Envie de vous sentir mieux dans
votre peau
pour être plus heureux ?
Et recevez ma formation (offerte !)
qui vous donne les clés pour
améliorer votre vie

Peut-on avoir une estime trop élevée ?

Catégorie(s) : Estime de soi
Bonjour ! Si ce n'est pas déjà fait, vous voudrez peut-être vous procurer le livret Cadeau :
« 8 étapes pour arrêter de vous dévaloriser et acquérir une bonne estime de vous-même »
Cliquez ici pour le télécharger gratuitement
Merci de votre visite et bonne lecture :)
Temps de lecture moyen : ~ 8 minutes

Peut-être avez-vous envie d’augmenter votre estime pour être plus heureux et vous sentir mieux dans votre peau. Mais peut-être aussi avez-vous peur de développer une trop grande estime.

Estime et peur

Peut-on avoir une estime trop élevée ?

Parfois, on veut un truc dans la vie.

Mais en même temps, ça nous fait peur.

Par exemple, on voudrait bien avoir plus d’argent et en même temps, on a peur de ça.

On a peur du fait que si on avait plus d’argent, certaines choses changeraient pour nous, certes en bien. Mais aussi en mal.

On peut ainsi se dire qu’avec plus d’argent, les gens nous regarderont autrement.
Qu’on ne saura plus si les personnes qui sont proches de nous le sont simplement parce qu’elles nous apprécient ou parce qu’elles sont attirées par notre argent.

Et puis, on peut avoir peur que l’argent nous change en une personne qui ne serait pas bonne, qui deviendrait mauvaise. Parce qu’on a comme croyance que les « les riches sont tous des cons » ou un truc dans le genre.

Pour l’estime de soi, c’est pareil.

Peut-être que vous avez envie de développer une meilleure estime parce que vous vous rendez bien compte que cela aurait une influence positive sur toutes les sphères de votre vie et que ça vous rendrait plus heureux au quotidien.

Mais peut-être aussi que vous avez peur de ce qu’une bonne estime pourrait entrainer chez vous.

Vous avez peut-être peur de la personne que vous pourriez devenir.
Peur de devenir une personne que vous ne connaissez pas…

Mais ce dont vous avez peur, ce n’est sans doute pas de devenir une moins bonne personne. Au contraire…

Ce que résume très bien Marianne Williamson dans son texte « Notre peur la plus profonde… » dont voici un extrait :

Notre peur la plus profonde
n’est pas que nous ne soyons pas à la hauteur,
Notre peur la plus profonde est que nous sommes puissants au-delà de toutes limites.
C’est notre propre lumière et non notre obscurité qui nous effraie le plus.

Estime trop élevée ?

Augmenter votre estime peut aussi peut-être vous faire peur parce que consciemment ou non, vous n’avez pas envie de devenir une personne qui se la pète.

Trop souvent on fait l’amalgame.

Trop souvent, et j’ai moi-même pu tomber dans cet abus de langage, on encourage à développer une bonne estime mais pas une trop grosse estime.

C’est-à-dire une estime qui serait tellement importante qu’on en viendrait à se la péter, à se croire meilleur que tout le monde. Bref, peut-être que vous voudriez bien développer votre estime, mais pas au prix et au risque de devenir arrogant, pimbêche et compagnie.

Et je vous comprends !

D’autant plus que certains peuvent mettre l’accent là-dessus, à dire qu’une trop bonne estime, ce n’est pas bon.

Mais ce n’est pas la vérité.

C’est un contresens même.

Pour tout vous dire, l’idée de cet article m’est venue suite à la lecture du livre « Willpower » (en français sous le titre « Le pouvoir de la volonté »).

C’est un ouvrage très intéressant sur la volonté, le self-control, comment ça fonctionne et comment on peut l’améliorer.

Mais dans un passage, les auteurs appuient sur le fait que développer une bonne estime n’est pas une bonne idée.

Et vous vous en doutez, je ne suis pas de leur avis 😉

Trop bonne estime = mauvaise personne ?

Ainsi dans « Le pouvoir de la volonté », les auteurs mettent en avant le fait que lorsque l’importance d’une bonne estime de soi sur le bien-être a été découverte, il y a une toute une vague de modifications aux États-Unis visant à augmenter l’estime des enfants.

Un bon point !

Sauf que les auteurs indiquent que cette expérience n’a pas été concluante.

Et pour cause, je vous passe les détails, mais les enfants en question dont on a cherché à booster l’estime en sont par exemple venus à n’en n’avoir rien à faire d’avoir de mauvaises notes ou de ne pas réussir un examen, jugeant qu’ils étaient de toute façon des personnes extra.

Et les auteurs d’en conclure qu’augmenter l’estime des enfants est mauvais car cela fait d’eux des êtres narcissiques.

Sauf qu’ils se sont gourés.

Ce n’est pas d’améliorer l’estime de ses enfants qui a rendu ces derniers narcissiques, imbus d’eux-mêmes.

Ce sont les procédés utilisés à cet effet.

Or les façons utilisées et prônées pour augmenter l’estime des enfants en question n’étaient pas les bonnes.

Sinon, ces enfants ne seraient pas devenus narcissiques.

En clair : de mauvaises stratégies ont été employées pour augmenter l’estime de ces enfants.

Et on a mis sur le compte d’une meilleure estime le fait que ces enfants sont devenus imbus de leur personne. Alors que le coupable dans l’histoire, ce sont les mauvaises stratégies.

Pas l’estime.

Votre estime ne peut jamais être trop bonne.

Estime et ego

Le problème là, c’est que certes on a peut-être réussi à augmenter au moins un peu l’estime des enfants.

Mais que dans le même temps, on a entrainé le développement d’un élément moins glorieux : l’ego.

Le narcissisme est en effet selon le dictionnaire Larousse un :

Amour excessif porté à l’image de soi.

Une bonne estime de soi implique un bon amour de soi.

Sans excès.

Le coupable à chercher dans le développement du narcissisme chez quelqu’un n’est pas l’estime de soi.

C’est l’ego.

Et plus précisément : un gros ego.

C’est-à-dire, un ego mal placé.

Autant les personnes souffrant d’une mauvaise estime peuvent avoir un ego pas équilibré, trop faible, et donc gagner à développer un ego fort en augmentant leur estime.

Autant un gros ego n’a rien à avoir avec une estime de soi élevée.

D’ailleurs selon moi, c’est contradictoire.

On ne peut pas avoir une bonne estime ou même une excellente estime de soi si à côté de cela on a un gros ego.

Un gros ego qui fait qu’on se croit supérieur aux autres, meilleur que tout le monde.

Un gros ego qui implique le fait qu’on est complaisant avec nous-même, qu’on n’est responsable de rien. Enfin si, de nos réussites mais moins de nos échecs. Ça, ça ne peut être notre faute bien sûr quand on a un gros ego.

Une bonne estime implique donc non pas un gros ego, mais un bon ego, un ego fort dont ensuite certains peuvent parvenir à se détacher. Mais ce n’est pas le sujet ici 😉

Pour ce qui nous concerne là, prenez simplement en compte le fait que vous ne pourrez pas développer une trop bonne estime vous infligeant un gros ego.

Non.

On gagne toujours à augmenter son estime

Vous pouvez souffrir de dévalorisation, avoir une mauvaise estime, une estime moyenne, une bonne estime ou une excellente estime. Mais pour ces dernières, cela ne s’accompagne absolument pas d’un gros ego.

Une bonne (ou excellente) estime ne vous rendra pas narcissique ou je ne sais quoi de peu engageant.

Ainsi, vous gagnez toujours à développer positivement votre estime.

N’ayez pas peur : cela ne fera en aucune façon de vous une mauvaise personne !

Bien au contraire !

Une bonne estime fait de vous une meilleure personne.

Pas une personne meilleure que les autres, supérieures aux autres.

Une bonne estime vous aide simplement à devenir la meilleure version de vous-même.

Lorsque vous augmentez votre estime, de la bonne façon, vous le faites dans le respect de vous-même et des autres.

Ça veut dire que vous ne vous pensez pas supérieur aux autres, simplement leur égal comme tout humain. Vous êtes, oui, unique. Mais unique ne veut pas dire meilleur que tout le monde.

Quand votre estime est bonne, vous vous respectez : cela veut dire que vous n’êtes pas complaisant avec vous-même, à vous dire que rien n’est de votre faute et que tout ce que vous faites est parfait et mieux que tout le monde.
Non.

Avec une bonne estime, vous savez vous pardonnez, oui.
Vous vous offrez de l’auto-compassion, oui.
C’est très différent de la complaisance, de l’indulgence excessive.

Vous êtes ambitieux pour vous-même tout en étant indulgent, parce que vous êtes humain après tout, mais pas indulgent de façon excessive.

Vous savez vous pardonnez de ne pas avoir fait autant que vous le vouliez, de ne pas avoir réussit ce que vous avez entrepris, et cela quand vous savez que vous avez fait de votre mieux.

Mais vous ne vous laissez pas tout passer, vous trouvant systématiquement des excuses.

Vous savez que dans certains domaines, vous pourriez mieux faire.
Et vous vous y engagez si c’est important pour vous.
Ou alors vous laissez tomber dans le cas contraire, sachant que ce n’est pas une priorité pour vous.

N’ayez pas peur de développer une bonne estime, une excellente estime.
Votre estime ne pourra jamais être trop bonne si vous suivez de bons préceptes.

Et si vous êtes parent ou avez des enfants dans votre entourage, faites de votre mieux pour les aider à développer une bonne estime de la meilleure façon qui soit.

C’est vraiment un aspect sur lequel j’insiste par exemple dans un des Bonus de ma formation « Boostez votre estime personnelle en 8 étapes » visant à favoriser une bonne estime chez les enfants. On y voit comment faire ça sans tomber dans l’excessif et en mettant des pares-feux pour que leur ego deviennent fort, mais pas gros mal placé.

Avez-vous déjà confondu bonne estime et gros ego ?
Pensez-vous avoir une bonne estime vous-même ?
Dites-le moi dans les commentaires ci-dessous 🙂

Parfois on veut des choses dans la vie, tout en ayant peur de qui on deviendrait si notre souhait été exaucé. Cela peut être le cas avec l’argent mais aussi l’estime de soi.
Trop souvent on peut avoir peur de développer une bonne estime alors qu’elle ne fait que révéler la meilleure version de nous-même et nous aide à être plus heureux au quotidien.
Tout ça parce que sous couvert de d’augmenter l’estime, certains se sont appuyés sur de mauvais principes qui n’ont eu que pour effet de faire émerger un gros ego.
Or, votre estime ne peut jamais devenir trop bonne au point de vous faire avoir un gros ego. Excellente estime et gros ego sont en réalité incompatibles et pour ne pas tomber dans le piège, mieux vaut se baser sur des principes fiables pour développer votre estime.

Cet article vous a plu ?



Livret 8 étapes pour arrêter de vous dévaloriser et acquérir une bonne estime de vous-même Vous êtes libre de télécharger gratuitement mon livret
« 8 étapes pour arrêter de vous dévaloriser et
acquérir une bonne estime de vous-même »

Bonne estime = plus de confiance en soi, moins de stress, etc.


Astuce : Utilisez le symbole @ suivi du nom de la personne à laquelle vous souhaitez répondre. (ex : @marine).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *