Envie d’être davantage vous-même
pour vous sentir mieux dans votre peau
(sans vous faire rejeter par les autres) ?
Et recevez mon cours offert qui vous donne les clés pour améliorer votre vie

Récompense : un élément important pour l’estime de soi

Bonjour ! Si ce n'est pas déjà fait, vous voudrez peut-être vous procurer le livret Cadeau :
« 8 étapes pour arrêter de vous dévaloriser et acquérir une bonne estime de vous-même »
Cliquez ici pour le télécharger gratuitement
Merci de votre visite et bonne lecture :)
Temps de lecture moyen : ~ 6 minutes

Nous apprécions tous de recevoir une récompense pour nos efforts, élément très important pour notre estime personnelle. Pourtant, on peut parfois en manquer ce qui nous nuit.

La récompense

La récompense, un élément important pour l’estime de soi

La récompense.
Un mot qui fait souvent saliver, rêver, espérer.

Pourquoi ?

Car elle nous gratifie pour nos efforts, qu’ils soient plus ou moins grands.

On perçoit la récompense comme positive.

On l’attend souvent suite à une bonne action de notre part.
Suite à une chose que l’on a fait ou dite qui sort du commun.
Plus particulièrement de notre commun, de ce que l’on fait habituellement.

La récompense peut se manifester à de quantités de façons différentes.

Par exemple, à l’école quand vous étiez enfant, vous avez bien répondu à une question et hop vous avez reçu illico un bon point.

Vous avez ensuite obtenu une bonne note à un devoir et hop, vous avez reçu les félicitations.

Vous avez tondu la pelouse, hop vous vous récompensez par une pizza au prochain repas.

Ces choses-là, le bon point, les félicitations, la pizza, représentent une sorte de compensation positive pour vous sur le moment aux efforts plus ou moins grands que vous avez fournis.

Et c’est très bien !

Récompenser et être récompensé pour les efforts des autres et pour nos efforts est une bonne chose.

La récompense est une bonne chose

Oui, obtenir une récompense lorsque l’on a réalisé quelque chose de nouveau ou qui nous paraissait difficile ou chiant, c’est important.

C’est essentiel même à notre estime personnelle.

Pourquoi ?

Car on reçoit alors le message que nous sommes une personne qui a une valeur assez grande pour obtenir une reconnaissance pour nos efforts, sorte de dédommagement positif.
Nous sommes une personne assez bien pour cela.
Nous avons fait quelque chose de bien, de grand.

Ceux d’entre nous qui ont manqué de récompenses, particulièrement dans leur enfance, en portent souvent une blessure.

Le manque de récompense fait que l’on obtient aucune approbation des autres.
Car la gratification représente un signe de reconnaissance.
Reconnaissance du fait que nous avons bien agit, que nos pairs nous jugent acceptables, sont fiers de nous et reconnaissent notre appartenance au clan.

Ce que j’entends par clan, c’est un groupe plus ou moins important en taille et en valeur perçue par vous. Par exemple, lorsque vous étiez enfant, votre clan principal et le plus important était sans doute votre famille, votre entourage proche.

Et donc la gratification obtenue pour nos efforts fait que nous sommes valorisés par notre clan, ce qui augmente mécaniquement notre niveau d’estime.

En revanche évidemment, si l’on a manqué de cette confirmation d’adhésion au clan – signe qui nous indique que nous sommes bien accepté – alors notre estime personnelle a pu en pâtir.

On aura en effet tendance, lorsque l’on manque de reconnaissance par récompense, à se sentir pas assez.

Manque de récompense et compensation

Si l’on a manqué de récompense et que l’on manque encore de ce signe de reconnaissance, d’appartenance, de valorisation, alors notre estime peut en souffrir.

On peut en venir à accepter tout un tas de situations simplement parce qu’au fond de nous, on se dit que l’on n’est pas assez bien pour contester les autres.

On en vient à tolérer des comportements envers nous qui nous déplaisent au fond, mais que l’on ne se sent pas capable de contrer.
Parce qu’on pense qu’on ne mérite pas mieux.

Remarquez d’ailleurs que l’on peut régulièrement employer ces mots « ne pas mériter » lorsque l’on possède une estime en berne. Et le mot « mérite » est très lié à la reconnaissance, à la valeur…

Si l’on se rend compte de ça, que l’on prend conscience que oui effectivement, nous avons manqué de reconnaissance, de gratification, et que l’on en souffre encore, que faire ?

Eh bien l’une des clés est de nous reconnaitre nous-même.
De nous accorder à nous même les récompenses que l’on mérite.

Car oui, nous méritons tous d’être récompensé lorsque nous parvenons à réussir quelque chose qui pouvait nous paraitre compliqué.
Pour lequel on se disait par exemple « je vais pas y arriver, c’est trop dur ».

On va se gratifier soi-même, sans attendre que d’autres le fassent au risque de ne jamais être comblé.

C’est vraiment super important.
Et ce, que votre estime soit en berne ou non.

Si votre estime est mauvaise, alors cela vous aidera à l’augmenter.
Cela vous permettra de gagner en respect : en respect que vous vous accordez et que les autres vous offrent.
Si elle est bonne, cela vous permettra de l’entretenir.

Comment s’accorder soi-même la récompense que l’on mérite

Je vous livre quelques pistes qui peuvent vous aider au quotidien à vous récompenser :

  • Prenez acte du fait que vous avez réalisé un truc qui ne semblait pas aisé. Ressentez de la fierté pour vous-même
  • Félicitez-vous lorsque vous avez accompli quelque chose qui vous semblait compliqué, difficile, inconfortable.
    Pour certains, cela va être de trier leurs affaires, pour d’autres de passer un coup de téléphone et pour d’autres encore de réussir courir un marathon.
    Peu importe si ce que vous avez réussi semble petit ou grand ou que pour certains cela semble hyper facile. C’est de VOUS dont il s’agit. Pas des autres.
    Si ce n’est pas déjà fait, je vous conseille d’ailleurs de lire cet article consacré à la comparaison
  • Comment vous féliciter ? Eh bien vous pouvez au minimum le faire dans votre tête. Vous dire « super, je suis fier de moi »
  • Vous pouvez aussi vous donner une petite tape dans le dos, comme si un ami était à côté de vous et vous félicitez de la sorte. Ou bien vous entourer de vos bras
  • Pour vous féliciter, vous pouvez également exprimer pleinement votre joie, votre fierté d’avoir réussi.
    En articulant à haute voix votre contentement, votre reconnaissance, par exemple vous pouvez dire « wahou, je suis contente de moi, j’ai réussi à… ». Dites-le en le ressentant, en le vivant réellement physiquement.
    Et en le manifestant physiquement, par exemple avec un « Yes ! » couplé à des bras levés, sauts de joie ou autre
  • La gratification que vous vous accordez peut également passer par des manifestations externes. Par exemple, pour vous récompenser de vous être mis à courir le matin, lire un bon livre, vous offrir des fleurs, vous prendre un bon bain, regarder votre série favorite, etc.
  • Vous pouvez d’ailleurs faire une liste de toutes les gratifications que vous pouvez vous offrir.
    Cela peut être intéressant de trouver des récompenses à vous accorder à vous-même et d’en définir le degré.
    Pour avoir fait le ménage alors que ça vous fait suer et que vous n’aimez pas ça, vous pourriez vous accorder un morceau de chocolat. Avoir réussi votre entretien d’embauche, un bon repas. Pour avoir passé ce coup de fil qui vous angoissait, regarder un film, etc.
    Ce ne sont évidemment que des exemples, adaptez-les à vos goûts et préférences.
    L’objectif est que plus grand est ce que vous réalisez de votre point de vue, plus importante est la récompense que vous vous octroyez
  • Gardez bien toutefois à l’esprit qu’une récompense n’a pas nécessairement à être extraordinaire. Cela peut être de petites choses qui vous font du bien comme une pensée, une parole, un petit geste. Cela n’a pas forcément à vous coûter de l’argent.

Avez-vous manqué et/ou manquez-vous de récompense ?
Vous offrez-vous régulièrement des récompenses pour vos efforts ?
Dites-le moi dans les commentaires ci-dessous 🙂

La récompense représente une forme de reconnaissance très importante pour chacun.
Certains d’entre nous peuvent en avoir manqué, particulièrement dans notre enfance, ce qui a eu pour effet de ternir notre estime.
On peut toutefois pallier ce manque du passé (et souvent du présent) en nous accordant nous-même la récompense que nous méritons pour nos efforts.
Ainsi, notre estime personnelle augmente et notre bien-être aussi.

Cet article vous a plu ?



Livret 8 étapes pour arrêter de vous dévaloriser et acquérir une bonne estime de vous-même Vous êtes libre de télécharger gratuitement mon livret
« 8 étapes pour arrêter de vous dévaloriser et
acquérir une bonne estime de vous-même »

Une bonne estime = plus de confiance en soi, moins de stress, etc.


Astuce : Utilisez le symbole @ suivi du nom de la personne à laquelle vous souhaitez répondre. (ex : @marine).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *