on passe dessus des heures pour se retrouver toujours au même point : dans une impasse.

Je ne sais pas si ça vous est déjà arrivé mais moi oui, plusieurs fois !

Et l’un des trucs qui fonctionnent le mieux pour trouver comment en sortir est
paradoxal : il faut arrêter de passer du temps sur le problème, vaquer à autre chose, voire dormir dessus comme on dit et alors la solution pourra venir percuter votre cerveau d’elle-même à un moment inattendu.

Donc l’une des meilleures façons pour être accepté des autres est de ne pas chercher à être accepté des autres, mais de se comporter le plus authentiquement possible.

Alors j’entends déjà certains rétorquer : « non mais c’est nul ton truc, ça marche pas hein, en tout cas ça ne fonctionnerait pas avec moi ! »

C’est possible, mais si vous pensez ça, c’est sans doute parce que…

Un aspect joue un rôle important

… votre estime est trop basse !

On ne peut être réellement authentique que si notre estime personnelle est à un niveau suffisant.

Pourquoi ?

Parce que sinon on a trop peur du jugement des autres.

De ce qu’ils vont penser et dire de nous.

Cela nous hante, cela nous obsède, on ne veut subir aucune critique et faire l’unanimité…. Même si on sait au fond de nous que c’est impossible !

Alors on s’évertue à être le plus parfait possible, à être quelqu’un d’autre, cette personne qui fera bonne impression pour être acceptée.

Et cela peut nous mener à une impasse dont on ne sait comment sortir.

D’autant que lorsque notre estime est trop basse, en parallèle, on se sent inférieur aux autres. Pas suffisant. Pas assez pour être accepté.

On pense qu’on ne vaut pas le coup tel qu’on est alors, être authentique, mon dieu non, on se retrouverait tout seul et personne ne nous accepterait, ne nous aimerait !

Et pourtant, être authentique est LA clé qui vous permettra d’être accepté des autres, et même mieux, des bons autres.

L’authenticité vous permet de faire un tri important : les personnes qui ne vous conviennent pas, qui ne sont pas du tout en phase avec vous, se détourneront de vous.

Oui, elles ne vous accepteront pas : et c’est tant mieux !

Je sais que cela peut être difficile à croire, surtout pour ceux affligés d’une mauvaise estime, mais c’est une excellente chose de ne pas s’encombrer de relations avec des personnes qui ne vous conviennent pas, qui ne sont pas adaptées à vous.

Déjà parce que cela vous évite de nombreuses déconvenues et le fait de vous sentir pas super bien en présence de ces personnes.

Ensuite parce que cela laisse de la place dans votre vie pour accueillir des relations qui vous conviennent, des personnes qui vous accepteront pour qui vous êtes vraiment.

Et si vous avez du mal à croire que vous puissiez être accepté pour qui vous êtes réellement, c’est que votre estime est vraiment dans les chaussettes…

Être accepté des autres en développant votre estime

Cela implique donc que vous souffrez de dévalorisation…

Mais la bonne nouvelle, c’est que ce n’est pas inévitable.

Vous n’avez pas à passer le restant de votre vie avec votre estime au fond du gouffre, à vouloir à tout prix tester des tas de trucs pour être accepté des autres en vous contraignant au maximum à en être malheureux car ça ne marche pas vraiment et ne vous rend pas heureux même si vous avez l’impression qu’en vous dénaturant les autres vous acceptent mieux.

L’estime de soi est variable.
Vous pouvez augmenter votre estime personnelle.

Ce qui mécaniquement entrainera une chose en vous : vous vous sentirez de plus en plus autorisé à être vous, authentique.

Cela ne veut pas dire que vous ne devez absolument pas changer.

La seule chose permanente en ce monde est le changement.

Et si vous avez envie d’évoluer vers une meilleure version de vous-même, c’est OK et vous pouvez le faire tout en étant authentique !

Une bonne estime vous permettra d’être d’autant plus accepté par les autres qu’il vous sera donc plus facile d’être authentique mais aussi que vous vous respecterez bien plus.

(relisez la phrase ci-dessus)

Donc : respectez-vous !

C’est un point capital dans vos relations avec les autres.
Et donc pour que les autres vous acceptent.

Plus vous vous respectez, et plus les autres auront tendance à vous respecter.

En fait il faut savoir qu’inconsciemment pour la plupart d’entre nous, on perçoit les personnes qui nous semblent fausses (pas authentiques) et paraissent ne pas se respecter.
En contrepartie, on peut avoir tendance à se détourner des personnes non-authentiques (donc de celles dont l’estime est mauvaise) et à moins (ou pas) respecter les personnes qui ne se respectent pas elles-mêmes : et donc à ne pas (ou peu) les accepter.
Ce qui est l’inverse du but recherché.

Je ne dis pas que tout le monde agit de la sorte, et c’est tant mieux.
Mais c’est comme ça que beaucoup de gens fonctionnent.
Vous devez en avoir conscience.

Donc si vous voulez être accepté des autres :

  • comportez-vous le plus authentiquement possible, de façon naturelle
  • respectez-vous, vous et vos valeurs
  • gardez à l’esprit que vous êtes assez
  • ayez en tête que vous ne pouvez plaire à tout le monde
  • développez votre estime

Est-ce que c’est facile si votre estime est pourrie ?

Non. Clairement pas.

Cela vous demandera de l’engagement, de la persévérance.

Et cela vous challengera au fond de vous.

Mais c’est tout à fait possible (j’y suis parvenue moi-même) oui de développer positivement votre estime et c’est souhaitable si vous voulez réellement être accepté des autres mais aussi vous sentir mieux dans votre peau (et être moins énervé).

Être accepté d’une personne essentielle avant tout

Un dernier point me semble capital à aborder.

Pour être accepté des autres, il faut absolument être accepté d’une personne essentielle.

Vous avez peut-être deviné qui ?

….

(allez-y, répondez en commentaires !)

….

Pour être accepté des autres, l’une des principales choses à accomplir c’est de parvenir à être accepté de VOUS.

Oui, de VOUS là qui me lisez.

C’est bien beau de vouloir être accepté des autres.

Mais avec qui passons-nous le plus de temps dans notre vie ?

Nous-même !

En conséquence, nous sommes la personne la plus importante de notre vie.

Pour être accepté des autres, il est donc avant tout capital avec de s’accepter soi.

Comme on est.
Avec nos qualités, nos défauts.

Ça aussi, les gens le sentent inconsciemment.

Franchement, si vous ne vous acceptez pas, comment voulez-vous que les autres vous acceptent ?

Vous accepter et une des clés pour développer votre estime et être accepté des autres.

En plus, plus vous vous acceptez et plus votre estime est haute, et plus vous acceptez que certaines personnes ne vous acceptent pas.

(relisez la phrase du dessus)

Parce que vous savez que vous valez le coup.
Que vous méritez le meilleur. Ce qui vous correspond vraiment.
Vous savez qu’on est tous différents.
Qu’on a tous nos goûts, etc.
Et c’est OK.

Et vous ne vous sentez pas attaqué personnellement ni affligé qu’une personne ne vous accepte pas. Vous pouvez être déçu oui, mais vous savez que d’une façon ou d’une autre, même si vous ne percevez pas pourquoi, c’est pour le mieux.

Comment être accepté des autres ?

En vous acceptant vous-même (= vous accorder la reconnaissance), en développant votre estime pour être plus authentique, plus respectueux de vous-même et en prenant réellement conscience que vous ne pouvez plaire à tout le monde et que plus votre estime est élevée, plus vous aurez des chances d’attirer à vous les personnes qui vous correspondent vraiment, qui vous acceptent pour qui vous êtes au fond de vous.

Dites-moi dans les commentaires quel est le truc que vous avez tendance à faire, dire, avoir, être pour vous faire accepter des autres ?

Vouloir être accepté des autres est normal en tant qu’humain car nous avons un grand besoin de reconnaissance.
Pourtant on se fourvoie généralement à vouloir être parfait, à faire, avoir, dire, être comme on pense qu’il faudrait pour faire bonne impression et être mieux accepté.
C’est une méthode bancale qui fonctionne mal, surtout sur la durée.
En fait, ce qui marche pour être accepté des autres, c’est d’être authentique et de nous respecter.
Pour cela, développer notre estime est une excellente solution qui nous permettra au passage d’être accepté de la personne la plus importante de notre vie : nous-même

Cet article vous a plu ?



Livret 8 étapes pour arrêter de vous dévaloriser et acquérir une bonne estime de vous-même Vous êtes libre de télécharger gratuitement mon livret
« 8 étapes pour arrêter de vous dévaloriser et
acquérir une bonne estime de vous-même »

Une bonne estime = plus de confiance en soi, moins de stress, etc.


Astuce : Utilisez le symbole @ suivi du nom de la personne à laquelle vous souhaitez répondre. (ex : @marine).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *