Envie de vous sentir mieux dans
votre peau
pour être plus heureux ?
Et recevez ma formation (offerte !)
qui vous donne les clés pour
améliorer votre vie

Cherchez-vous à être débordé ?

Bonjour ! Si ce n'est pas déjà fait, vous voudrez peut-être vous procurer le livret Cadeau :
« TADÉA, méthode pour fixer et atteindre vos objectifs »
Cliquez ici pour le télécharger gratuitement
Merci de votre visite et bonne lecture :)
Temps de lecture moyen : ~ 8 minutes

Parfois dans la vie on peut agir d’une certaine façon pour se conformer à tout un tas de choses. Et cela peut avoir ses revers. C’est notamment le cas en ce qui concerne l’activité, comme le fait d’être débordé.

Actif ou… ?

Cherchez-vous à être débordé ?

Êtes-vous quelqu’un d’actif ?

Avez-vous une multitude d’activités ?

Ou au contraire êtes-vous assez tranquille, avec peu de choses à faire ?

(Allez-y, répondez à la question, par exemple en commentaires en bas de page ;))

Il est intéressant de vous demander maintenant si vous aimez être actif, avoir plein de trucs à faire, ou au contraire avoir le moins de choses possible à faire.

Est-ce que cette préférence que vous avez, vous l’appliquez, vous la vivez dans votre vie ?

Pourquoi je vous pose toutes ces questions ?

Parce que parfois, on se met tout seul des bâtons dans les roues


Être débordé

Où je veux en venir ?

Au fait que dans notre société, ça fait bien d’avoir plein d’activités, d’avoir plein de trucs à faire, de ne pas arrêter de la journée.

Bref, d’être débordé.

De ce fait, beaucoup se targuent de l’être, débordé.

Parce que ça « ça fait bien ».

Parce que ce serait signe du fait qu’on n’est pas feignant.

Qu’on est quelqu’un d’important qui a une vie bien chargée, bien remplie, une belle vie.

Sous-entendu : ceux qui ne sont pas débordés ont une vie chiante.
Ils gaspilleraient leur temps.
Et ne seraient pas intéressants.

Pire.

Être débordé est tellement bien vu par beaucoup que ceux qui ne le sont pas sont perçus comme inférieurs.

Et autant dire que si votre estime n’est pas top, vous le percevez également comme tel.

Parce que quand on souffre d’une mauvaise estime, on veut à tout prix se faire accepter des autres. Être « parfait ».

Comme être débordé est bien vu, on veut l’être aussi.

Mais être débordé ne résout évidemment pas le sentiment d’infériorité que l’on a lorsque l’on est affublé d’une estime au ras des pâquerettes.

Si être débordé est bien vu, est-ce réellement avantageux d’être débordé ?

Être débordé : le paradoxe

C’est là tout le paradoxe.

Autant c’est bien vu d’être débordé.

Autant ceux qui se disent être débordés s’en gaussent pour certains.

Autant ceux qui sont débordés se plaignent en général dans le même temps de l’être.

C’est tout le paradoxe.

Être débordé : c’est bien vu, mais on s’en plaint.

En gros : c’est bien mais c’est pas bien.

Ça fait bien de dire qu’on est dans une situation X tout en se plaignant de cette situation X… tout en se gonflant l’ego de la situation X.

Certes, tout le monde ne s’enorgueillit pas d’être débordé.

Mais plus qu’on ne le pense, surtout si l’on tient compte du fait que chez certains, c’est inconscient.

Pourquoi se la péter d’être débordé ?

Justement on l’a vu plus tôt : parce que ça fait bien.

Et le degré de besoin de reconnaissance et d’acceptation est tel chez de nombreuses personnes qu’elles en viennent à chercher à être débordées.

Chercher à être débordé

Vous allez sans doute penser que ce n’est pas votre cas.

Que si vous êtes débordé, c’est que vous n’avez pas le choix.

Que vous aimeriez bien avoir moins de trucs à faire mais que voilà, vous en avez plein des trucs à faire, et vous ne pouvez pas faire autrement.

C’est le cas pour certains.

Mais pas pour tout le monde.

Loin de là.

Le problème est là : comme c’est bien perçu par la société d’être débordé (même si c’est bien de s’en gausser et de s’en plaindre dans le même temps), consciemment ou non, beaucoup cherchent à l’être, débordé.

C’est notamment le cas si votre estime n’est pas (assez) bonne.

Posez-vous la question.

Vraiment.

Cherchez-vous à être débordé ?

Creusez la question.

Est-ce que vous ne vous engagez pas dans un nombre trop important d’activités, de choses à faire, pour le nombre d’heures disponibles que vous avez dans vos journées ?

Est-ce que vous ne prenez pas plus d’engagements que nécessaire ?

Pourquoi en faites-vous autant ?

Demandez-vous notamment si derrière tout ce que vous faites, qui vous fait sentir débordé, il n’y aurait pas une peur.

Et notamment la peur de devoir faire face à quelque chose.
À quelqu’un.
Et pour éviter d’y faire face : vous vous plongez dans des tas de choses à faire.

Demandez-vous si derrière toutes vos activités, il n’y a pas une recherche de fuite.
Le besoin de fuir quelque chose. Ou quelqu’un.

Je ne vais pas m’étendre là-dessus ici et si vous souhaitez creuser le sujet, je vous invite à la lecture de cet article.

Si vous vous rendez compte que vous êtes débordé, demandez-vous aussi pourquoi est-ce important pour vous de paraitre débordé ?

Être débordé : évitez !

Si être débordé « ça fait bien », ce n’est pas une bonne chose.

Surtout si c’est très récurrent, quotidien.

Ce n’est pas un état qu’il faut chercher à cultiver, mais au contraire à fuir.

Car lorsque vous êtes débordé, cela veut dire que vous perdez pied dans votre vie.

C’est le signe que vous perdez une part de contrôle que vous avez sur votre vie.

Quand vous êtes débordé, vous êtes dépassé, submergé par ce que vous avez à faire.

Cela veut dire qu’il y a un trop plein dans votre vie.

Or le trop plein n’est jamais bon.

En l’occurrence, le trop plein qui entraine la sensation d’être débordé engendre très souvent du stress.

Et le stress est néfaste pour votre santé.
Un excès de stress peut être mortel, il ne faut pas prendre le stress à la légère !

Pour vous, pour votre santé, pour vos proches : faites votre possible pour ne pas être débordé.

Pour être moins débordé, améliorez votre estime

Comment ne pas être débordé ou au minimum, être moins débordé dans un premier temps ?

Commencez par améliorer votre estime personnelle.
C’est tout à fait possible, peu importe d’où vous partez.

Pourquoi améliorer votre estime vous aidera à être moins débordé ?

Pour tout un tas de raisons.

Notamment parce que lorsque vous profitez d’une bonne estime, vous êtes moins sensible au regard des autres : vous avez donc beaucoup moins tendance à vous conformer à ce que « on dit qu’il est bien de faire, d’être, d’avoir ».

Lorsque votre estime est bonne, vous ne cherchez donc pas, consciemment ou non, à être débordé pour « faire bien ».

Une bonne estime vous permet également de mettre l’accent sur ce qui est important pour vous. Sur ce qui vous rend heureux. Vous donnez la priorité à vos besoins, envies, bref, ce qui compte à vos yeux.

De ce fait, vous avez plus de facilité pour dire « non ».
Notamment à des choses à faire en plus, ou de nouveaux engagements.

Et dès que vous avez élevé votre estime, vous parvenez à stopper certaines choses que vous faisiez avant, ou à mettre un terme à certains engagements, parce qu’ils ne vous correspondent pas. Parce qu’ils ne sont pas alignés avec ce que vous voulez pour vous, pour votre vie.

Forcément, ça se répercute sur le nombre de choses que vous faites.
Et sur les engagements que vous prenez.

Dans le même temps, même si vous n’appréciez pas la critique, vous êtes bien plus en capacité de passer outre lorsque vous avez une bonne estime.

De ce fait, si quelqu’un vous fait une remarque comme quoi vous devriez faire ceci ou cela en plus, avoir telle ou telle activité supplémentaire, etc.
Vous savez prendre le temps pour voir si effectivement ça pourrait coller pour vous, si cela pourrait améliorer votre vie.
Et si non, eh bien, vous continuez comme avant. Même si des personnes peuvent revenir à la charge pour critiquer ce que vous faites ou pas. Même si certains insinuent que vous ne faites pas assez, que vous devriez faire ceci ou cela sinon « vous ne vivez pas ».

Quand votre estime est bonne, vous savez aussi prendre bien mieux soin de vous.

Cela veut dire que même si quelque chose de nouveau vous tente comme engagement ou activité, si cela implique que vous allez être débordé, et donc vous ajouter du stress :
soit vous dites « non », soit vous faites de la place pour accueillir cette nouveauté (ce qui implique au passage de dire « non » à des choses déjà présentes dans votre vie).

Bien sûr, avoir une bonne estime ne signifie pas que vous ne serez jamais débordé.

Simplement, que vous le serez moins longtemps, moins souvent.
Que vous saurez reconnaitre le fait que vous l’êtes, débordé, et que vous prendrez les devants pour remédier rapidement à la situation.

Parce que votre bien être est important.
Et que si le dire c’est bien, le prendre en compte réellement dans votre vie, c’est mieux.

Souvenez-vous bien de cela : ce qui compte au final, ce n’est pas tant ce que vous dites que ce que vous faites et mettez en application dans votre vie.

Vous rendez-vous compte que vous cherchez (peut-être au moins un peu) à être débordé ?
Pourquoi à votre avis ?
Que pourriez-vous changer là maintenant pour être moins débordé ?
Dites-le moi dans les commentaires ci-dessous 🙂

Parfois, on se met des bâtons dans les roues de notre vie.
C’est le cas notamment lorsque l’on cherche à être débordé, souvent inconsciemment, juste parce que « ça fait bien » dans notre société.
Mais être débordé signifie perdre du contrôle sur votre vie, être dépassé par les évènements, avoir un trop plein de choses dans votre vie. Et le trop plein n’est jamais bon. Surtout lorsque l’on parle d’être débordé puisque cela amplifie le stress.
Ne cherchez pas à être débordé. Évitez d’être bordé.
Comment faire ?
Eh bien, commencez par améliorer votre estime personnelle : son niveau a en effet une grande importance dans la gestion de votre temps et des choses que vous faites. Et donc sur le fait que vous vous retrouvez débordé ou non.

Envie d'atteindre facilement vos objectifs ?



Méthode TADÉA pour fixer et atteindre vos objectifs Je vous offre la
« Méthode TADÉA pour fixer et
atteindre vos objectifs »
Méthode TADÉA = simplicité et flexibilité


Astuce : Utilisez le symbole @ suivi du nom de la personne à laquelle vous souhaitez répondre. (ex : @marine).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.